Brabant wallonHainaut

Jump to pharma : former des candidats pour le secteur biopharma

2 Minute(s) de lecture

En 2023, les entreprises de la fédération sectorielle des entreprises chimiques et des sciences de la vie, essenscia Wallonie, étaient à la recherche de 2.200 nouveaux collaborateurs. Le volume des engagements devrait rester identique d’ici à 2025. 60% de ces postes concernent les métiers de la production. Ce secteur représente plus d’1/5e de l’emploi manufacturier en Wallonie. Le secteur peine à recruter, tous niveaux d’études confondus. 

Pour aider le secteur biopharma à trouver de nouveaux collaborateurs, le Forem, le Centre de compétence aptaskil à Seneffe, la Funoc et l’Institut d’enseignement technique supérieur de Promotion Sociale à Charleroi ont lancé le projet « Jump to pharma ».

Celui-ci permet à des chercheurs d’emploi qui n’ont pas le CESS et/ou qui sont sans emploi depuis plus d’un an de se lancer dans le biopharma et d’y décrocher un emploi. Cette première édition (en deux phases : préformation du 8 janvier au 26 avril et formation aptaskil du 17 mai au 29 juillet 2024) permet à 12 chercheurs d’emploi de se lancer dans le métier d’opérateur de production biopharma USP.

L’objectif du projet est de permettre à des chercheurs d’emploi, qui n’ont pas de CESS et/ou qui sont sans emploi depuis plus d’un an, et à des migrants de décrocher un contrat de travail dans le secteur des entreprises chimiques et des sciences de la vie grâce à une formation de 376 heures en plusieurs modules.

Renforcement de compétences et connaissances

Les formations données par les différents partenaires permettent aux candidats de développer les différentes compétences et connaissances exigées par le secteur :

  • Les formations de la FUNOC renforcent prioritairement les softskills et la méthode de travail : la communication, la gestion du stress, la gestion du temps, l’autonomie, le travail en équipe, le projet professionnel et les méthodes de travail. 
  • Les formations de l’enseignement de promotion sociale permettent de développer les compétences en français, en mathématique et en chimie et biologie (biotechnologie) de base, afin que chaque participant puisse entamer la formation aptaskil avec les mêmes prérequis.
  • Un module de formation au sein d’aptaskil porte sur le contenu de l’industrie pharmaceutique, les process biopharma & GMP (lecture de procédures et enregistrement des données récoltées), ainsi que l’hygiène et les comportements en milieu biopharma.

Cette première édition du projet est une expérience pilote qui a permis à 12 candidats de terminer la préformation et de se présenter à l’entretien de sélection en vue d’intégrer la formation d’opérateur de production biopharma USP mise en place par le Centre de compétence aptaskil.

Des entreprises interviennent également dans le processus : GSK, Takeda et UCB, afin de proposer des visites de leurs installations aux stagiaires qui peuvent dès lors se faire une idée plus précise des métiers de ce secteur.

4404 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonLiège-VerviersNamur

D’Ariane à Maia Consulting, le cabinet de conseil en marketing spécialisé est boosté par l’IA

2 Minute(s) de lecture
À l’aube de son 4ème anniversaire, le cabinet de conseil en marketing spécialisé pour les PME B2B innovantes Ariane Consulting est devenu…
Brabant wallon

METIER/PASSION -ARNAUD SZALIES (The Place To Be) : les fruits de la passion en coupes...

2 Minute(s) de lecture
Champion d’Europe de pâtisserie ! En remportant ce titre à Genève en 2016, avec son équipe : Nicolas Arnaud, David Redon et Mathieu…
Brabant wallon

METIER/PASSION : Kostia & Maxime Mandrake

2 Minute(s) de lecture
Kostia : Entre deux !Ko KOSTIA : “Entre deux“ Kostia est un humoriste waterlootois né pour déclencher les rires. Durant 5 ans, en…