Lg-Verviers

Publié le 13-12-2016 | CP.

La Basse-Meuse crée de l’emploi

Acteurs du tissus économique liégeois, Alpi et Job’In ont rejoint Basse-Meuse Développement en 2007. Voici quelques jours, les 3  structures ont célébré leurs 10 années de collaboration. Focus sur ces 10 années d’aventures entrepreneuriales.

basse meuseSi Basse-Meuse développement a été portée sur les fonts baptismaux en décembre 2004 par les trois communes les plus peuplées de la zone (Oupeye, Visé et Herstal), c’est un an plus tard qu’elle a véritablement pris son envol. « Le détonateur a été l’annonce de la fermeture de la phase à chaud de la sidérurgie avec plus de 1.200 emplois concernés en Basse-Meuse. L’objectif de la démarche était de fédérer toutes les forces pour faire entendre la voix de Basse-Meuse dans le processus de redéploiement liégeois », explique Benjamin Blaise, directeur de Basse-Meuse Développement.

« En 10 ans, Basse-Meuse Développement n’a cessé de se déployer pour couvrir près de 112.000 habitants aujourd’hui. La Basse-Meuse est une terre d’entrepreneurs. Notre rôle est de continuer à les accompagner afin d’instaurer une dynamique positive et de créer des emplois pour les Bassimosans. » , confie le président de l’asbl, Frédéric Daerden

Alpi et Job’In rejoignent Basse-Meuse Développement
Basse-Meuse Développement est parti à la recherche d’outils performants en matière d’accompagnement aux entreprises afin de proposer aux indépendants et aux porteurs de projet une offre complète de services.
Dès 2006, des antennes Job’In et Alpi ont été déployées en Basse-Meuse pour apporter un soutien à l’auto-création d’emplois. Ce sont plus de 550 porteurs de projets qui ont pu ainsi être accompagnés depuis lors.
Ces deux structures cousines ont chacune trouvé leur place en proposant des services complémentaires. Alpi propose des parcours d’accompagnement collectif et individuel pendant que Job’In accompagnement individuellement les porteurs de projet dans la réalisation de leur plan d’affaire. Le but est de permettre aux porteurs de projet d’adopter les bonnes pratiques en termes d’étude ou de gestion de leur entreprise.
Quel est le secret de cette bonne collaboration entre les trois structures ? Lorsqu’on pose la question à Florence Detalle, Directrice d’Alpi, elle nous répond : « Basse-Meuse Développement, Job’In et Alpi ont les mêmes valeurs et les mêmes ambitions. Chaque structure a su trouver sa place dans ce beau projet grâce à cette complémentarité de services. C’est le seul endroit où cohabitent dans le même bureau autant de compétences. Notre relation a évolué en 10 ans, continuera d’évoluer fidèle à la réalité du terrain, et heureusement ! »

Et dans 10 ans ?
Pour Marine Troisfontaines, directrice de Job’In  « notre action répond à un besoin du territoire. Elle est complémentaire en termes d’approche et de services, tout en ayant une vision commune sur la Basse-Meuse. Nous souhaitons continuer cette belle collaboration utile aux entrepreneurs, aux repreneurs et futurs indépendants. Rendez-vous pour nos 20 ans ! « 

La collaboration de 10 ans en quelques chiffres : au niveau entrepreneurial : ce sont 550 personnes accompagnées dans l’étude de leur projet pour 123 entreprises créées avec un taux de pérennité de 77%.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑