Lg-Verviers Snoring Man in Bed with Wife

Publié le 27-06-2017 | c. p.

Soft-Night : une invention liégeoise « anti-ronflements » primée

image002Imaginé par le Liégeois Tony Cavaleri, le dispositif Soft-Night a été primé lors du salon international des inventions et innovations «  INTARG » qui se déroulait à Katowice, en Pologne, ces 22 et 23 juin. L’invention a reçu la Médaille d’Or mais également la Médaille d’Honneur de l’Invention  décernée par le Président de la WIIPA (World Invention Intellectual Property).

Soft-Night est un petit dispositif anti-ronflements en forme d’écran buccal qui se place entre les lèvres intérieures et les gencives.

Les premières impressions 3D, réalisées par l’entreprise namuroise Vigo Universal ont permit de faire réaliser la coulée des premiers exemplaires « proto » par l’entreprise liégeoise, Résitec Production . C’est à partir de ces protos que les améliorations et autres modifications techniques se sont avérées utiles pour faire réaliser le moule de présérie ainsi que l’injection de quelques  pièces « échantillon » du Soft Night, par  la société anglaise Protolab .

Ces premières pièces ont été réalisées par injection industrielle en silicone chirurgical. Le dispositif se compose d’un écran buccal sur lequel viennent se loger d’une part, en partie intérieure ,  des ergots latéraux qui permettent de laisser un fin espace entre les dents et , d’’autre part, en partie extérieure, un « bec » à l’intérieur duquel une fine membrane mobile peut répondre instantanément aux flux des aspirations et des expirations buccales. Ce dispositif réduit les nuisances liées aux ronflements et prévient également les apnées du sommeil. Il favorise également la respiration nasale pendant le sommeil.

Des investisseurs américain, Myron Wolf (www.RegenMedicalCenters.com ) et Marcum King ( Global Equity Venture) ont pris en charge de faire réaliser les études relatives aux nuisances des ronflements ainsi que les risques d’apnées du sommeil.

Les premiers résultats des tests cliniques se sont avérés positifs. L’invention est brevetée au niveau belge et fait actuellement  l’objet  d’une demande de brevet international.

Copyright : Eric Hood


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑