Liège-Verviers

Artialis et AMRA signent un accord appelé à révolutionner la recherche clinique sur la sarcopénie

3 Minute(s) de lecture

La société liégeoise Artialis, leader mondial de l’étude du système musculo-squelettique et AMRA, leader mondial de la mesure de la composition corporelle par imagerie ont annoncé une alliance appelée à révolutionner l’étude des  troubles du système musculo-squelettiques. Premier de ce genre, ce partenariat doit faire progresser la recherche médicale sur la sarcopénie et permettre d’accélérer le développement de nouveaux traitements pour soigner cette maladie.

La sarcopénie est une pathologie liée au vieillissement qui se caractérise par une diminution progressive de la masse musculaire, de la force musculaire et de la performance physique. Elle altère fortement la qualité de vie et augmente la mortalité chez les seniors. En Europe, le nombre de personnes atteintes de sarcopénie passera de 10 millions en 2016 à plus de 18 millions en 2045, soit une augmentation de 72,4%. Des biomarqueurs plus spécifiques et sensibles aux changements du muscle squelettique sont nécessaires pour prévenir la maladie, développer de nouvelles thérapies et contrôler l’efficacité du traitement.

Dans le développement de ces biomarqueurs, les données collectées grâce à  la résonance magnétique (IRM) sont très précieuses. L’IRM permet d’obtenir des vues en deux ou en trois dimensions de l’intérieur du corps de façon non invasive avec une résolution en contraste très élevée. Cependant, l’IRM est traditionnellement considérée comme coûteuse et chronophage. Son utilisation dans le cadre d’études cliniques ou pour le diagnostic des maladies musculo-squelettiques est très limitée. Il est donc important de rendre cette technique plus accessible et plus particulièrement de réduire la durée de l’examen.  La technologie AMRA offre une solution à ce problème. Elle est la seule au monde à transformer les images d’une IRM du corps entier en 6 minutes en mesures précises et volumétriques en trois dimensions de la masse adipeuse et musculaire. Cette méthode normalisée et automatisée élimine la variabilité de la mesure liée au lecteur et réduit les coûts de l’examen. Grâce à cette technologie innovante, Artialis est désormais en mesure de fournir aux sponsors d’essais cliniques de nouvelles données à haute valeur ajoutée sur le profil d’efficacité et sur les mécanismes d’action de leurs produits.

Artialis est spécialisée dans le développement des traitements des troubles musculo-squelettiques, de la douleur et de l’inflammation. Artialis propose une solution complète et personnalisée depuis l’étude in vitro jusqu’à la phase post-commercialisation des produits. La société est hautement spécialisée dans la recherche et le développement de biomarqueurs innovants, y compris les tests biologiques, les paramètres d’imagerie et les tests fonctionnels – de nouveaux paramètres qui évaluent l’efficacité thérapeutique au niveau métabolique, structurel et fonctionnel. Artialis associe désormais son expertise à celle d’AMRA dans le développement d’une technologie innovante permettant la  mesure de la masse graisseuse et des muscles à l’IRM. Ces paramètres permettront de comparer l’efficacité de traitements dans le cadre d’essais cliniques.

Le Professeur Yves Henrotin, Président Directeur général d’Artialis a commenté : “Ce partenariat stratégique permettra à Artialis d’accéder à une technologie de pointe pour l’étude des maladies musculo-squelettiques et, plus spécifiquement, de la sarcopénie. Cette collaboration s’intègre dans un vaste programme de recherche initié par Artialis il y a deux ans, visant à développer des modèles précliniques, des biomarqueurs et des technologies pour étudier la sarcopénie. Cette alliance avec AMRA renforce le leadership d’Artialis en tant que partenaire dans le développement de médicaments pour le traitement des maladies chroniques et inflammatoires”.

“L’analyse de la composition corporelle à l’aide de la technologie AMRA permet une meilleure compréhension de l’état métabolique du sujet et l’évaluation des changements spécifiques dans les tissus adipeux et musculaires liés aux traitements. Avec le vieillissement de la population, nous savons que la sarcopénie sera un problème de santé mondial qui nécessitera une compréhension précise de la maladie et le développement de nouveaux traitements. Ainsi, nous pensons que les recherches menées conjointement par AMRA et Artialis apporteront des réponses aux questions posées par la communauté médicale et scientifique”, ajoute Tommy Johansson, Directeur général d’AMRA.

3814 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Horus Software double son nombre d’utilisateurs et se lance sur le marché flamand

2 Minute(s) de lecture
Horus Software, la start-up liégeoise qui a développé un logiciel et une application de comptabilité basés sur l’Intelligence Artificielle, a franchi la…
Liège-Verviers

Le groupe Eloy réhabilitera durablement la friche Holcim à Haccourt

2 Minute(s) de lecture
Un nouveau site industriel de 16 ha destiné aux entreprises pionnières de la construction circulaire et bas carbone : voilà le projet porté…
Liège-Verviers

Une énorme commande indienne booste le pôle hydrogène de John Cockerill

2 Minute(s) de lecture
Greenko Group, le leader indien des énergies renouvelables, et John Cockerill, un leader dans le domaine des électrolyseurs alcalins de grande capacité,…