Wallonie

Publié le 23-10-2019 | CP.

Le projet Get Your Way, sécurisant la circulation des coursiers à vélo, gagne la finale STARTECH 2019

Organisé par WSL, l’incubateur wallon pour les techno-entrepreneurs, en partenariat avec la Sowalfin, StarTech est un programme de formation et de coaching destiné à développer l’esprit d’entreprendre des étudiants ingénieurs de Wallonie en confrontant concrètement leur idée d’entreprise à la réalité du terrain pour aboutir à un projet-prototype commercialisable.

Le programme StarTech  s’étale sur dix semaines et touche actuellement huit écoles en Région Wallonne pour un total d’environ 300 étudiants participants répartis en équipe par projet et réunis pour créer les Start-ups de demain.

Les meilleurs projets choisis et plébiscités par chaque école d’ingénieurs participante ont été retenus pour une finale qui s’est tenue en début de semaine à Louvain-la-Neuve ; six projets ont ainsi été présentés ** devant un jury composé d’Agnès Flémal, Directrice générale de WSL, de Jean-Pierre Di Bartolomeo, Président du Comité de Direction de la Sowalfin et Laurent Letellier, Directeur ff d’Innovatech.

« La sélection présentée cette année par les écoles d’ingénieurs de Wallonie était de très haute tenue, affirme Agnès Flémal, Directrice générale de WSL. Les idées et projets présentés devraient trouver une concrétisation durable dans les deux années qui viennent. Leur maturité, époustouflante à ce stade, démontre la pertinence du programme StarTech et que nous avions vu juste en proposant un accompagnement direct, concret et axé sur la pratique. »

 Après délibération, c’est le projet Get Your Way, présenté par les techno-entrepreneurs et candidats ingénieurs de l’ULiège, qui a remporté la palme.

Les étudiants ingénieurs liégeois ont conçu un dispositif à fixer sur des lunettes, qui permet aux coursiers à vélo de visualiser les données liées à la circulation et à leur sécurité. L’équipe gagnante s’est vu offrir un voyage d’approfondissement aux Etats-Unis dans la Texas A&M University.

Le jury a également souhaité mettre en avant la qualité et la pertinence de deux autres projets, MUM (pour Mobile Universal Monitoring) de l’Université de Mons et Bootrek d’HELMO.

Selon Jean-Pierre Di Bartolomeo, Président du Comité de Direction de la Sowalfin,  « il est important de souligner, à l’issue de cette finale, la valeur d’un tel programme qui crée une dynamique positive en Wallonie dès les études supérieures et l’université. ». Et il lance dans la foulée un appel aux candidats ingénieurs en les invitant à devenir « Tous entrepreneurs en 2030 »  et à transmettre cet état d’esprit à leur tour.

« Une dynamique positive qui aide les candidats ingénieurs à sortir de leur building pour se confronter directement à la réalité, conclut Agnès Flémal. »

© Daisy Daisy

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑