Sponsorisé

Publié le 09-01-2020 | Aurore Joly

Partenamut et Omnimut : l’alliance de tous les défis mais aussi de l’avenir

Depuis ce 1er janvier 2020, Partenamut et Omnimut ont fusionné sous la bannière Partenamut. Déjà leader à Bruxelles et dans le Brabant Wallon, Partenamut devient un des leaders en région liégeoise. Omnimut, aux côtés de ce partenaire fiable et connu, s’inscrit dans une dynamique nouvelle. Evocation d’un avenir de tous les défis avec Alex Parisel, Directeur Général de Partenamut.

Etre plus forts ensemble

Les deux entités ont donc uni leurs destinées, et ce, en continuité avec les deux fusions que Partenamut a déjà connues par le passé (ndlr : avec Euromut en 2015 puis avec la mutualité Securex en 2017). Alex Parisel explique les raisons de cette nouvelle fusion : « Notre environnement se transforme de plus en plus vite et de plus en plus profondément. Concrètement, nous sommes confrontés à trois défis majeurs : la digitalisation de notre métier historique en tant que mutualité, le besoin d’acquérir et de développer de nouvelles compétences face à des besoins sociétaux en mutation, et la réduction des dotations de l’Etat dévolues à notre secteur. Dans un tel contexte, la taille d’une mutualité reste un atout de même que son ancrage régional. Face à ces défis, nous terminons ainsi de manière anticipative notre processus de concentration, le tout sans plan social ».

Partenamut et Omnimut, deux organisations faites pour se rencontrer

Le rapprochement des deux organismes ‒ à l’initiative d’Omnimut qui se sentait prête à grandir et à pérenniser son activité sur Liège l’année de son centenaire ‒ est le fruit d’une convergence de valeurs. Alex Parisel poursuit : « En tant que membres de l’Union Nationale des Mutualités Libres, nous avons une approche libre de toute accointance politique. Nous veillons à offrir un service de qualité et adapté à nos membres, et ce, sans aucune autre considération. Par exemple, nous ne gérons pas d’hôpitaux et nos membres ont donc les mêmes avantages où qu’ils aillent. Ils sont libres de choisir ». Autre grand point commun entre Omnimut et Partenamut : le désir d’offrir des solutions innovantes et adaptées, et ce, à un juste prix : « Nous nous sommes rencontrés autour d’un ADN commun qui est de simplifier la santé de nos clients ».

Un ancrage liégeois fortement consolidé

Sous la marque commune Partenamut, qu’est-ce qui change pour les affiliés ? Alex Parisel nous éclaire : « Grâce à notre nouvelle taille et une gestion rigoureuse, nous pouvons offrir un renforcement des services pour les membres d’Omnimut tout en diminuant le coût de l’assurance complémentaire. Et cela va de pair avec le renforcement de notre réseau d’agences, en particulier sur l’axe Liège-Tournai. Rien qu’à Liège, on passe de 2 à 15 agences. Et c’est à Liège également que Partenamut s’adjoint un site opérationnel supplémentaire, rue Natalis, en plus des sites de Mons, Wavre et Bruxelles. Cela nous offre en outre un vivier de recrutement important ». Les collaborateurs d’Omnimut profiteront des méthodes participatives de travail en équipe, soutenues par de l’intelligence artificielle (Robotic Process Automation, Workforce Management) pour délivrer plus de valeur et plus d’efficacité.

La culture de l’humain avant tout

Ingénieur de gestion, Alex Parisel a travaillé de longues années chez Médecins Sans Frontières, sur le terrain et en tant que Directeur Général. Ceci avant de devenir consultant dans la lutte contre le sida, auprès de patients séropositifs, d’occuper des postes à responsabilités au sein d’un groupe privé de maisons de retraite ou encore dans le secteur hospitalier public. Une diversité d’expériences où l’humain et la RSE (ndlr : Responsabilité Sociétale des Entreprises) prévalent et qu’il cultive chez Partenamut : « Lorsque j’accueille de nouveaux collaborateurs, leur motivation est la même que la mienne : ils recherchent un emploi à valeur humaine ajoutée ».

Partenamut
Service Center : 02 444 41 11
www.partenamut.be


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑