Brabant wallon

Quelle(s) politique(s) post-Covid 19 en Brabant wallon ?

2 Minute(s) de lecture

La Province ouvre  réflexion et dialogue

Un sondage (Ipsos) et un nouvel « espace d’échange entre citoyens, experts et élus provinciaux » appelé LE CUBE, tels sont les deux outils que la Province du Brabant Wallon propose pour, à la fois identifier, puis ensuite redéployer ses politiques après la crise Covid-19.

L’enquête Ipsos, menée en juillet dernier auprès  d’un échantillon de plusieurs centaines de citoyens brabançon, vise  prioritairement à identifier des changements d’habitudes, de  comportements induits par le confinement.

 

« Ces changements de comportement individuels, dont certains sont perçus comme positifs, voire très positifs au point d’être déjà regrettés, doivent nous faire réfléchir sur nos politiques futures »estimait Mathieu Michel, à ce moment-là Président du Collège provincial du Brabant wallon.

 

Au-delà des constats mis en lumière par le sondage, le Collège brabançon souhaite,  via le nouvel incubateur de projets LE CUBE, actuellement virtuel* et plus tard physique, impliquer très directement  le citoyen dans  cette réflexion post Covid-19.

 

La plate-forme  d’implication citoyenne traite de toutes les problématiques  d’intérêt collectif « pour construire ensemble des solutions efficaces et durables à mettre en place en Brabant wallon ».

 

Consommer local et jardiner

Comme on peut l’imaginer, le sondage livre de nombreuses informations, de toutes natures, sur les comportements post Covid-19.

 

Impossible d’être exhaustif sur ces nombreuses données (les résultats complets sont sur le site web du CUBE), mais certaines méritent incontestablement d’être épinglées.

 

Ainsi, durant la crise (période de confinement), 57% des habitants  du Brabant wallon ont fait leurs courses dans des magasins locaux, de proximité.

Quelque 37% des sondés affirment avoir davantage jardiné, dont 31% au potager.

En matière de mobilité, pas moins de 85% des personnes interrogées disent regretter déjà la diminution de la pollution atmosphérique et 87%, la réduction du trafic routier.

 

Pour se déplacer, quelque 70% éviteront  à l’avenir les transports en commun et, de manière générale, voyageront moins (61%).

Près de la moitié des sondés fréquentera moins les cafés/restaurants, tandis que 84% éviteront les grandes foules et grands événements.

 

C’est très clairement au domicile que la population se sent le plus en sécurité et, par contre, en réelle insécurité dans les transports en commun ou encore les lieux publics clos comme les théâtres ou les galeries commerciales.

 

Du temps pour changer

Le sondage indique encore que 46% des habitants du Brabant wallon se sont sentis réellement impactés par la crise du Covid-19.

Tous sont unanimes pour considérer que, suite à cette crise sanitaire, la société va connaître des changements tant dans la vie privée que professionnelle.

 

Déjà 62% des sondés regrettent, avec la fin du confinement, de ne plus pouvoir consacrer davantage de temps à leur conjoint et/ou leurs enfants.

Près de 60% s’est vu proposer la possibilité de télétravailler partiellement ou totalement.

 

Quelque 75% admettent aussi qu’ils devront consacrer du temps pour « digérer » de tels changements. Du temps qu’ils n’ont plus, ou moins, depuis la sortie du confinement !

 

De nombreux indicateurs, même s’il ne s’agit que d’un sondage à un temps T, qui, couplés aux réflexions citoyennes très attendues  via l’incubateur de projets LE CUBE, devraient orienter, voire recadrer certaines politiques menées par l’exécutif  provincial au bénéfice des 400.000 habitants qui vivent et/ou travaillent sur ce territoire.

*www.cubebw.be

cubebw@brabantwallon.be

010/23.69.84

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Remise des Trophées Incidences 2021

2 Minute(s) de lecture
La cérémonie de clôture des Trophées Incidences s’est déroulée le mercredi 16 juin à la Ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve. Les lauréats…
Brabant wallon

System Solutions ouvre son capital à Dynamica

2 Minute(s) de lecture
System Solutions a été créée, en 1996, à Luxembourg par Robert Roux. La société a ensuite étendu ses activités en France et…
Brabant wallon

MOVIE TAX INVEST : le Tax Shelter, opération gagnante à plus d’un titre…

3 Minute(s) de lecture
Le « Tax Shelter », un incitant fiscal destiné à encourager la production d’œuvres audiovisuelles et cinématographiques, offre aux sociétés belges ou étrangères établies…