Wallonie

Publié le 16-02-2021 | CP.

GSK remporte l’Award du Mobility Manager, 22 entreprises wallonnes obtiennent le label ”vélo-actif”

Ce 10 février, la Cellule Mobilité de l’Union Wallonne des Entreprises a organisé son 18e colloque annuel et y a remis l’Award du Mobility Manager de l’année à l’entreprise GSK ainsi qu’un label vélo-actif à 22 entreprises implantées sur le territoire wallon. Compte-rendu de l’évènement. 

Dans son discours inaugural, Philippe Henry, ministre wallon de la Mobilité, a rappelé l’ambition de la Wallonie de réduire la part modale de la voiture et d’encourager les modes alternatifs. Les trajets quotidiens à vélo seront encouragés via le plan « Commune pilote Wallonie Cyclable », des primes pour les citoyens et entreprises ainsi que l’amélioration des infrastructures cyclables. Les lignes de bus express seront encore développées avec une attention particulière pour les entreprises, y compris celles situées dans les parcs d’activité économique.

Regard historique
La thématique choisie pour le colloque – La fonction de Mobility Manager est-elle arrivée à maturité en 2021 ? – a été abordée par Samuël Saelens, Directeur du Pôle Compétences de l’UWE, dans une approche historique. Réflexion lancée aux USA, les premiers plans de mobilité arrivent en Flandre en 1991. Le Service public de Wallonie sera pionnier pour le sud du pays. Les entreprises privées et publiques suivront rapidement. Plus de 25 après, le Mobility Management est devenu incontournable dans les entreprises et s’est professionnalisé. Toutes ces évolutions dénotent d’une certaine maturité du secteur même si l’on ne peut que constater que le Mobility Management n’est pas encore tout à fait la norme, en particulier dans les plus petites entreprises qui n’ont pas eu de ressources à consacrer à ces questions jusqu’ici.

Les raisons du Mobility Management
Quatre Mobility Managers wallons ont ensuite expliqué pourquoi ils se sont lancés dans le Mobility Management : Emmanuel Legrand du Groupe Santé CHC, Marie Nonet du Groupe Jean Nonet, Patrick Vlasselaer de GSK et Sandra Corman de la Société wallonne des Eaux. Les témoignages vidéo de Frédéric Bastin (bam Galère) et de Pascal Dubussy (John Cockerill) ont complété le panel. Même si la motivation première peut être bien différente d’un cas à l’autre – répondre à une certification environnementale, diminuer les émissions de CO2, répondre à un problème de parking et d’accessibilité dans une entreprise grandissante, rencontrer les besoins de l’entreprise et ceux des travailleurs en termes de flexibilité et dans le contexte d’un déménagement – les Mobility Managers ont tous été acteurs du changement de mobilité dans leur entreprise. Entre l’innovation, la formation, l’échange de bonnes pratiques et l’exemple, chaque Mobility Manager trouve une façon de mener des actions qui touchent son public, selon son profil et ses réalités, et donne du sens à la démarche de mobilité dans l’entreprise.

Ces différents Mobility Managers ont été soutenus par la Cellule Mobilité de l’UWE. Sa responsable, Colette Pierard a donc rappelé les outils que celle-ci propose (la formation gratuite de Mobilty Manager, le réseau des Mobility Managers, les 50 fiches-actions, les opérateurs de mobilité et les applications qu’ils développent, les bureaux d’étude en mobilité et plus spécifiquement pour le vélo, l’opération Tous vélo-actifs).

La seconde partie du colloque était plus particulièrement dédiée à l’opération Tous vélo-actifs initiée par la Wallonie en 2012 et qui a pour objectif d’accompagner des entreprises pour encourager l’usage du vélo pour les déplacements domicile-travail ou de service de leurs employés. Étienne Willame, Directeur général au SPW Mobilité et Infrastructures, a rappelé les initiatives supportées de manière transversale par la Wallonie pour promouvoir la mobilité active et les déplacements à vélo en particulier.

Chaque année, la Wallonie remet un label aux entreprises qui bénéficient du programme Tous vélo-actifs et qui ont encouragé leurs employés à essayer le vélo. L’année 2020 fut particulière et les événements de sensibilisation souvent difficiles à proposer en raison du contexte sanitaire. Mais les entreprises ont réussi à innover. C’est ce qu’a expliqué Pierre Bertin du bureau d’études en mobilité Traject, chargé d’auditer les entreprises du programme. Il a mis en avant les initiatives originales pour promouvoir la mobilité douce malgré la période et ainsi introduit le badge « résilience » qui, cette année, récompense ces initiatives originales. Il a aussi rappelé aux entreprises les opportunités liées à la crise à saisir pour avancer encore et toujours dans la sensibilisation au vélo.

Les labels vélo-actifs 2020 sont :

Entreprise Localisation Points Etoiles Badge Résilience
AGC Glass Europe Louvain-la-Neuve 129 3
Atradius Jambes 178 5
AW Europe Braine-L’Alleud/Baudour 150 4
CHU UCL Namur Namur 185 5
CHR de la Citadelle Liège 239 5 X
CHU Liège Liège 175 5
Engie – Electrabel Tihange 166 4 X
Ethias Liège 151 4
Groupe Santé CHC Liège/Heusy/Visé/Waremme 226 5 X
GSK Wavre-Rixensart 199 5
John Cockerill Seraing 222 5 X
La Mutualité Chrétienne Liège & Verviers-Eupen Verviers 179 4 X
La Province de Brabant wallon Wavre 239 5 X
La Province de Namur Namur 152 3 X
La Société wallonne des eaux Verviers 228 5 X
Le Service public de Wallonie Namur-Jambes 238 5 X
Nekto Neufvilles 177 4 X
SWIFT La Hulpe 175 5
UCB Pharma Braine-L’Alleud 220 5 X
Université de Mons (UMONS) Mons 197 5 X
Université de Namur (UNAMUR) Namur 170 4 X
Vivalia Marche-en-Famenne/Bastogne/Libramont/Arlon 167 4

Tous les deux ans, l’Union Wallonne des Entreprises consacre le travail d’un Mobility Manager en lui remettant l’Award du Mobility Manager de l’année. Les dossiers de candidature sont analysés par un jury composé d’experts de l’UWE et du SPW. Cette année, 5 candidatures ont été reçues : celles du CHR La Citadelle, d’Enersol, du Groupe Santé CHC, de GSK et de John Cockerill. Comme l’a annoncé Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l’Union Wallonne des Entreprises, c’est Patrick Vlasselaer, Mobility Manager de GSK qui a reçu l’AWARD 2020.

Précurseur dans le domaine, GSK a une politique de mobilité bien ancrée. Patrick Vlasselaer y occupe la fonction de Mobility Manager à temps plein ; un cas suffisamment rare pour être signalé. En matière de mobilité, tout ou presque a déjà été fait chez GSK et malgré tout, l’entreprise se réinvente sans cesse pour promouvoir une mobilité alternative. La politique de mobilité de GSK intègre tous les modes de transport, avec, pour chacun d’eux, une communauté d’ambassadeurs.

Image par Free-Photos de Pixabay


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑