Brabant wallon

L’INVITE : Giuseppe Albicocco : 2001 & Novoffice, 2 cibles différentes, une même approche personnalisée de l’IT…

5 Minute(s) de lecture

Acheter son ordinateur auprès d’un « mammouth », c’est souvent être livré à soi-même, une fois rentré à la maison. C’est, au moindre problème, se retrouver assez perplexe, quand votre question échoue au milieu des autres dans la boite vocale surchargée d’un « helpdesk » général.

Cette désagréable situation, de plus petits acteurs l’évitent à leurs clients, avec un service sur mesure et une large disponibilité. « De 8h à 18h, notre service ‘dépannage à distance’ est à l’écoute des questions des utilisateurs et fournit des explications sans jargon, en Français ! », atteste-t-on chez « 2001 informatique ».

A Nivelles depuis 1984, la société s’est, en effet, construit sa notoriété sur une démarche de proximité appréciée.

Désormais installée depuis plus de 2 ans au numéro 10 du boulevard de la Résistance, l’enseigne informatique jouit d’un parking face à sa porte d’entrée. Une jolie aubaine dans la cité aclote pour la clientèle de Giuseppe Albicocco qui la dirige aujourd’hui.

Outre les services informatiques (dépannage PC, helpdesk, récupération de données, sécurité, entretien et nettoyage, PC sur mesure,…), la société vous conseille aussi pour l’achat de matériel. PC, imprimantes, écrans,… le choix y est large et les collaborateurs sont sensibilisés par Giuseppe Albicocco à cibler les attentes de chacun pour déterminer précisément les besoins de matériel.

Avant de se soumettre avec son inébranlable enjouement à notre petit questionnaire « tac au tac » centré sur sa personnalité, le CEO (Novoffice-2001) s’est prêté au jeu de l’identification des plus beaux « coups » – de force, de génie, de cœur – de sa société et son parcours.

2001 (Nivelles) : des services allant du conseil lors de l’achat de matériel informatique à la réparation de PC

COUP DE FORCE

« L’un de nos coups de force, estime Giuseppe Albicocco, c’est, sous 2 enseignes, de s’adresser tant aux entreprises qu’aux particuliers. D’un côté, nous avons la maison mère, Novoffice, qui, au départ, était uniquement distributeur de photocopieuses RICOH, puis a élargi sa palette de compétences et services. Novoffice est 100% B2B, tandis que « 2001 » s’adresse, pour sa part, uniquement aux particuliers. Nous sommes actuellement au stade de renforcement de la communication afin que notre clientèle, nos prospects, établissent plus facilement les distinctions de cible et les liens entre ces entités sœurs. Ainsi allons-nous placer devant le « 2001 » un smiley rouge rappelant le smiley bleu intégré dans le logo de Novoffice. Précisons aussi que, par souci d’efficacité, de concision, nous parlons désormais, depuis ce mois de novembre, de « 2001 » car nous avons laissé tomber le terme « informatique » de l’appellation ».

COUP DE GENIE 

Le CEO en a conscience : « Une chose est d’acheter un ordinateur, mais une autre est de s’en servir » ! Il s’attache donc à bannir de son vocabulaire et de celui de ses collaborateurs les termes de jargon que ne maitriseraient pas leurs interlocuteurs. L’équipe veut aussi réduire la fracture numérique à son échelle. « Notre volonté est, tout particulièrement aujourd’hui, de rendre l’informatique accessible aux seniors. Pour ce faire, nous nous proposons de leur faciliter la vie, en allant chercher et redéposer leur matériel informatique chez eux, voire en effectuant le dépannage sur place. Mais nous travaillons aussi à la mise en œuvre de formations exclusivement destinées aux « seniors », qu’ils soient débutants ou confirmés, par petits groupes. L’objectif de nos formateurs sera de démystifier les sujets abordés ; choisis tant pour leurs compétences pédagogiques qu’humaines, ils aborderont différents thèmes en fonction des attentes de leur auditoire, comme les sauvegardes informatiques, l’utilisation du mail, les réseaux sociaux, les achats en ligne, etc. Bienveillants, ils rassureront leur public qui sera alors convaincu qu’il n’y a pas de ‘bête question’. L’idée est de limiter les séances à 2 heures, 2 fois par mois et de faire suivre auprès des participants des capsules récapitulatives d’une trentaine de minutes… »

COUP DE CŒUR

« Mon coup de cœur, c’est vraiment la création de passerelles entre l’humain et la technologie, de permettre à tous d’y accéder, de pouvoir ôter les soucis des uns et des autres en matière informatique. Dans notre logo est intégré un « smiley » et notre slogan est ‘Solutions for a Happy Office’. Cela résume tout ! Voir les gens, parfois en perte de repères, nous sourire après avoir reçu nos « trucs et astuces », c’est probablement l’un des aspects les plus agréables de notre métier ! ».

Giuseppe Albicocco (au centre) devant les infrastructures de 2001, à Nivelles
  • Votre qualité préférée ? 

« La loyauté, derrière laquelle on trouve la sincérité, la fiabilité. Je la mets au maximum en œuvre, dans mes relations avec les clients, le personnel, le fournisseur et ma famille ».

  • La qualité qu’on vous reconnaît le plus facilement ?

« L’honnêteté probablement. J’aime conseiller les autres, mes clients en priorité. Je ne suis pas dans une optique « one shot », donc l’honnêteté est primordiale ».

  • Ce que vous voudriez être ?

« J’ai beaucoup d’admiration pour les mondes de la science, de la médecine. Les « magiciens du monde », pour moi, ce sont ces chercheurs, ces médecins. Le métier de pédiatre m’attire, en particulier… »

  • Le pays où vous désireriez vivre ?

« La Grèce, avec sa culture, ses iles, ses habitants fabuleux, simples, accueillants… Et sa météo clémente ! (rires) »

  • Votre héros dans la vie de tous les jours ?

« Ces personnes qui font un métier extraordinaire, avec un dévouement total : les enseignants, les infirmier, le personnel médical de l’ombre. Ils devraient gagner le double de ce qu’ils ont ! »

  • Votre domaine culturel préféré ?

« J’aime beaucoup le théâtre… Et la photo ! »

  • Le don de la nature que vous auriez aimé avoir ?

« J’aurais aimé pouvoir jouer d’un instrument de musique ! »

  • La faute que vous admettez ?

« Celle qui est commise avec une certaine spontanéité et que l’on reconnaît. J’adore la naïveté (rires) ».

  • Votre plus grand bonheur ?

« Mon plus grand bonheur serait de conserver la santé le plus longtemps possible pour poursuivre mon métier que j’adore, surtout pour le contact humain et la fidélité de la clientèle, très gratifiante ! »

  • Votre devise ?

« Il n’y a pas de problème, mais que des solutions ! C’est une devise banale, sans doute, mais qui traduit bien l’état d’esprit chez nous. J’aime pousser mes collaborateurs à chercher, encore et toujours, des solutions et, dans notre activité, c’est un défi et une nécessité ! »

MEMBRE CCIBW http://www.ccibw.be

2001 – Bld de la Résistance, 10 à 1400 Nivelles – Tél : 067/70.20.01http://www.2001.be

Novoffice – Av. des Communautés, 110 à 1200 Bruxelles – Tél : 02/897.50.00 – http://www.novoffice.be

209 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Story Camp : les porteurs de projet de l'édition 2021

4 Minute(s) de lecture
Après 9 semaines d’incubation au sein du Story Camp, le programme d’accélération pour start-up de CAP Innove, les porteurs de projet de l’aventure sont prêts à…
Brabant wallon

Congrès mondial des CCI (Dubaï) sous la thématique « Generation Next : Chambers 4.0 »

1 Minute(s) de lecture
La Directrice de la CCIBW et son Président y assistent… Alors que bat son plein l’Expo universelle à Dubaï, qui a débuté ce…
Brabant wallon

Un jobday organisé par le Forem pour le TEC...

2 Minute(s) de lecture
> Le TEC recherche 36 nouveaux conducteurs de bus en Brabant wallon > Plus particulièrement concernés : les dépôts de Chastre, Baulers,…