Namur

Agripur, une filière wallonne de production de purin d’orties

3 Minute(s) de lecture
Purin D’ Ortie

A Sombreffe, dans le Namurois, plusieurs agriculteurs se sont lancés dans la culture d’orties pour aboutir à la création d’une filière wallonne de production et de commercialisation de purin d’orties, alternative naturelle aux engrais chimiques.

Si, depuis l’Antiquité, l’ortie est bien connue pour ses vertus bénéfiques sur la santé humaine, même si elle est un peu oubliée aujourd’hui, elle possède aussi des propriétés comme fertilisant naturel pour les plantesPourquoi dès lors ne pas cultiver l’ortie? C’est ce que se sont dit un groupe d’agriculteurs innovants et, dans ce but, ont créé la société Agripur active sur le marché des fertilisants organiques. L’objectif est d’anticiper le retrait progressif des engrais chimiques en développant des alternatives efficaces. 

Au départ, les travaux de recherche du professeur Christian Marche, directeur du Centre de technologies agronomiques de Strée. Il met en place un programme de sélection d’orties sauvages récoltées en Belgique dont ressort le développement d’une variété d’ortie cultivable et riche en éléments nutritifs. « En 2017, notre ferme familiale, dirigée par mon père Georges Beguin, a planté les mêmes orties sur une dizaine d’hectares, ainsi que d’autres hectares en partenariat avec différents agriculteurs », commence Pierre-Henri Beguin, marketing et production manager d’AgripurLa même année, la société Agrortie est créée pour fabriquer et commercialiser des produits naturels à base d’orties, aliments (farine, pellets…) pour animaux (chiens, chevaux…). Une activité qui se développe bien. Un peu plus tard, une autre société, Agripur, est fondée. Dotée d’une unité de production, elle est destinée à la fabrication et à la commercialisation de purin d’orties, un engrais aux facultés phytosanitaires reconnues, alternative aux produits chimiques. « Avec le concours de Christian Marche, nous avons mis au point une fabrication unique en Europe grâce à un procédé propre permettant de stabiliser le purin d’orties tout en le rendant moins odorant.» Toujours en 2017, l’Europe reconnaît l‘ortie pour ses propriétés fongicides, insecticides et acaricides, ce qui facilite la mise sur le marché de ces produits. L’unité de production permet de répondre à une demande sans cesse croissante. « Des orties issues d’un long programme de sélection sont repiquées dans des parcelles et cultivées, ce qui nous permet de maîtriser toute la filière de production. Ainsi, nous ne sommes plus tenus par le temps des récoltes et nous pouvons contrôler la production. »

Bientôt une nouvelle gamme de produits naturels

L’objectif d’Agripur d’aboutir au développement d’une filière wallonne de production de purin d’orties est atteint. Aujourd’hui, elle englobe des agriculteurs-producteurs d’orties, une unité de transformation en purin, ainsi que des partenaires disposant d’un réseau de commercialisation. « Actuellement, nous sommes axés sur le purin d’orties. Il s’agit de pérenniser ce produit 100 % naturel, sans risques ni pour l’homme, ni pour l’environnement. Il est d’ailleurs certifié utilisable en agriculture biologique. Une application régulière de purin d’orties permet un apport continu de nutriments durant l’ensemble de la saison et d’éloigner les maladies et les ravageurs du potagers et des plantes. Le produit est à appliquer sur toutes les cultures de fruits et légumes, ainsi que sur les plantes ornementales. » Outre ses propriétés fertilisantes, le purin d’orties est également reconnu pour son efficacité fongicide, insecticide et acaricide sur différentes maladies et ravageurs. « Le produit s’adresse aux professionnels que nous touchons nous-mêmes, agriculteurs, maraîchers, horticulteurs, fruiticulteurs…, ainsi qu’aux particuliers, permaculteurs…, pour les potagers ou l’entretien de plantes ornementales, via un réseau de pépiniéristes, un réseau que nous comptons élargir en Wallonie. » Et parce que l’innovation ne s’arrête jamais, Agripur réfléchit aujourd’hui aux produits qu’elle proposera demain.« Une gamme de produits uniques issus des plantes telles que les décoctions d’ail et de prêle, de consoude, de fougère…, qui devraient arriver bientôt sur le marché », confie en guise de conclusion Pierre-Henri Beguin.

Agripur SPRL, rue de Scourmont, 6, 5140 Sombreffe, 0467 13 98 30,  contact@agripur.bewww.agripur.be

253 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

Building Culture construit des ponts entre les acteurs immobiliers

1 Minute(s) de lecture
L’histoire remonte à la période Covid. « J’étais monté à la Citadelle de Namur avec mon frère » se souvient Baptiste Falmagne, étudiant-entrepreneur….
Liège-VerviersNamur

Facturation électronique obligatoire : il est temps de se mettre à la page…

3 Minute(s) de lecture
A partir du 1er janvier 2026, la facturation électronique sera obligatoire entre entreprises, et ce peu importe leur taille… Et il ne…
Namur

Coris BioConcept, un nouveau bâtiment pour plus de tests de pathologies

2 Minute(s) de lecture
Installée depuis plus de vingt ans dans le parc scientifique Crealys à Gembloux, la société Coris BioConcept vient d’emménager dans son tout…