Brabant wallon

Agir sur les piliers de l’économie circulaire : témoignages d’entreprises du Brabant wallon

5 Minute(s) de lecture

Pour des raisons écologiques, sociales, économiques, les entreprises sont amenées à se transformer en profondeur. Cette transition passe, entre autres, par l’économie circulaire. 

Son principe est simple : celle-ci propose un changement de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire. Et cette (r)évolution passe par une limitation du gaspillage des ressources et une prise en considération de l’impact environnemental en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits.

Mais quels défis pose l’économie circulaire et comment les relever ? Comment inciter le management à examiner des projets d’amélioration et alternatives et mobiliser les collaborateurs ? 

7 piliers

Biologiste écologue et prospectiviste, Marie-Céline Godin assure la coordination de la formation de facilitateur en économie circulaire de l’Institut Eco-Conseil.

Lors d’un webinaire proposé par les CCI de Liège et du Brabant wallon ce 18 janvier 2022, elle listait, en leur apportant précisions et cas concrets d’applications dans nos entreprises wallonnes, les 7 piliers de l’économie circulaire.

Marie-Céline Godin (Institut Eco-Conseil)

Si certaines entreprises, comme UCB, sont de véritables championnes dans la combinaison d’actions portant sur les diverses portes d’entrée de l’économie circulaire, d’autres s’y lancent plus modestement, mais avec conviction…

L’économie circulaire ne se limite pas à l’approvisionnement durable et au recyclage. A ces 2 premières idées spontanément associées au sujet, qui en constituent 2 piliers importants, s’en ajoutent encore 5 autres : l’écoconception, l’écologie industrielle et territoriale, l’économie de la fonctionnalité, la consommation responsable, l’allongement de la durée d’usage.

En adoptant une réflexion d’éco-conception, l’entreprise vise à produire un article qui épuisera le moins possible les ressources de la terre, comme des vêtements en polyester issu de bouteilles de plastique recyclées. Sur le plan de l’écologie industrielle et territoriale, les associations d’entreprises offrent de belles opportunités comme celle de la récupération des déchets des uns pour les convertir en ressources pour les autres. A ce titre, l’éco-zoning de Tertre fait figure de modèle. Un ensemble de synergies s’y sont développées entre les industries pour une récupération/utilisation intelligente de co-produits, déchets, une collaboration en matière de transports, etc.

Quant à l’économie de la fonctionnalité, elle suggère l’accès à une fonction de l’outil/machine pour répondre à un besoin plutôt que leur possession. Le fournisseur vous propose par exemple une solution en leasing, avec entretien et une série de services connexes. En résumé, l’usage devient plus important que la possession, la formule est complète et « tout bénéfice » pour le fournisseur, l’utilisateur, l’environnement. 

Témoignages d’entreprises du Brabant wallon…

Lors du webinaire interactif, l’oratrice du jour effectua de rapides sondages pour identifier les grands défis des entreprises participantes et les axes sur lesquels elles se concentraient déjà aujourd’hui. Elle invita Pierre Laune, Head of Environment chez UCB Belgium et Bertrand Genin (« Les Idées Bleues » à Wavre) à faire part d’initiatives inspirantes. Ce dernier s’est d’ailleurs appuyé sur une facilitatrice en économie circulaire pour améliorer son impact environnemental et transformer son modèle d’affaire. 

Les Idées Bleues est un magasin de jouets, jeux de société (pour enfants et adultes) et livres (pour les 0 à 10 ans environ). L’enseigne y a ajouté une panoplie de services comme l’organisation d’évènements (soirées jeux, animation à domicile,…), la location de jeux de société,…

Quand Bertrand, poussé par l’envie de diriger sa propre affaire reprend le commerce en mars 2019, sa volonté, dès le départ, est d’opérer une transition vers une économie plus éco-responsable. Son catalogue reprendra donc un maximum de jeux utiles avec une attention portée à leur impact sur leur environnement. 

Bertrand Genin (“Les Idées Bleues”)

Et, à côté de la vente, le patron des « Idées Bleues » ajoute la location de jeux de société sous une formule classique ou via un abonnement mensuel résiliable pour des  boites  : « stratégie, ambiance, mixte,… » contenant 3 jeux de société.

Le changement de business model est un véritable défi pour ce passionné de jeux de société sans cesse en quête d’alternatives plus éco-responsables et qui s’attache à rallier à sa cause fournisseurs, clientèle et collaborateurs. Chaque jour, il s’ingénie à trouver un équilibre délicat, entre rentabilité, attentes des clients, convictions personnelles, mobilisation de ses collaborateurs. Ces derniers le suivent dans l’aventure, satisfaits de constater que « petit à petit, cela avance »…

Fortement engagée dans la démarche d’économie circulaire par ses différentes « portes d’entrée », UCB a mis en place un éventail d’initiatives telles que la récupération de palettes (réutilisées sous la forme de sièges, bancs, hôtel à insectes sur son « sentier nature ») ou de matériel électrique (donné aux écoles). Pour le site de Braine-l’Alleud, ce sont quelque 70 filières de recyclage auxquelles a recours l’entreprise, indiqua Pierre Laune qui cita encore en exemple le biodigesteur dont les déchets alimentaires transformés sont utilisés pour les jardins potagers en permaculture sur le site de l’entreprise ou chez ses collaborateurs ! 

Chez UCB, les éléments des fûts sont démontables afin d’être envoyés dans des filières distinctes de recyclage

Après sa transformation, l’acétone est également récupéré au sein même d’UCB. Quant aux invendus de la cafétéria, ils sont écoulés par le biais des banques alimentaires.

Ce ne sont là que quelques initiatives au sein d’un plan global large d’actions en matière d’économie circulaire de l’entreprise belge biopharmaceutique.

Quoi qu’il en soit, et à la lumière des illustrations de Marie-Céline Godin et de ces 2 témoignages, il est indéniable que le sujet est bien loin d’être épuisé pour nos entreprises ; ces dernières peuvent, au demeurant, trouver une aide concrète dans leurs démarches ainsi qu’une valorisation de celles-ci auprès de :

Marie-Céline Godin – Chargée de Mission 

Institut Eco-Conseil asbl – Rue Nanon, 98 – 5000 Namur

Tél : +32(0)81 390 674 – GSM : +32(0)495 10 38 21

  • Certification en Développement Durable des Chambres de Commerce & d’Industrie de Belgique –  certification UNITAR par le biais du CIFAL, reconnaissance internationale, accessible à toute entreprise wallonne…

« Les entreprises qui sont déjà inscrites dans des actions RSE y trouvent une poursuite logique de leur démarche, sur une échelle plus large, transversale. Elles introduisent davantage encore le développement durable dans la culture d’entreprise, renforçant également au passage leur image d’entreprise responsable et dynamique » (Philippe Barras, Président de CCI Wallonie).

Brochure explicative : https://www.ccibw.be/wp-content/uploads/2021/02/Flyer-A4-ODD-CCIBW.pdf

Contact certification en DD (CCIBW) – Ben Deleers – Business Developer Chambre de Commerce & d’industrie du BW – ben.deleers@ccibw.be – 0496/810.302

226 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

PR PRINT : une imprimerie dont la meilleure carte de visite reste… des clients fidèles !

2 Minute(s) de lecture
Fondée en 1987 par Pierre Rigaux, actif dans le métier de l’imprimerie depuis plus de 50 ans, PR Print est installée dans…
Brabant wallon

Laurent Dauge succèdera à Baudouin le Hardÿ de Beaulieu, au poste de Directeur général d'in BW

1 Minute(s) de lecture
Le Conseil d’Administration d’in BW a désigné Laurent Dauge pour succéder à Baudouin le Hardÿ de Beaulieu au poste de Directeur général. Après 12…
Brabant wallon

in BW : stimuler l’attractivité du Brabant wallon pour les entreprises… Projets en cours et à venir à Nivelles

3 Minute(s) de lecture
L’un des secteurs d’activités majeurs d’In BW est le développement économique et le service aux entreprises ; l’Intercommunale du Brabant wallon gère ainsi…