Liège-Verviers

La startup de conseil d’achat Selectos débarque en Italie et en Allemagne

2 Minute(s) de lecture

La jeune entreprise liégeoise Selectos s’apprête à franchir un nouveau cap dans son développement grâce à une première levée de fonds qui permettra d’arriver sur les marchés italiens et allemands. Son équipe d’experts teste et compare des centaines de produits chaque mois afin de dénicher ceux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix. Plus de 800 comparatifs et 500 tests de produits sont accessibles gratuitement dans différents secteurs : maison, high tech, cuisine/alimentaire, jardin, bébé/enfant, sports/loisirs,…

« Depuis son lancement en 2019 » explique son fondateur et CEO Robin Lespagnard, « notre site a déjà été visité par plus de 20 millions de personnes. Les conseils d’achat sont accessibles gratuitement. Pour nous, l’impartialité est la valeur la plus importante. Les produits sont testés et sélectionnés de façon totalement indépendante par notre équipe rédactionnelle, sur base d’un processus rigoureux et de critères objectifs. Notre mission est d’aider un maximum de gens à faire de meilleurs achats. »

L’entreprise se rémunère principalement par une petite commission – identique quelle que soit la marque – de la part de l’e-commerce.
Selectos est devenue en peu de temps une marque leader en Belgique, en France et en Espagne, un pays que l’entreprise avait choisi en premier lieu pour une version dans une deuxième langue.
« Nous avons donc déjà testé le modèle d’internationalisation en Espagne ; nous le maîtrisons bien, et nous voulons le répéter dans un maximum de langues en Europe. De fait, les autres versions internationales seront similaires à celle actuelle en espagnol, qui est elle-même similaire à la francophone. »

Pour grandir, le jeune entrepreneur avait besoin de nouveaux moyens.
« Nous venons de boucler notre première levée de fonds » explique Robin Lespagnard qui préfère ne pas citer le montant. « Avant, je possédais 100% des parts de l’entreprise. Ce fut un peu dur psychologiquement pour moi d’accepter de ne plus avoir 100% des parts, mais je pense que c’est la meilleure décision pour l’entreprise. L’investisseur est un angel investor français, qui a récemment vendu son entreprise et qui souhaite désormais investir dans des startups à fort potentiel. Il a une forte expertise commerciale, digitale, et de gestion d’entreprise, et je pense que l’avoir comme actionnaire va aussi nous aider à saisir les bonnes opportunités et à éviter des erreurs.»

Les fonds récoltés lors de cette première levée vont servir à agrandir l’équipe de Selectos pour traduire son contenu à l’international. L’Italie et l’Allemagne ne sont d’ailleurs pas la dernière étape de la startup, qui compte bien s’attaquer à d’autres marchés européens dès que possible.

211 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le VentureLab met ‘La Génération Transition’ en marche

2 Minute(s) de lecture
Le VentureLab, à Liège, lance un nouveau programme cet été : ‘Génération Transition’ s’adresse aux jeunes qui ont envie d’entreprendre pour la transition…
Liège-Verviers

L’ULiège déploie de nouveaux équipements pour les utilisateurs du vélo

2 Minute(s) de lecture
C’est ce jeudi que les nouveaux parkings vélos sécurisés de l’Université de Liège sont inaugurés au Sart Tilman pour répondre aux besoins…
Liège-Verviers

Les Ateliers de la Meuse relancés grâce à Alfeor et à la Wallonie

2 Minute(s) de lecture
C’est un nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse à Sclessin: après la faillite prononcée le 30 octobre dernier, ce spécialiste belge…