Wallonie

20% des créations d’emplois s’expliquent par l’augmentation des personnes malades à remplacer

2 Minute(s) de lecture

En 2019, 9% des salariés du secteur privé étaient indemnisés par une mutuelle ; c’est plus de 10% aujourd’hui. C’est ce que révèle l’Institut pour un Développement Durable (IDD) qui constate que 20% des créations d’emplois s’expliquent par l’augmentation du nombre de personnes malades qu’il faut remplacer. « Il s’agit d’une estimation conservatoire parce qu’il il faut y ajouter la probable augmentation du remplacement des malades de “courte” période, en hausse aussi » explique l’économiste Philippe Defeyt. « En outre, le phénomène s’est accentué avec la crise sanitaire. »

Pour rappel,  l’IDD rassemble un groupe de chercheurs et d’intellectuels de différentes disciplines (économie, démographie, sociologie, droit, climatologie, biologie, histoire…). 
Cet Institut s’est donc intéressé aux salariés du secteur privé indemnisés par une mutuelle tout en disposant d’un contrat de travail.

Les personnes absentes du travail considérées par l’étude sont celles dont la rémunération est assurée par une mutuelle pour maximum un an (à savoir les personnes en congé de maternité, d’adoption et de paternité, éloignées du travail, en incapacité primaire pour cause de maladie après la période prise en charge par l’employeur ; en invalidité – plus d’un an de maladie).
L’évolution du nombre de personnes “absentes” pour maladie (indemnisées ou non par une mutuelle) a évidemment des impacts sur les dépenses de la sécurité sociale, sur l’organisation du travail au quotidien et sur l’interprétation de diverses statistiques comme, par exemple, la productivité par tête ou le taux d’emploi.

Conclusions majeures

Ainsi, en 2019, en moyenne 114.000 salariés du secteur privé étaient en incapacité primaire et 129.000 en invalidité, soit au total 243.000 personnes (9% de l’ensemble des travailleurs). Leur nombre a augmenté de 116.000 personnes entre 2005 et 2019, soit une augmentation de 90%. La proportion de salariés du secteur privé en incapacité primaire ou en invalidité est passée d’environ 5% à 9% entre 2005 et 2019.

Il apparaît que la proportion de femmes concernées est systématiquement plus élevée que celle des hommes et elle augmente proportionnellement plus chez les femmes ; en 2019, plus de 11% des salariées du secteur privé étaient en incapacité primaire ou en invalidité.
L’IDD constate également qu’à moyen terme, c’est surtout la proportion de personnes en invalidité qui a augmenté, ici aussi en particulier chez les femmes. Si on considère les salariées de 50 ans et plus, la proportion d’absentes pour raisons de santé ou assimilées passe de 11% à 18% entre 2005 et 2019.

C’est dans le secteur ‘Santé et social’ que les taux d’incapacité et les taux d’invalidité sont les plus élevés. Il représente en 2019 à lui seul plus de 25% des situations d’incapacité et d’invalidité, alors qu’il représente 16% de l’emploi.

Au total, les femmes sont plus concernées que les hommes, les personnes âgées plus que les jeunes et certains secteurs plus que d’autres. S’il fallait trouver une représentation en chair et en os de ces statistiques, ce serait une femme, âgée, travaillant dans le secteur ‘Santé et social’. La question des conditions de travail trouve ici une illustration éclairante.

Sur base d’hypothèses conservatrices, on peut estimer qu’environ 20% des emplois créés entre 2005 et 2019 l’ont été pour remplacer le nombre croissant de travailleurs malades.

Tout indique que ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 et 2021, à la fois par la probable poursuite des tendances mises en évidence ici et par l’irruption de la pandémie. Une fois les données disponibles, il faudra être attentif à voir dans quelle mesure la nécessité de remplacer des travailleurs/travailleuses malades participe à la pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs.

Il faut ajouter aux absences considérées ici les absences de plus courte durée (de 7 jours maximum pour les ouvriers/ouvrières et de moins d’un mois pour les employés).

(photo Pixabay)


4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

La Wallonie renforce les infrastructures et les équipements des centres de compétence et IFAPME

1 Minute(s) de lecture
A l’heure où la formation est devenue un enjeu majeur pour l’économie, le gouvernement wallon vient de dégager une trentaine de millions…
Wallonie

Les employés souvent malades durant leurs vacances...

3 Minute(s) de lecture
Plus de la moitié des employés (52%) ont déjà été malades pendant leurs vacances. Depuis cette année, ils peuvent récupérer ultérieurement ces…
Wallonie

Quelles sont les attentes des entrepreneurs wallons, inquiets pour l’avenir ?

2 Minute(s) de lecture
À la veille des élections, AKT for Wallonia (UWE) a sondé les CEO wallons à l’occasion de son traditionnel point conjoncturel. Si…