Liège-VerviersNamur

Le succès des distributeurs de pizzas, produits frais et locaux

2 Minute(s) de lecture

La France compterait plus de 600.000 distributeurs automatiques générant plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires (*). Et nos voisins constructeurs attaquent le marché belge, dopé par le confinement qui a modifié notre façon de consommer.
Originaire de Baelen, Nicolas Havet représente désormais Le Distrib, un concept de distributeurs automatiques multi-usages adaptés aussi bien à la vente de pains, de fleurs, de plats traiteurs, que de fruits et légumes. Les premières machines viennent d’être installées à Plombières, Villers-le-Bouillet, Louveigné, Perwez et Wavre. Nicolas Havet commercialise cette solution en exclusivité sur le marché du Benelux et en Allemagne.

Présence marquée dans l’arrondissement de Verviers

Le Baelenois n’en est pas à son coup d’essai. Il bénéficie d’une sérieuse expertise dans le secteur puisqu’il était déjà à l’origine de Pizza Bella, les distributeurs de pizzas artisanales présents un peu partout dans l’arrondissement de Verviers.

Disponible à la vente ou à la location, LeDistrib offre de nombreux avantages à ses acquéreurs quel que soit le secteur d’activité. Il offre aux commerçants locaux un point de vente supplémentaire avec des solutions de paiement sécurisées à partir de 14 €/jour. Il leur permet de commercialiser leurs articles en dehors des horaires d’ouverture de leur commerce traditionnel, facilitant la gestion des invendus et des articles en promotion.

La société LeDistrib de Nicolas Havet se charge de la livraison et de l’installation de la machine fabriquée à Maubeuge, raccordement électrique inclus. L’acquéreur est formé à l’utilisation de l’appareil. L’état des stocks disponibles dans le distributeur est consultable en ligne en temps réel depuis un ordinateur ou un smartphone. Cette gestion autonome à distance permet d’optimiser rapidement la rentabilité de l’appareil.

Gros investissement à Ciney

Nicolas Havet n’est pas le seul à surfer sur cette tendance. La RTBF rapporte ainsi le parcours de Ronald Dion, qui représente la société française ‘Pizza door’. Ce leader de ce marché ne propose pas de location, mais uniquement de la vente d’appareil pour un montant de l’ordre de 60.000 à 70.000 euros.

Ronald Didion, lui-même propriétaire en Wallonie de 13 machines et bientôt 20 dans les deux ans, estime qu’il aura installé 100 distributeurs à pizzas d’ici fin 2022.
Son appétit grandissant, il est d’ailleurs en train de construire un bâtiment de 1000 m² à Ciney pour fabriquer quelque 1000 pizzas par jour pour répondre à l’offre.

(*) chiffres de la Fédération Nationale de Vente et Services Automatiques (NAVSA)

95 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-VerviersNamur

L’Université de Liège tend la main aux entreprises

2 Minute(s) de lecture
Pionnière en matière de transfert de technologies dès 1989 avec le lancement de l’Interface Entreprises-Université, l’Université de Liège (ULiège) se donne un…
Liège-Verviers

Quelles tendances en matière d’architecture et d’urbanisme à Liège ?

1 Minute(s) de lecture
L’appel à candidature de la 24e édition du Prix de l’Architecture et de l’Urbanisme de la Ville de Liège s’est clôturée le…
Liège-Verviers

Myocène franchit un pas déterminant dans son développement en faveur des sportifs

1 Minute(s) de lecture
La jeune entreprise liégeoise Myocène, qui a mis au point le premier dispositif au monde de mesures objectives de la fatigue musculaire,…