Brabant wallon

Témoignage : Christian Seront, senior export manager Sogelub : « rejoindre un club export (CCIBW) est intéressant pour une société présente sur tous les continents… »

3 Minute(s) de lecture

Sise dans le zoning industriel de Tournai Ouest, Sogelub (www.sogelub.com) est spécialisée dans les lubrifiants industriels à destination de multiples secteurs d’activités.

Ses domaines d’expertise sont, plus précisément : le verre creux (bouteilles, flacons,…), le verre plat, la fabrication de matériaux d’isolation : laine de verre, de roche, plaques de plâtre, l’alimentaire (boulangeries industrielles,…)

« Le monde de la verrerie est l’un de nos importants clients. Rien qu’en Europe, on trouve près de 300 verreries qui utilisent énormément de lubrifiants, dont ceux de Sogelub », indique Christian Seront (Seront & Co), senior export manager de la société tournaisienne depuis 35 ans. 

Présente dans une centaine de pays…

Depuis sa fondation, il y a plus de 40 ans, l’entreprise qui ciblait au départ les aciéries et le marché du Benelux, s’est énormément diversifiée et est aujourd’hui présente dans une centaine de pays.

L’un des atouts de Sogelub est de disposer, en Belgique, de son centre de recherche et de production sur le même site. 

L’innovation est en effet un point d’attention constant pour toute entreprise qui souhaite se différencier et intervenir, avec des produits ultra-spécifiques, dans des secteurs d’activités aussi éloignés que l’alimentaire ou les matériaux d’isolation.

Chacun d’entre ceux-ci a ses contraintes et chaque machine a ses caractéristiques propres ; les lubrifiants doivent donc prouver leur efficacité et leur sécurité, soumis à des environnements « agressifs » de tous types : vitesses et/ou températures élevées, poussières, agents chimiques,…

« Nous sommes par exemple certifiés pour les lubrifiants H1 dans l’alimentaire. En effet, il est indispensable que ceux-ci ne soient pas nocifs en cas de contact accidentel avec la nourriture ! Et, pour certains matériaux d’isolation, alors que la température des séchoirs atteint 300 degrés, les lubrifiants doivent conserver leur efficacité », illustre notre interlocuteur.

« Nos lubrifiants sont utilisés dans le métro de Londres, chez Knauf, Peugeot, AGC ou Saint-Gobain et je pourrais vous citer encore tant d’autres références »… (Ch. Seront, à propos de Sogelub)

Un club pour échanger entre pairs…

Exportant 80% de sa production sur les 5 continents et couvrant une telle variété de domaines d’application, Sogelub, par l’intermédiaire de son Senior Export Manager, a trouvé un intérêt bien légitime à rejoindre le Club export, en cours de constitution par Vincent Libbrecht, International Relations Manager de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon (Tel : 067/89.33.32 – Gsm : 0478/44.86.82 – Vincent.libbrecht@ccibw.be)

Dans un club export, on peut souvent trouver des réponses à des questions essentielles que l’on n’avait pas pensé à se poser… Photo : les “membres fondateurs” lors de la réunion de constitution du club export de la CCIBW

Christian Seront en est persuadé : « Ce club, c’est déjà et ce sera encore davantage dans l’avenir, un concentré d’infos. Dès la première séance , au club Justine Henin, j’ai pu identifier parmi des pairs le « qui fait quoi » et qui pourrait être intéressé par ce que nous faisons ou chez qui je pourrais obtenir des informations exploitables pour notre secteur d’activités. Des synergies se sont immédiatement créées. Et, rien que pour la présence d’un expert de Credendo qui a évoqué les aides au financement à l’exportation, ça valait déjà le déplacement », s’exclame-t-il. « Dans le futur, j’imagine bien obtenir des renseignements très variés, des contacts précieux, pour l’amélioration de sites web, les stands lors de foires, les transporteurs sérieux, etc. Je pourrais livrer mes propres expériences sur des marchés et cultures plus « délicats », que l’on pense parfois inabordables, mais qui ne le sont pas toujours tant que ça. Et, de mon côté, je solliciterais aussi les membres du Club pour comparer des prix de transport par les diverses voies par exemple…

Je ne sais pas la forme que le club pourrait prendre, mais je serais favorable, de temps à autre, à un genre de jeu de « questions-réponses » qui susciterait d’emblée les interactions… Ce n’est qu’une suggestion (rires) ».

En rejoignant ce club, Christian Seront est même convaincu d’y glaner d’intéressants renseignements, tout autres que ceux qu’il vient expressément y chercher…

331 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Plus de licenciements, mais moins de départs volontaires en 2023...

2 Minute(s) de lecture
En 2023, le pourcentage de licenciements a augmenté en Belgique, tandis que les départs volontaires ont diminué. C’est ce qui ressort des…
Brabant wallon

Carbios et De Smet Engineers & Contractors : accord pour la construction de la première usine de biorecyclage de PET au monde...

2 Minute(s) de lecture
CARBIOS (Euronext Growth Paris : ALCRB), pionnier dans le développement et l’industrialisation de technologies biologiques pour réinventer le cycle de vie des…
Brabant wallonWallonie

Messages, liens suspects : les Belges les signalent massivement...

2 Minute(s) de lecture
Rappel (40.630) – Rencontrez une fille ukrainienne aujourd’hui (38.351) – Vous avez (1) colis en attente de livraison. Utilisez votre code pour…