Liège-Verviers

La start up Levita s’exporte entre géants du luxe et musée du Louvre

2 Minute(s) de lecture

2022 aura à nouveau été une année de développement pour la start up Levita. La taille de l’équipe a plus que doublé et compte à présent 15 membres. Les dernières recrues sont basées à Londres et Pékin, et sont chargées du développement commercial international de la société.

Pour rappel, Levita est une agence qui crée notamment des concepts, uniques au monde, utilisant l’art de la magie et la lévitation à des fins promotionnelles et artistiques pour ancrer un souvenir, un produit ou une œuvre d’art. Elle propose de vivre une expérience visuelle hors du commun et inoubliable en sublimant des objets de prestige.

La start up liégeoise s’est ainsi récemment distinguée au musée du Louvre à Paris grâce à un projet unique: la réinterprétation d’une oeuvre d’art en mouvement. Pour cette installation, la startup avait pour mission de proposer une version innovante de l’œuvre “Coupe de cerises, prunes et melon” de la célèbre artiste de natures mortes Louise Moillon. Le défi a été relevé, après plusieurs semaines de travail en collaboration avec l’artiste liégeois ENOF (Gaston Janssen) : Levita a installé une version volante de cette oeuvre d’art au Louvre pour une soirée exceptionnelle.

Globalement, les Maisons de luxe restent un marché porteur.
Les Liégeois ont par exemple dernièrement créé pour la marque chinoise Cindy Chao une vitrine sur mesure qui laissait admirer 14 pièces différentes de joaillerie en lévitation parfaitement synchronisée. Une autre installation réussie est visible dans la galerie « Art of Jewel » du célèbre Regent Hotel à Taipei.

On se souvient aussi que Levita avait créé 4 vitrines XXL pour l’emblématique boutique Dior située avenue Montaigne à Paris et avait sublimé les joyaux de la couronne britannique. Le dernier projet en date pour un géant du luxe est un bloc de béton volant sur Madison Avenue pour Louis Vuitton.
La startup belge a collaboré avec Studio Drift, un duo d’artistes basé à Amsterdam, pour réaliser une réinterprétation en lévitation de la célèbre malle Louis Vuitton à l’occasion de l’exposition 200 Trunks – 200 Visionnaries organisée à New York sur Madison Avenue. Cette exposition avait pour but de présenter les malles imaginaires créées par 200 artistes visionnaires venant des quatre coins du monde et le résultat est spectaculaire.

Enfin, Levita a également renforcé sa relation avec le groupe Richemont avec deux projets. Levita s’est associé avec Van Cleef & Arpels, célèbre Maison de joaillerie, pour installer sa technologie de lévitation au Design Museum à Londres dans le cadre de l’exposition The Art of Movement en Octobre 2022.
Quelque semaines plus tard, Levita et Cartier ont signé une première collaboration pour un projet à Hong Kong où Levita a inauguré une nouvelle déclinaison de leur Gravity Display, 3 cylindres dans lesquels étaient présentées les montres iconiques de la Maison. Désormais, Levita collabore donc avec trois marques du groupe Richemont.

(Photos Levita)

L’expérience avec Van Cleef & Arpels à Londres.



3814 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Horus Software double son nombre d’utilisateurs et se lance sur le marché flamand

2 Minute(s) de lecture
Horus Software, la start-up liégeoise qui a développé un logiciel et une application de comptabilité basés sur l’Intelligence Artificielle, a franchi la…
Liège-Verviers

Le groupe Eloy réhabilitera durablement la friche Holcim à Haccourt

2 Minute(s) de lecture
Un nouveau site industriel de 16 ha destiné aux entreprises pionnières de la construction circulaire et bas carbone : voilà le projet porté…
Liège-Verviers

Une énorme commande indienne booste le pôle hydrogène de John Cockerill

2 Minute(s) de lecture
Greenko Group, le leader indien des énergies renouvelables, et John Cockerill, un leader dans le domaine des électrolyseurs alcalins de grande capacité,…