Liège-Verviers

Une énorme commande indienne booste le pôle hydrogène de John Cockerill

2 Minute(s) de lecture

Greenko Group, le leader indien des énergies renouvelables, et John Cockerill, un leader dans le domaine des électrolyseurs alcalins de grande capacité, viennent de signer à Hyderabad un accord qui verra John Cockerill fournir 28 unités d’électrolyseurs alcalins de 5 MW destinés au développement du plus grand projet indien d’ammoniac vert, à Una, Himachal Pradesh.

Cette commande d’électrolyseurs, la plus importante jamais enregistrée en terme de capacité pour le groupe basé à Seraing, s’inscrit dans le cadre de l’accord de partenariat stratégique signé en mars 2022 entre ces deux acteurs pour travailler sur des projets qui feront progresser la création d’un écosystème d’hydrogène vert dans le sous-continent indien.

Ce contrat contribuera au développement en bord de Meuse des forces vives d’ingénierie en matière d’hydrogène, dont les équipes sont déjà passées de 15 à 250 personnes en 2022. La commande renforcera également la base indienne où l’entreprise liégeoise est déjà présente depuis une quinzaine d’années.
John Cockeril confirme ainsi son positionnement en la matière à l’échelle internationale.
Récemment, le groupe avait annoncé un partenariat au Maroc ; d’autres accords de ce genre devraient suivre.

Coût le plus bas au monde

En Inde, l’usine d’une capacité de production de 300 tonnes métriques par jour est donc développée conjointement par Greenko ZeroC (GZC), filiale du groupe Greenko, et John Cockerill. Ce site sera la plus grande usine d’ammoniac vert en Inde et contribuera aux efforts du pays pour mettre en place une capacité de production d’hydrogène vert à grande échelle.

Les 28 électrolyseurs de 5 MW qui seront installés sur le site d’Una permettront d’atteindre une capacité de production d’hydrogène avec les plus hauts niveaux de pureté (99,999%) grâce aux 140 MW d’électrolyseurs alcalins pressurisés. Les électrolyseurs devraient être livrés en mars 2024 et la mise en service de l’usine est prévue pour juin 2024.

Combinée aux solutions d’énergie renouvelable en continu de Greenko, l’utilisation des électrolyseurs permettra à Greenko d’atteindre le coût actualisé de l’hydrogène (Levelized Cost of Hydrogen LCOH) le plus bas au monde, cette mesure indiquant le coût de production d’un kilogramme d’hydrogène vert.

« Chez John Cockerill » indique son CEO François Michel, « notre objectif est d’accompagner nos partenaires dans le déploiement de solutions technologiques à grande échelle pour décarboner l’économie, notamment grâce à l’hydrogène vert. En tant que leader technologique mondial, nous sommes fiers de soutenir par cette initiative le Cabinet de l’Union indienne pour contribuer au succès de sa “National Green Hydrogen Mission” ».

De son côté, Anil Chalamalasetty, CEO de Greenko, se réjouit de ce partenariat: « Greenko travaille à des solutions de réindustrialisation pour une économie à faible émission de carbone et s’engage à contribuer au succès de la “National Green Hydrogen Mission” de l’Inde. Nous nous associons à un partenaire technologique de classe mondiale qu’est John Cockerill, et cet accord est le dernier exemple de nos efforts tangibles pour accélérer les ambitions de l’Inde en matière d’hydrogène vert dans le cadre d’un programme plus large qui verra l’Inde mener le plus important programme de transition énergétique au monde ».

(Photo John Cockerill)

200 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Newelec s’offre de nouvelles installations pour ses 40 ans

3 Minute(s) de lecture
Voilà une entreprise liégeoise qui ne manque pas d’ambitions ! Newelec, société spécialisée dans le domaine de l’électronique industrielle, a inauguré hier soir…
Liège-Verviers

Une coopérative viticole lance un financement citoyen

1 Minute(s) de lecture
Le Domaine Bellum Fagetum, une coopérative viticole située à Beaufays en région liégeoise, élargit ses activités grâce à un partenariat avec Ecco…
Liège-VerviersNamur

Le groupe automobile Schyns élargit sa gamme de marques

1 Minute(s) de lecture
Le groupe Schyns a procédé à l’acquisition du groupe Altis qui distribue les marques Fiat, Abarth, Alfa Roméo et Jeep en province…