Liège-Verviers

Travelec fait rayonner la Certification en Entrepreneuriat Durable auprès de ses clients

2 Minute(s) de lecture

Six entreprises liégeoises viennent de recevoir une première Certification en Entrepreneuriat Durable : c’est un premier cap franchi dans un parcours en trois ans proposé par les CCI wallonnes aboutissant à l’obtention de ce Certificat délivré par l’UNITAR, l’agence de l’ONU pour le développement durable.

L’occasion est donc belle de dresser un bilan et de tracer des perspectives pour chacune de ces entreprises. Aujourd’hui, rencontre avec Yannick Reichling, administrateur délégué de Travelec (Herstal), spécialisée dans la réparation des moteurs électriques et des alternateurs pour l’industrie.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette certification ?

C’est par conviction personnelle au départ.
En outre, nous sommes actifs dans la maintenance industrielle. Nous avons, tout comme nos clients, un impact sur le développement durable. II est donc important d’agir à notre niveau. La Certification permet de structurer nos actions et de faire rayonner cette démarche auprès de nos clients. 

Après un an, quelles sont vos principales satisfactions ?

D’une manière générale, la Certification m’a fait aller plus loin que ce que j’aurais réalisé personnellement.
Je suis également très heureux du partage avec les autres entreprises engagées dans le même processus. Nous sommes de tailles et de secteurs différents, mais nous rencontrons les mêmes problématiques, notamment pour gérer les enthousiasmes ou les réticences du personnel. Ce n’est pas toujours facile de faire adhérer à la démarche, car elle n’est pas prioritaire dans le quotidien de l’équipe.

Par ailleurs, notre entreprise vient d’être reprise par le groupe Parduyns à Leuze ; je suis content que la démarche de Certification soit désormais menée à l’échelle du groupe et pas seulement au niveau de Travelec.

Est-ce que le processus a été bénéfique pour votre business ?

Totalement ! La démarche personnelle s’est élargie à la société et aux clients.
Au niveau des collaborateurs, les bons réflexes sont acquis pour le long terme. Pour les clients, nous avons mis en place un système de calcul énergétique pour chiffrer le bénéfice économique et environnemental entre une machine à réparer et une machine neuve.
La Certification nous donnera un avantage compétitif sur le long terme car nos clients savent que nous sommes en avance sur la concurrence sur ce plan-là.

Ce programme a-t-il une influence sur votre business model ?

D’une certaine façon oui, car nous ne souhaitons plus être considéré comme le réparateur tel qu’il a toujours été perçu mais bien comme un réparateur éclairé qui conseillera les meilleurs choix pour le futur.

FOCUS SUR QUELQUES ACTIONS

  • Une prime au personnel sur base des économies réalisées en électricité et en gaz
  • Un bilan carbone très instructif
  • Quelques aménagements pour améliorer le quotidien du personnel


Plus d’informations sur la Certification en Entrepreneuriat Durable et inscriptions pour les cycles suivants : odd@ccilvn.be

(Photo Travelec)

219 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Voici les premiers projets de ‘Liège, ville apprenante de l’Unesco’

2 Minute(s) de lecture
Après l’annonce en février dernier de la sélection de Liège parmi les nouvelles ‘villes apprenantes de l’UNESCO’, les autorités de la Ville…
Liège-Verviers

Les aéroports de Maestricht, Liège et Aix-la-Chapelle reliés par des vols électriques

1 Minute(s) de lecture
Electrifly, un projet pionnier de l’aviation électrique, proposera du 1er juillet au 31 août 2024 des vols électriques ouverts au public dans…
Brabant wallonLiège-VerviersNamur

D’Ariane à Maia Consulting, le cabinet de conseil en marketing spécialisé est boosté par l’IA

2 Minute(s) de lecture
À l’aube de son 4ème anniversaire, le cabinet de conseil en marketing spécialisé pour les PME B2B innovantes Ariane Consulting est devenu…