Wallonie

Les citoyens ont besoin que les entreprises communiquent autour de l’ESG

2 Minute(s) de lecture

Nous poursuivons la publication des résultats de l’étude (*) sur la perception des citoyens belges par rapport à l’ESG, menée par le bureau d’études liégeois Listen. Pour rappel, cette abréviation de « Environnement, Social et Gouvernance » est utilisée pour évaluer les pratiques commerciales et les performances d’une organisation sur diverses questions de durabilité et d’éthique.
D’ici le 1er janvier 2026, les grandes entreprises des Etats membres européens seront tenues de soumettre un rapport ESG auprès de la Commission.

Nous vous avons présenté ces deux derniers samedis les résultats des premiers volets de l’étude. Aujourd’hui, la dernière partie porte sur le besoin d’information et de communication des citoyens en matière d’ESG.

Une attente citoyenne

L’étude révèle que les citoyens attendent beaucoup d’ouverture et de transparence de la part des entreprises. Le défi est de taille et tous les acteurs ont un rôle à jouer. Un peu moins d’un Wallon sur deux estime que ce sont d’abord aux gouvernements et aux autorités locales de prendre l’initiative afin d’informer les consommateurs sur les questions environnementales et sociales liées à l’ESG.

D’autres pensent que ce sont les entreprises privées qui devraient montrer la voie en matière d’information sur les questions environnementales et sociétales.
Les Flamands ont tendance à estimer que la responsabilité revient plus au gouvernement et aux autorités locales que les Wallons, alors que l’inverse est vrai concernant les entreprises privées.

Les informations pertinentes sont les bienvenues, notamment en ce qui concerne l’origine, les matières premières et la recyclabilité des produits. Les deux canaux les plus pertinents pour diffuser ces informations sont les emballages des produits et les sites web des entreprises. Cependant, une stratégie de communication omnicanale est une opportunité de sensibiliser et d’impacter la plupart des consommateurs.
En effet, l’étude constate des différences de perception et des attentes très différentes en fonction du profil des répondants (tranche d’âge, classe sociale, lieu de résidence…).

Il réside un climat de méfiance à l’égard des entreprises. Outre, la transparence, les informations communiquées (données, rapports officiels ESG, etc.) ou certifiées par une société tierce constituent un atout indéniable.

Attention à la sélection des fournisseurs !

La majorité des Wallons (et des Belges de manière générale) considèrent que les entreprises sont (plutôt) responsables de l’empreinte environnementale et sociétale de leurs fournisseurs. Elles doivent dès lors être très prudentes dans la sélection du « profil ESG » de leurs fournisseurs.

Important pour les (futurs) employés

Finalement, l’étude révèle que les entreprises engagées, qui mettent en place des politiques ESG, peuvent avoir un impact positif sur leur marque employeur. En effet, 4 citoyens wallons actifs sur 10 sont sensibles à l’approche ESG de leur (futur) employeur. Cette proportion est similaire en Flandre, elle est par contre un peu plus élevée à Bruxelles.

* Méthodologie
1.000 Belges ont été interrogés via une étude CAWI (Computer-Assisted Web Interviewing) entre le 26/06 et le 04/07 (marge d’erreur = 3,1%).

(Photo Mohamed Hassan / Pixabay)

4404 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Plus de la moitié des entreprises belges roulent en véhicule d’occasion

2 Minute(s) de lecture
Les entreprises belges intègrent de plus en plus des véhicules d’occasion dans leur parc automobile, selon un sondage réalisé auprès de 300…
Wallonie

Impact de l'IA : près d'un tiers des Belges craignent de perdre leur emploi...

2 Minute(s) de lecture
75 % des Belges s’attendent à ce que des emplois disparaissent en raison de l’essor fulgurant de l’intelligence artificielle. 30 % d’entre…
Wallonie

Absence au travail pour exercer une fonction politique : que dit la loi ?

2 Minute(s) de lecture
À l’issue des élections du 9 juin 2024, de nombreux travailleurs se retrouvent peut-être dans la position de devoir jongler entre leur…