Liège-Verviers

L’Ecailler reprend vie grâce à un tandem d’entrepreneurs

2 Minute(s) de lecture

L’Ecailler de Liège accueillera à nouveau ses clients dès ce vendredi 8 décembre. À l’initiative de cette renaissance, le couple formé par Nathalie Landauer, responsable d’entreprise à Sclessin et conseillère communale à Hannut et Alain Borguet, consultant en hôtellerie. Fidèle à sa réputation, le restaurant proposera toujours une carte très orientée produits de la mer, mais innovera également grâce à l’engagement d’une pâtissière et une formule tea-room et restauration légère l’après-midi.

C’est au mois d’août dernier qu’Alain Borguet et sa compagne Nathalie Landauer passent devant le célèbre établissement du centre-ville liégeois qui est alors à louer. Rapidement l’idée de reprendre l’Ecailler fait son chemin et le bail est signé fin octobre. Depuis, le couple a mis les bouchées doubles pour pouvoir ouvrir avant les fêtes. Remise en état des lieux à l’identique, réhabilitation du homarium, organisation de jobdays pour le recrutement du personnel, rencontre avec Eddy Deketelaer, le chef historique de cette enseigne mythique, le mois de novembre a été bien rempli…

Le projet d’un couple, un duo complémentaire

Nathalie Landauer est directrice commerciale et de production de la société Resitec à Sclessin qui fabrique des reproductions d’œuvres d’art en polyester pour des institutions comme le Louvre ou le Musée Rodin. Elle est également conseillère communale à Hannut et impliquée dans plusieurs projets locaux.

Alain Borguet a fait l’école hôtelière et a obtenu par la suite un diplôme de management hôtelier. Après avoir occupé plusieurs postes de direction dans des hôtels du groupe Accor, il a été propriétaire de plusieurs hôtels dans les Ardennes, a partagé son savoir en tant que professeur et était également consultant en hôtellerie. Il avait pour mission de lancer ou relancer des hôtels et a toujours eu un attrait pour les défis liés au démarrage d’un projet.

Un tea-room et une carte légère pour rester ouvert l’après-midi

Le restaurant proposera des menus de fêtes les 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier. Durant toute l’année, il sera ouvert du mardi au dimanche le midi et le soir dès 18h pour permettre aux clients venant assister à un spectacle en ville de pouvoir manger avant. La grande nouveauté est que l’endroit restera également ouvert durant l’après-midi et proposera un service tea-room, une carte légère et un service traiteur en take-away ainsi qu’une terrasse chauffée en hiver.

« Pour terminer nos repas en beauté, mais aussi pour faire vivre l’établissement durant l’après-midi, nous avons engagé une pâtissière. Nous trouvons que c’est important pour notre personnel de pouvoir éviter les services coupés » explique Alain Borguet.

Photo : France Deuse

Une salle pour les événements corporate, séminaires ou journées d’étude

En plus de la salle de restaurant de 58 couverts, l’établissement dispose également d’une salle de réunion et de banquet à l’étage qui peut accueillir jusqu’à 40 convives. On peut y organiser des événements de famille, elle peut servir de seconde salle les jours d’affluence, mais est également équipée techniquement pour accueillir réunions et événements professionnels.

« La reprise d’un établissement tel que l’Ecailler est un fameux challenge, nous allons devoir être à la hauteur et nous réinsérer dans le tissu Horeca liégeois. Heureusement, on constate un réel engouement qui fait plaisir à voir. Nous avons des clients qui avaient déjà réservé pour les fêtes avant même la publication des menus parce qu’ils sont véritablement attachés à ce lieu » se réjouit Alain Borguet.

62 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Mithra licencie son CEO et étudie la vente de ses activités

1 Minute(s) de lecture
La société dédiée à la santé féminine Mitha, en proie à des difficultés financières, a pris des mesures fortes. Elle annonce ce…
Brabant wallonHainautLiège-Verviers

Qui sont les jeunes entrepreneurs durables plébiscités par la Fondation pour les Générations Futures ?

6 Minute(s) de lecture
La Fondation pour les Générations Futures a récemment mis en exergue les jeunes entrepreneurs durables lauréats Prototyping the Future 2024 et SE’nSE…
Liège-VerviersNamur

L’art de la négociation, ça s’apprend !

1 Minute(s) de lecture
La 12e édition des Négociales Belgique s’est tenue récemment au Campus 2000 de la Haute École de la Province de Liège, centre…