Wallonie

Plus d’un tiers de femmes à des postes clés de direction dans le monde…

3 Minute(s) de lecture

Selon une étude de Grant Thornton International, conseiller spécialisé en audit, expertise comptable, conseil fiscal & juridique et consultance en entreprise au sens large, 33,5 % de l’ensemble des postes de senior management dans le monde sont occupés par des femmes, contre 32 % l’année dernière et 31 % en 2021. Lors des premières mesures effectuées en 2004, ce chiffre était de 19,4 %. Dans l’Union européenne, les entreprises atteignent cette année 35 % de femmes à des postes clés de direction, une légère augmentation après plusieurs années de stagnation (33 % en 2023 et 2022, et 34 % en 2021).

Dans le monde, 93 % de toutes les entreprises de taille moyenne comptent au moins une femme dans le senior management, contre 91 % l’an dernier et 66 % en 2012 (lorsque cette question a été abordée pour la première fois dans l’étude). Dans l’Union européenne, 91 % des entreprises de taille moyenne comptent au moins une femme à ce même niveau de fonction.

La présence féminine reste la plus forte dans les fonctions de management opérationnel, telles que directrice des ressources humaines (46 %), directrice financière (39 %) ou directrice marketing (28 %). À l’échelle mondiale, 19 % des entreprises interrogées ont un CEO féminin, alors que l’année dernière, ce chiffre était de 28 %.

Des progrès en cours, mais le chemin à parcourir reste long

Parmi les 28 pays participant actuellement à l’étude, 18 le font depuis la première édition en 2004. Dans ces 18 pays, des avancées ont été réalisées en matière de leadership féminin. Quatre d’entre eux ont même enregistré une augmentation de 20 % ou plus : l’Irlande (+20 %), la Turquie (+21 %), l’Inde (+22 %) et l’Espagne (+26 %).

Cette tendance se reflète dans le rapport mondial de Grant Thornton ‘Women in Business’. Avec 10.000 répondants d’entreprises de taille moyenne dans 28 pays, il s’agit de l’une des plus grandes études mondiales sur l’égalité des sexes dans le senior management.

Leslie Van den Branden, Managing Partner chez Grant Thornton Belgique, note : “La diversité au sens large profite aux entreprises à tous points de vue. Elle encourage différentes façons de penser, conduit à de meilleurs résultats et décisions, et crée de nouvelles opportunités de croissance. »

Facteurs en corrélation positive avec le leadership féminin…

Trois facteurs présentant une corrélation positive avec le leadership féminin, ont également été analysés :

–      des horaires de travail flexibles,

–      une politique de diversité et d’inclusion distincte,

–      supervisée par les personnes (ou combinaison de personnes) adéquates.

L’étude de Grant Thornton révèle que les entreprises adoptant des modèles de travail flexibles ou hybrides sont celles qui occupent le plus de femmes à des fonctions clés de direction. L’impact de la crise du COVID semble s’estomper à cet égard. En outre, une tendance inverse se dessine à l’échelle mondiale. 47 % des entreprises reviennent à un modèle de travail basé au bureau (11 % de plus par rapport à l’édition précédente). Les modèles hybrides (avec une proportion définie de travail au bureau et à domicile) et flexibles (où le collaborateur choisit lui-même le ratio) perdent du terrain. Le nombre d’entreprises adoptant un modèle hybride passe de 53 % à 45 %, tandis que celui des régimes flexibles passe de 8 % à 5 %.

Dans les entreprises qui n’adoptent plus ou prennent du recul par rapport aux méthodes de travail hybrides ou flexibles, les femmes n’ont souvent d’autre choix, dans la pratique, que d’envisager le travail à temps partiel. Cela peut entraver leur développement professionnel. Ces organisations sont généralement des lieux de travail moins attrayants pour les femmes. Les entreprises dirigées par une CEO sont plus susceptibles d’adopter un modèle hybride (50 %) que celles dirigées par un CEO (40 %).

[…]

La personne qui dirige et porte la responsabilité de la politique de diversité est également cruciale pour augmenter le pourcentage de femmes présentes dans le senior management. Lorsqu’un CEO (h/f/x) travaille avec une senior manager, on constate que 38 % des fonctions de direction sont occupés par des femmes. La meilleure combinaison est obtenue lorsqu’un CIO (h/f/x) est responsable de la diversité et de l’inclusion, épaulé par une senior manager. Cette combinaison fait grimper le pourcentage de femmes dans le senior management à 39 %

4341 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Un quart des accidents du travail concernent les nouvelles recrues

3 Minute(s) de lecture
Les nouveaux employés courent un risque élevé d’accident du travail. Une analyse de l’assureur AXA Belgium – leader sur le marché de…
Wallonie

Un an de droit à la déconnexion : impact positif, mais encore trop d'employés contactés hors des heures de bureau...

3 Minute(s) de lecture
Un an après la mise en place du ‘droit à la déconnexion’, plus de la moitié des employés (54%) sont encore contactés…
Wallonie

La Wallonie annonce une administration plus « entreprises friendly »

2 Minute(s) de lecture
Le gouvernement de Wallonie lance une phase pilote de la procédure de simplification administrative, Fast-Track, pour les projets stratégiques d’entreprises. Il met…