Liège-Verviers

Levita tire un bilan positif de la semaine de 4 jours

3 Minute(s) de lecture

La jeune start-up liégeoise Levita, spécialisée dans l’art de la magie et la lévitation à des fins promotionnelles et artistiques, se réjouit d’avoir remodelé sa politique de travail il y a un peu plus d’un an. Depuis le 1er janvier 2023 en effet, l’agence créative est passée à un modèle de travail novateur, où tous les employés travaillent à un rythme de 32 heures par semaine réparties sur 4 jours.

Cette décision est le reflet d’une tendance croissante au sein des entreprises du monde entier qui cherchent à améliorer la qualité de vie de leurs employés tout en maintenant leur efficacité. Ce changement vise à favoriser un meilleur équilibre entre le travail et la vie personnelle, à stimuler la créativité et l’innovation, tout en contribuant à la durabilité de l’entreprise.

Le modèle de travail 4/5 adopté par Levita est une innovation encore rare dans le monde des entreprises, particulièrement en Wallonie. Les 32 heures de travail par semaine sont réparties sur 4 jours, permettant aux employés de profiter de trois jours de congé par semaine.

Les dirigeants de Levita ont décidé d’accorder une augmentation de 5% à tous les employés afin de compenser la diminution de salaire occasionnée par ce changement de rythme de travail.

Clément Kerstenne, co-fondateur de Levita, nous explique l’origine de cette prise de décision: « En 2022, je me trouvais dans une situation où j’avais une surcharge de travail permanente. Je travaillais plus de 60 heures par semaine sur 6 à 7 jours et je n’avais plus du tout de vie privée. Ce rythme de travail avait un impact négatif sur ma santé mentale et physique, j’ai donc décidé de tester un nouveau système où je ne travaillerai plus qu’un mercredi sur deux (= 9/10).
Rapidement, j’ai senti l’impact positif de changement mais il fallait pousser le curseur un cran plus loin pour que je puisse enfin me sentir bien et récupérer un équilibre de vie sain. Fin décembre 2022, nous avons pris la décision de proposer ce changement à tous nos employés. »

Un même régime horaire

Afin d’assurer une continuité de service et une permanence du lundi au vendredi, tant au niveau de l’atelier de production que dans les bureaux, Levita a opté pour l’identification de deux jours de la semaine où l’entreprise fonctionne à effectif réduit. Chacun des 17 employés de Levita bénéficie ainsi d’une journée libre, soit le mercredi, soit le jeudi, en vue de cette organisation.

Cette décision a également permis d’apporter un certain équilibre au niveau des heures de travail de chacun. En effet, avant la mise en place de la semaine de 4 jours, certains employés travaillaient à temps plein, d’autres mi-temps, d’autres encore à 3/5ème. A présent, tous les membres de l’équipe Levita sont sur un même pied d’égalité au niveau du régime horaire.

« Nous voulions que nos employés testent ce modèle pour comprendre l’impact que cela pouvait avoir sur leur bien-être, tant au travail que sur le plan personnel » souligne Clément Kerstenne. « Nous sommes convaincus qu’il est primordial de placer l’humain et son bien-être au centre de l’entreprise. »

Pour assurer l’équité suite à la réduction des heures de travail de 38 à 32 heures par semaine, l’entreprise a donc choisi d’augmenter les salaires de 5% pour l’ensemble du personnel. Cette augmentation s’est rajoutée à l’indexation des salaires de janvier 2023. Ainsi, cette mesure vise à garantir un avantage pour tous les employés.

« En comparant le chiffre d’affaires généré par chaque équivalent temps plein en 2022 (semaine de 5 jours) et 2023 (semaine de 4 jours), nous pouvons constater qu’il n’y a pas eu d’impact sur le chiffre d’affaires par ETP » remarque Nicolas Dembour, Directeur général de Levita. « Cette information doit tenir compte que seulement 5 profils (sur 13 à l’époque) étaient à temps plein avant 2023 ».

L’avis des employés

Les employés de Levita Magic ont partagé leurs retours positifs sur le nouveau modèle de travail 4/5. « Plus de temps pour soi », « La vie perso prend un coup de boost ! », « Plus de motivation au bureau », « Cela facilite grandement ma vie quotidienne pour tous les rendez-vous extra professionnels » sont quelques-uns des avantages cités.

Cependant, ce nouveau régime de travail n’est pas sans défis. Certains employés ont exprimé des inconvénients potentiels, notamment le fait de se sentir « parfois un peu plus pressé » ou « d’avoir de temps en temps du retard à rattraper. » Il a également été noté que « le suivi client peut parfois être compliqué », car les équipes ne sont pas complètes certains jours de la semaine.

« Il arrive que le rythme de production soit parfois ralenti » relève Clément Kerstenne. « Et, lorsque nous sommes en période de rush, nous sommes parfois obligés de compenser en heures supplémentaires. »

Malgré ces inconvénients, les employés de Levita estiment que les avantages du modèle de travail 4/5 l’emportent largement sur les quelques inconvénients.

(Photo Levita)

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le VentureLab met ‘La Génération Transition’ en marche

2 Minute(s) de lecture
Le VentureLab, à Liège, lance un nouveau programme cet été : ‘Génération Transition’ s’adresse aux jeunes qui ont envie d’entreprendre pour la transition…
Liège-Verviers

L’ULiège déploie de nouveaux équipements pour les utilisateurs du vélo

2 Minute(s) de lecture
C’est ce jeudi que les nouveaux parkings vélos sécurisés de l’Université de Liège sont inaugurés au Sart Tilman pour répondre aux besoins…
Liège-Verviers

Les Ateliers de la Meuse relancés grâce à Alfeor et à la Wallonie

2 Minute(s) de lecture
C’est un nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse à Sclessin: après la faillite prononcée le 30 octobre dernier, ce spécialiste belge…