Liège-Verviers

Plus de moyens pour renforcer la candidature en faveur du Télescope Einstein

1 Minute(s) de lecture
telescope Einstein - copyright Marco Kraan (Nikhef)

L’Euregio Meuse-Rhin, et donc la Wallonie en province de Liège, est en concurrence avec l’Italie pour accueillir le Télescope Einstein. Les deux candidats mobilisent beaucoup d’efforts pour être désignés en 2026. C’est que l’enjeu est exceptionnel, d’autant qu’il incarne un secteur – scientifique et aérospatial – occupant une place de choix dans l’économie wallonne
A titre comparatif, une autre infrastructure hors du commun impressionne depuis 1954 : le CERN à Genève en Suisse, et ses collisionneurs de particules. Ce centre emploie plus de 2.500 personnes et est le cœur d’un large écosystème de start-ups. Il jouit d’une réputation mondiale et d’une reconnaissance indéniable.

Pour renforcer l’attractivité de la candidature de l’Euregio Meuse-Rhin, le gouvernement wallon vient d’investir 10 millions d’euros dans 4 projets de recherche au sein de l’ULiège, l’UCLouvain, l’UMons et l’ULB.
« Ces projets représentent un signal fort pour l’innovation, la recherche, la science et le déploiement économique en Wallonie » rappelle le ministre wallon de l’économie Willy Borsus. « Les retombées seront positives pour les PME et les centres de recherche wallons : expertises et qualifications consolidées, extension de leurs activités, pénétration de nouveaux marchés, création de technologies dérivées innovantes, nouveaux contrats stimulants ou encore échanges économiques et scientifiques transfrontaliers. »

Ce n’est donc évidemment pas un projet strictement liégeois ou eurégional, mais bien un projet qui concerne à tous le moins la Belgique et ses voisins proches.

« Le Télescope Einstein sera comparable au CERN et pourrait même le surpasser en taille et en rayonnement international » soulignent les porteurs de la candidature. « Bien qu’ils ne se concurrencent pas directement, puisque l’un se concentre sur la physique des particules et l’autre sur la théorie de la relativité, ces deux infrastructures partagent un même gigantisme : un anneau de 27 km de circonférence pour le CERN et un triangle de 10 km de côté pour le Télescope Einstein, enfoui à 250 mètres sous terre. »
Les dernières estimations géologiques montrent qu’au moins 70 % du télescope serait situé en territoire wallon, le reste se trouvant en Flandre, aux Pays-Bas et en Allemagne.

(Illustration Télescope Einstein)

4371 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Le VentureLab met ‘La Génération Transition’ en marche

2 Minute(s) de lecture
Le VentureLab, à Liège, lance un nouveau programme cet été : ‘Génération Transition’ s’adresse aux jeunes qui ont envie d’entreprendre pour la transition…
Liège-Verviers

L’ULiège déploie de nouveaux équipements pour les utilisateurs du vélo

2 Minute(s) de lecture
C’est ce jeudi que les nouveaux parkings vélos sécurisés de l’Université de Liège sont inaugurés au Sart Tilman pour répondre aux besoins…
Liège-Verviers

Les Ateliers de la Meuse relancés grâce à Alfeor et à la Wallonie

2 Minute(s) de lecture
C’est un nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse à Sclessin: après la faillite prononcée le 30 octobre dernier, ce spécialiste belge…