Brabant wallon

Métier/Passion : Isabella Delle Castelle (Shayla) : tout le bleu du ciel…

4 Minute(s) de lecture

Sur une échelle ou perchée dans un arbre, Isabella Delle Castelle a le vertige. Difficile à croire lorsqu’on la voit gracieusement évoluer à plusieurs mètres de hauteur, enroulant et déroulant de longs serpents colorés autour de ses bras et de ses jambes.

« Oui, mais justement, là, j’ai la maitrise des choses : c’est moi qui dirige mes rubans », s’exclame l’artiste aérienne qui admet néanmoins toujours ressentir une appréhension lorsqu’elle effectue ses figures. Pour vaincre ses peurs, elle se prépare énormément, travaillant tant physiquement que mentalement, aidée par la sophrologie : « J’ai besoin de créer un processus où je me « vois » atteindre l’objectif ! » justifie celle qui semble être née pour relever les défis.

« Je suis méditerranéenne, mais le bleu, une couleur froide, m’émerveille, sans doute parce que mon art me permet de « toucher » le ciel » (Isabella Delle Castelle)

« Impossible », un mot rayé du dictionnaire d’Isabella

Pour Isabella, rien ne parait impossible ou plutôt ce qui semble tout à fait impossible au commun des mortels agit sur elle comme un puissant aimant. C’est ainsi que, parallèlement à son métier d’infirmière, elle s’entraine de longues heures à l’art de la danse orientale égyptienne. Elle a alors 27 ans. Cinq années plus tard, elle crée sa compagnie de danse orientale, avec d’autres femmes qu’elle a formées. 

Aujourd’hui, à Rebecq, dans les infrastructures de la ferme du Grand Spinois, elle a trouvé un cadre idéal pour son école « Shayla » : « Depuis la période du COVID, je me suis recentrée sur le tissu aérien, la corde, le cerceau, les sangles aériens », précise-t-elle.

Une septantaine d’élèves, à partir de 5 ans et sans limite d’âge fréquente l’école. L’âge, c’est d’ailleurs une question de détail pour celle qui ne s’est initiée au tissu aérien qu’à 40 ans, se donnant 2 ans pour atteindre un très bon niveau. « Pendant cette période, j’ai quand même travaillé de façon acharnée, quelque 25 heures par semaine, intégrant aussi dans mon programme des exercices en salle de sport pour développer ma musculature », concède-t-elle.

« J’ai adoré créer mes spectacles : « Les femmes guerrières », « Le retour des femmes guerrières » et « Au-delà du pouvoir du feu »… (Isabella Delle Castelle)

Et, à 52 ans, Isabella continue de harponner les défis. En février 2024, à Côme, elle a remporté, pour sa discipline, le premier prix d’une compétition internationale dans la catégorie « Elite ». En avril, c’est à Milan qu’elle s’est rendue pour participer à une 2è compétition internationale et, lorsque nous la rencontrons, elle se réjouit déjà de partager la scène avec d’autres artistes lors du gala « Dine with Stars » à la « Sucrerie » de Wavre. 

Autre lieu, autre challenge, mais toujours la même passion d’explorer les subtilités de chorégraphies arachnéennes pour celle qui a appris à apprivoiser les airs depuis plus d’une décennie…

La poésie et les prouesses avec le sourire…

Le 10 juin, durant son numéro, l’artiste aérienne optera pour la sobriété, sans autre accessoire que des tissus rouges…

« Je prévois, durant ma représentation d’une dizaine de minutes, d’alterner les mouvements lents et rapides avec différentes performances : des chutes, des instants statiques, de force… J’aimerais produire un numéro qui soit un moment suspendu pour les spectateurs partagés entre l’émerveillement et une certaine appréhension, quand même. Je serai hyper concentrée, bien entendu, mais perméable à l’ambiance en me connectant à mon public par le regard, le mouvement de mes bras, de mes mains. 

Le 10 juin, à l’occasion du gala d’AKT-CCIBW, Isabella évoluera au-dessus de la scène de Dine with Stars

©Sandream’s

Ce que j’aime par-dessus tout, dans mon art, c’est effectivement, outre la performance et la création, le fait de pouvoir exprimer quelque chose et de faire passer un message aux spectateurs. Le tissu aérien, c’est une discipline alliant aspects techniques, esthétiques et qui exige, malgré la dangerosité de la pratique, que l’on conserve le sourire dans les airs pour ceux qui vous regardent », s’enthousiasme encore cette « guerrière ».

Le « BW » d’Isabella

D’ascendance italienne, Isabella a séjourné, en Brabant wallon, à Genappe, avant de s’établir à Rebecq. « Le Brabant wallon, c’est un tout, analyse-t-elle. De beaux coins, la campagne, une mentalité spécifique à la province, une manière de parler, de se mouvoir… » Au milieu de 70 hectares de terre, la ferme du Grand Spinoy lui offre un espace en pleine nature ; « l’été, je n’hésite d’ailleurs pas à monter mon portique à l’extérieur pour me livrer à mes entrainements », apprécie-t-elle. « Court-Saint-Etienne et Lasne où j’ai fait des prestations pour des particuliers sont également des coins que j’adore ».

Cette maman de 2 enfants d’une vingtaine d’années se rend volontiers aux fêtes historiques de la jeune province, la reconstitution de la bataille de Waterloo ou « De Fer et de Feu », rassemblement de compagnies médiévales qui se tient le premier week-end d’août à Rebecq (ndlr : l’événement fêtera sa 20è édition, ces 3 et 4 août 2024). C’est également dans cette commune que se situe un établissement dont les plats cuisinés maison la séduisent tout particulièrement, « la Ferme Rose »…

Photo en Une : Sandream’s

SHAYLA – Agence artistique, compagnie Shayla, école de tissu aérien et de cerceau aérien – Ferme du Grand Spinois, Grand Spinois, 1 à 1430 Rebecq – http://www.shayla.be/ – 0473/678 650

354 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallonLiège-VerviersNamur

D’Ariane à Maia Consulting, le cabinet de conseil en marketing spécialisé est boosté par l’IA

2 Minute(s) de lecture
À l’aube de son 4ème anniversaire, le cabinet de conseil en marketing spécialisé pour les PME B2B innovantes Ariane Consulting est devenu…
Brabant wallon

METIER/PASSION -ARNAUD SZALIES (The Place To Be) : les fruits de la passion en coupes...

2 Minute(s) de lecture
Champion d’Europe de pâtisserie ! En remportant ce titre à Genève en 2016, avec son équipe : Nicolas Arnaud, David Redon et Mathieu…
Brabant wallon

METIER/PASSION : Kostia & Maxime Mandrake

2 Minute(s) de lecture
Kostia : Entre deux !Ko KOSTIA : “Entre deux“ Kostia est un humoriste waterlootois né pour déclencher les rires. Durant 5 ans, en…