Lg-Verviers

Publié le 04-10-2013 | Céline Léonard

Théâtre de Liège : le Traiteur Les Cours aux fourneaux

Depuis des mois, les travaux battaient leur plein Place du 20-Août. L’objectif était de taille : remettre à neuf bâtiment de la Société libre de l’Emulation afin d’y accueillir le nouveau Théâtre de Liège. Aujourd’hui, les salles classées du prestigieux bâtiment s’apprêtent à bouillonner à nouveau d’art, de culture, de rencontres et de découvertes… gastronomiques puisque le Traiteur Les Cours (Herve/Battice) vient lui-aussi d’y installer ses quartiers.

Deux « entractes gourmands »
En collaboration avec le restaurateur liégeois Eddy Dekételaere, le Traiteur Les Cours a  a donné naissance à un restaurant gastronomique: « Le Balcon de l’Emulation ». Du lundi au samedi, mais également tous les soirs de spectacles, il accueillera les fins gourmets dans ses salons classés du premier étage ainsi que sur sa terrasse d’origine.

Mais ce n’est pas tout ! Au rez-de-chaussée, le Traiteur Les Cours ouvre également au grand public les portes d’un tout nouveau café-brasserie: le « Café des Arts ». Dans une ambiance accueillante, du lundi au samedi et lors de chaque spectacle également, il invite le visiteur à une pause-café ou gourmande. Sandwiches, tartines, salades et pâtes : on y déguste les incontournables d’un lunch convivial.

Tenant désormais les rênes « culinaires » de cet important projet, Joël Rademaker (Traiteur Les Cours) et son associé Eddy Dekételaere n’en sont assurément pas à leur banc d’essai. En tant que Chef propriétaire du célèbre restaurant « L’Ecailler » depuis plus de 30 ans, le restaurateur liégeois met avant tout sa signature sur la cuisine et le côté créativité aux fourneaux. De son côté, en tant que traiteur spécialisé dans l’organisation d’évènements de bouche depuis près de 20 ans, le Traiteur Les Cours et son directeur propriétaire portent, quant à eux, toute la gestion des espaces de réception (de 30 à 500 personnes) et l’organisation des évènements privés, business ainsi que VIP qui s’y tiennent.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑