Lg-Verviers

Publié le 05-09-2014 | CP.

Cefaly Technology ouvre une filiale aux Etats-Unis

Cefaly Technology est une société liégeoise qui a mis au point  le tout premier appareil de neurostimulation externe au monde * pour le traitement et la prévention des migraines. A l’aube de ses dix ans d’existence, la PME change d’échelle en annonçant un doublement de son chiffre d’affaires et l’ouverture d’une filiale aux Etats-Unis. 

o-CEFALY-facebookReconnue depuis fin 2013 par la communauté scientifique internationale, la société liégeoise Cefaly Technology est aujourd’hui présente dans une trentaine de pays dans le monde, dont les USA où elle est devenue une véritable référence en seulement quelques mois.

L’année 2013 a marqué un tournant dans le développement de Cefaly Technology « Il s’agit là pour nous d’un véritable changement d’échelle, précise Pierre Rigaux, fondateur Nous affichons une croissance en 2013 de plus de 15% de notre chiffre d’affaires et de 70% de notre bénéfice avant impôt. A l’aube de nos dix ans (la firme a été fondée en novembre 2004), nous sommes aussi, Pierre-Yves  Muller et moi, heureux de pouvoir d’ores et déjà annoncer que nous doublerons notre chiffre d’affaires en 2014, a-t-il ajouté. Et selon toute vraisemblance, en tenant compte des prévisions réalistes que nous avons, nous devrions tendre vers les 10 Millions d’Euros en 2015. »

Durant le premier semestre de cette année 2014, la société liégeoise a en outre ouvert une filiale aux USA et déjà conclu quatre autres  contrats de distribution : le premier au Brésil, ensuite en Arabie Saoudite et en Pologne, en Chine enfin, le tout représentant une vente de quelque 10 milliers de Cefaly par an en phase de démarrage. « Les USA constituent  incontestablement, souligne Pierre Rigaux,  le 1er marché à l’export pour notre société qui y vend déjà, uniquement par Internet, une moyenne de 1000 appareils par mois. Raison pour laquelle nous avons décidé de créer une filiale pour consolider ce marché où, forts de nos brevets, nous occupons une position de quasi-monopole à l’heure actuelle. »

BELGIUM CHARLEROI AGC GLASSLe Ministre Jean-Claude Marcourt a quant à lui salué le développement d’une technologie unique inventée en Wallonie au cœur de l’écosystème des pôles de compétitivité :  » Cefaly s’inscrit dans la lignée des grandes innovations ‘Made in Wallonia’. Quand le génie mécanique et les sciences du vivant s’associent, les possibilités et le potentiel de développement des soins de santé et des débouchés économiques s’accroissent de manière exponentielle. Cette belle Success story nous rappelle que le Plan Marshall permet aujourd’hui aux PME wallonnes, en partenariat avec nos centres de recherche, de se doter de technologies de rupture qui les propulsent au niveau international. »

Quant au personnel, Cefaly Technology a doublé le nombre de ses employés en 2014 (15 personnes à l’heure actuelle) pour faire face au développement exponentiel de ses activités. En octobre, la société liégeoise emménagera dans de nouveaux locaux (plus adaptés au nombre toujours grandissant de personnes employées), avant de prendre possession en 2015 d’un bâtiment flambant neuf que la société va construire au Sart-Tilman à Liège et qui abritera, outre les bureaux, le département de R&D de la firme.

« Nous fêterons nos dix ans en novembre prochain. Depuis le début, confie Pierre Rigaux, nous avons toujours voulu croître de manière mesurée, pas à pas, essentiellement sur base de nos fonds propres, en ayant toujours pour principe d’assurer scrupuleusement notre autonomie financière (à titre d’exemple, en 2013, notre ratio entre capitaux propres et bilan est de 57%)  et de veiller tout aussi attentivement, à notre capacité de remboursement, a indiqué Pierre Rigaux. Nous avons aussi, depuis le début, toujours pu compter sur le soutien de la Région wallonne pour nous aider à franchir les caps essentiels de notre développement, sous forme d’une avance remboursable (que nous commençons d’ailleurs à rembourser cette année), d’accompagnement à l’export avec l’AWEX lors de missions économiques ou, tout récemment, d’une aide à l’investissement pour nos nouvelles installations, a-t ’il conclu .»

 

 

 

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑