Lg-Verviers doctor-650534_960_720

Publié le 30-06-2017 | c. p.

Sterima investit 12 millions d’€ à Liège

Sterima – la division médicale du groupe courtraisien Malysse-Sterima fournisseur de services pour le secteur des soins de santé – posera cette année la première pierre d’une nouvelle plateforme médico-logistique à Liège. Cette seconde plateforme vient s’ajouter au site de stérilisation déjà existant à Bissegem (Courtrai) qui offre des solutions intégrées pour le traitement d’instruments médicaux et des sets ancillaires. Montant de l’investissement : 12 millions d’euros.

Sterima a acquis une expertise étendue et est leader innovateur dans le domaine des services de stérilisation pour les hôpitaux et entreprises médicales du Benelux. La société permet à la Belgique de se profiler comme pionnière dans la fourniture de sets ancillaires stériles. En effet, le service médico-logistique de Sterima comprend l’enlèvement des sets chirurgicaux et ancillaires usagés, le traitement de ces sets (nettoyage, désinfection, composition, emballage, étiquetage et stérilisation) et leur restitution (stérilisés) avec les implants. Le processus est soutenu dans son intégralité – de l’enlèvement à la restitution – par un système « track & trace ». Ce service est offert par Sterima tant aux hôpitaux qu’aux grands fournisseurs de dispositifs médicaux.

Le projet à Liège est donc une étape stratégique importante pour le développement tant des activités de stérilisation que des activités médico- logistiques de l’entreprise.

Dans ce contexte, un accord a été conclu avec le groupe hospitalier liégeois CHC pour la sous-traitance de toutes ses activités de stérilisation. Ces dernières seront assurées en externe par la nouvelle plateforme technologique qui se situera près de l’aéroport de Liège (Bierset) et sera opérationnelle début 2019.

Ce dossier représente un investissement de 12 millions d’euros qui sera pris en charge d’une part par le Groupe Malysse-Sterima et d’autre part par la société publique d’investissement liégeoise Meusinvest. Ce projet permettra encore la création de cinquante nouveaux emplois.


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑