Namur

Publié le 12-02-2019 | CP.

Salon des Mandataires 2019 : Des exosquelettes en démonstration sur le stand du Groupe Jean Nonet

En Wallonie, le Groupe Jean Nonet est la seule entreprise de travaux publics à utiliser des exosquelettes sur chantier.

Les exosquelettes sont des structures mécaniques qui augmentent les capacités de l’humain : un exosquelette permet de soulever plus facilement 20 kg supplémentaires et donc de soulager le travail des opérateurs. Le Groupe Jean Nonet réalisera durant les deux jours du Salon des Mandataires des démonstrations avec des exosquelettes développés par une société française.

Une innovation qui transforme les métiers de la construction

Les exosquelettes sont en cours d’expansion et transforment les métiers de la construction.  Ils offrent une multitude de possibilités adaptables à l’infini au poste de travail.  Concrètement, ils permettent de soulager le haut du corps des personnes qui passent de longues heures à porter du matériel lourd et se révèlent, par exemple utiles sur des chantiers de démolition, pour forer des trous, ou réaliser des carottages.

Au sein du Groupe Jean Nonet, une cellule évalue constamment en interne les nouvelles technologies et a proposé d’acquérir il y a quelques mois, un exosquelette. Dès la première utilisation sur chantier, il a été décidé d’en acquérir un deuxième à la demande des ouvriers. Les exosquelettes ont ainsi été utilisés sur un chantier de démolition à Walibiou sur le site du Grand Manège à Namur. L’entreprise continue de les utiliser actuellement sur ses chantiers en Wallonie

 « Les exosquelettes offrent une réponse à la pénibilité du travail, enjeu important dans le secteur de la construction et augmentent les performances des équipes de terrain », souligne Simon Nonet, administrateur délégué du Groupe.

Autonomie énergétique pour un Groupe à la pointe

Par ailleurs, le Groupe Jean Nonet vise une autonomie énergétique sur son site de Floreffe. Il vient d’obtenir un permis pour l’implantation d’une éolienne sur le zoning de Floriffoux et a installé récemment des panneaux photovoltaïques sur les toits de ses bureaux.

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑