Wallonie no image

Publié le 02-06-2014 | Céline Léonard

Conférence de presse ou simple envoi d’un communiqué ?

Imaginons que votre entreprise connaisse une actualité susceptible d’intéresser le grand public. Vous décidez de porter cette information à la connaissance des médias en organisant une conférence de presse. Prudence ! Cet exercice ne se prête pas à tout type de communication… Quand faut-il le préconiser ? Nous avons posé la question à Olivier Moch, communicateur et auteur de Vade-mecum de la communication externe des organisations.

Contexte

Avant d’entrer dans le vif du sujet, Olivier Moch plante le décor. «Lorsqu’elles s’adressent aux médias, les entreprises doivent avoir conscience que la presse est un secteur en crise. De nombreux titres ont disparu au cours des dernières années. Les rédactions sont parallèlement de plus en plus maigres et composées de journalistes auxquels on en demande toujours plus (rédiger, prendre des photos, participer à la mise en page,…) Surchargés, ces derniers  se déplacent de plus en plus rarement à des conférences de presse, préférant recevoir un communiqué qu’ils pourront plus rapidement traiter. Votre information doit donc se révéler particulièrement pertinente si vous souhaitez voir la presse se déplacer.»

Trois questions

Devez-vous organiser une conférence de presse ou simplement envoyer un communiqué par mail ? «Trois questions vont vous aider à trancher, poursuit Olivier Moch. Si vous répondez à toutes par l’affirmative, optez pour la conférence de presse. Dans le cas contraire, un mail suffira.»

  • Mon information est-elle pertinente ?  Fait-elle lien avec l’actualité ? Est-elle susceptible d’aiguiser l’intérêt de la presse généraliste ou de médias spécialisés ? Est-ce le bon moment pour la diffuser ?
  • Ai-je suffisamment de matière ? Si ce que vous avez à dire tient sur une page ou moins, mieux vaut faire l’impasse sur une conférence de presse.
  • Le journaliste a-t-il un intérêt à se déplacer ? Rappelez-vous, le temps des journalistes est précieux. Par rapport à l’envoi d’un communiqué, votre conférence de presse doit donc être source de valeur ajoutée (la présence d’un intervenant difficile à rencontrer, des éléments intéressants à filmer ou photographier, un évènement hors du commun,…)

Si après réflexion vous penchez finalement pour l’envoi d’un communiqué, n’en soyez pas frustré. Celui peut vous apporter un retour tout aussi intéressant (voire plus intéressant) qu’une conférence de presse.

Olivier Moch

Communicateur de terrain, Olivier Moch a débuté sa carrière dans les médias (RTBF, La Wallonie) et dans la communication politique (Parlement wallon). Il s’est aujourd’hui tourné vers la communication hospitalière. Il est également administrateur de l’UPM© (Union Professionnelle des Métiers de la Communication) et Professeur invité à l’HEPL (Haute Ecole de la Province de Liège). Il est l’auteur de Vade-mecum de la communication externe des organisations (Edipro, 160 pp., 29 €. www.edipro.eu)


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑