Lg-Verviers

Publié le 01-07-2014 | CP.

Philippe Stassen reprend Kidibul

Philippe Stassen et la direction de HEINEKEN ont annoncé ,hier, la conclusion d’un accord aux termes duquel les marques “non-cidres” de la S.A. Stassen (Kidibul, Vintense et Vivaro), filiale du groupe brassicole et cidricole international HEINEKEN depuis 2012, sont cédées à Philippe Stassen.

En 2012, HEINEKEN entend renforcer sa position de leader mondial dans un marché du cidre en pleine expansion en développant une gamme de produits innovants. Stassen, qui évolue dans des marchés relativement saturés (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Scandinavie…) y voit une nouvelle opportunité de croissance. La cidrerie d’Aubel intègre donc le groupe HEINEKEN en juin 2012 pour devenir le centre de recherche et développement du groupe dans le domaine du cidre et renforcer sa position de leader dans le segment “premium” du marché. Depuis lors, le volume de production et le chiffre d’affaires de la société dirigée par Philippe Stassen ont enregistré une croissance de plus de 25%. Le personnel a par ailleurs été renforcé dans les unités de production mais aussi dans la recherche et le développement qui se sont sensiblement internationalisés sous l’égide du groupe HEINEKEN. Dans la foulée, Stassen a créé deux gammes de produits vinicoles novateurs: Vintense (vins plats et pétillants sans alcool) et Vivaro (vins aromatisés aux fruits).

Si le développement des marques satellites de Stassen est rentable, il ne constitue pas une priorité pour le groupe HEINEKEN qui entend se concentrer sur le renforcement de ses activités historiques de brasseur et de cirier.  C’est donc naturellement vers Philippe Stassen que le groupe s’est tourné dans la perspective d’une cession de Kidibul, Vintense et Vivaro développées à Aubel sous sa direction. Les négociations qui ont suivi ont abouti à la conclusion d’un accord aux termes duquel les trois marques sont cédées à la S.A. Neobulles, créée par Philippe Stassen pour la circonstance.

Neobulles devient donc propriétaire de Kidibul, de Vintense et de Vivaro. Philippe Stassen relève ce défi avec l’aide d'”anciens” collaborateurs de premier plan dont Hubert Houben (directeur commercial), Pierre-Yves Jacqmin (responsable de l’exportation), Philippe Robert (responsable des achats / IT) et Thomas Baurens (responsable administratif des ventes). L’équipe ne manquera pas d’être renforcée, entre autres par les enfants de Philippe Stassen, au fur et à mesure du développement des activités de la nouvelle société.

Le développement, la production et la mise en bouteille des trois gammes de produits continueront par ailleurs à être assurés par STASSEN sur le site même d’Aubel, en exclusivité pour le compte de Neobulles.
Wiggert Deelen, Senior Supply Chain Director Western Europe de Heineken N.V., se réjouit: “La reprise de Kidibul, de Vintense et de Vivaro par Philippe Stassen nous a semblé être la solution la plus naturelle et la plus bénéfique à tous points de vue. Elle constitue d’abord un gage de continuité pour ces marques à succès développées sous la responsabilité de celui-là même qui les reprend aujourd’hui. D’autre part, les termes de l’accord prévoient que leur production continuera à être assurée sur le site d’Aubel, ce qui est avantageux sur le plan économique.”

Philippe Stassen explique : “L’histoire de l’entreprise familiale est intimement liée à celle du groupe HEINEKEN avec lequel nous entretenons des relations privilégiées depuis de nombreuses années, que ce soit en tant que filiale ou comme fournisseur pour le compte des différentes marques du groupe. Je suis ravi que les marques Kidibul, Vintense et Vivaro, créées à Aubel, reviennent dans le giron familial et qu’elles continuent à être produites sur le site qui produit notre cidre depuis plus d’un siècle. Les synergies que nous avons créées avec HEINEKEN constituent de réels atouts pour leur développement futur. Nous nourrissons de grandes ambitions à leur égard.” Et d’ajouter : “Si je suis tombé dans la marmite du cidre dès mon plus jeune âge, je n’en ai pas moins la fibre entrepreneuriale. J’ai eu la chance de pouvoir l’exprimer au sein de groupes internationaux en créant des produits innovants d’une part. J’ai d’autre part pu saisir les opportunités de reprise ou de cession qui se sont successivement présentées depuis que je dirige la société. Ce qui peut sembler paradoxal à première vue révèle en fait la grande complémentarité et la confiance mutuelle entre HEINEKEN et la famille Stassen.” 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑