Lg-Verviers

Publié le 08-07-2014 | CP.

Coretec fête ses 10 ans

Consommer moins et mieux pour gagner plus. C’est avec cet objectif que la société Coretec est née il y a 10 ans, le 07 juillet 2004. Petit retour sur le parcours de cette société liégeoise…

Sébastien Ryhon et Thierry Carrette, fondent ensemble Coretec en 2004 après avoir fait leurs armes chez Techspace Aero. « Notre objectif était de réduire la facture énergétique de nos clients et donc leur impact environnemental ». Le premier client de Coretec est tout naturellement Techspace, où Coretec intègre une unité de cogénération qui permet au client de faire des économies d’énergies primaires de l’ordre de 20%.

Implantée au WSL pour ses débuts, Coretec devient, en 2006, le Million Euro Baby des entreprises incubées. La société ne cesse alors de croître et se spécialise dans l’installation d’unités de cogénération. Coretec développe également de nouveaux équipements dans le cadre de certains projets, ses ingénieurs ont, notamment, mis au point un système de récupération d’énergie pour certains types de fours qu’on retrouve dans les abattoirs ou les imprimeries. Un des abattoirs pour lesquels ce type de four a été installé réalise des économies de l’ordre de 80.000 litres de mazout par an avec un retour sur investissement de trois ans.

En 2008, l’équipe s’étoffe, avec notamment l’arrivée de Pierre-Yves Dozo et la création d’une nouvelle société – Coretec Invoicing – qui a pour activité principale, la gestion des achats et vente d’énergie pour des clients actifs dans le secteur public, la grande distribution, les écoles, les industries, etc.

Dès 2009, Coretec se diversifie et installe ses premières chaufferies bois et réseaux de chaleurs urbains, en 2010 l’activité de trading (risk management, C02 etc.) via Coretec Invoicing, en 2011 l’activité d’étude et d’installation de systèmes photovoltaïques est créée, l’équipe compte désormais une trentaine de personnes dont une majorité d’ingénieurs.

A ce jour, Coretec a pu asseoir sa notoriété dans le domaine de l’énergie en Belgique. Comptant plus de 400 clients, l’entreprise atteint désormais un chiffre d’affaires de près de 20.000.000 d’euros (pour le groupe) et se penche dorénavant sur des projets hors des frontières de son « laboratoire » qu’est la Belgique. La société planche, parallèlement, sur le développement des projets comme Enerwood aux Plénèsses (centrale cogénération biomasse récompensée par le prix Belge de l’énergie et de l’environnement en 2012), le Cristal Park au Val Saint- Lambert et d’autres projets d’améliorations énergétiques à l’étranger.

 

CORETEC emploie aujourd’jhui 30 personnes (dont 17 ingénieurs) et affiche une croissance de son chiffre d’affaires >25% par an. Son expertise porte sur les 3 domaines suivants :

  • L’utilisation rationnelle de l’énergie
  • La récupération d’énergie fatale
  • La production d’énergie haute performance (cogénération, biomasse, photovoltaïque…)


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑