Wallonie

Euro Center, c’est terminé. Kitchen Market officiellement lancé.

2 Minute(s) de lecture

DSCN1103«Ce n’est pas parce qu’un chapitre s’arrête que le roman est terminé.»  C’est par ces quelques mots que Philippe et Frédéric Taminiaux, respectivement administrateur délégué et directeur général du groupe Menatam, ont officiellement tourné la page d’Euro Center, ce mardi matin. Après 35 années d’existence, la marque a laissé place à un nouveau concept : Kitchen Market. Une enseigne de one-stop-shopping axée sur la thématique de la cuisine, une offre encore inexistante sur le marché belge.

Anticiper, encore et toujours
Mais dans le fond, pourquoi tourner le dos à une marque qui affichaient encore de belles courbes de croissance ? « Car il faut anticiper les attentes de la clientèle, souligne la famille Taminiaux. Si les magasins dans lesquelles elle se rend se limitent à des points de collecte, elle se tournera vers internet. Pour l’inviter à se rendre chez nous, nous avons voulu innover en proposant un assortiment complet autour de la cuisine, un segment dans lequel nous disposons d’une solide expérience. Comme nous l’avons toujours fait, nous miserons sur la proximité et un service personnalisé pour rallier le plus grand nombre.»

KITCHEN MARKET 3Que l’on ne s’y méprenne pas, la refonte mise en place est bien plus qu’un changement cosmétique. «Ce n’est pas juste un nouveau nom, c’est un nouveau concept. Notre offre sera foncièrement différente. Sous le même toit, nous rassemblerons désormais des cuisines équipées, des électroménagers, des accessoires de la marque Alice Delice sans oublier l’organisation de cours de cuisine.»

Quid du positionnement d’Eggo, autre enseigne du groupe Menatam ? « Les deux magasins auront une offre complémentaire. Eggo continuera à proposer des cuisines équipées. Le budget et la gamme de services y seront toutefois différents.»

Deux semaines par magasin
En réflexion depuis 2 ans, le projet s’est concrétisé cet été avec la transformation des 22 établissements Euro Center répartis aux quatre coins de la Wallonie (ndlr : un travail qui sera complètement finalisé à la mi-octobre). Un défi haletant puisque chaque surface commerciale a été transformée sur deux semaines de temps seulement. «Pas moins de 80 personnes y travaillaient parfois en même temps, de jour comme de nuit. Un coup de chapeau doit être tiré à nos équipes qui se sont démenées pour la réussite de ce projet.» Des collaborateurs visiblement séduits par ce changement de cap et qui n’ont pas hésité à se former à leur nouveau métier.

KITCHEN MARKET 1Grace à cette enseigne au nom anglo-saxon, le groupe Menatam se sent prêt à conquérir la Wallonie, voire la Flandre et l’international.

Menatam SA en quelques chiffres :
22 points de vente Kitchen Market
49 points de vente Eggo
520 collaborateurs
15.000 cuisines / an en Belgique
164.000.000 € (chiffre d’affaires 2014)

363 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Liège-Namur)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
NamurWallonie

Deux start-ups internationales s’implantent en Wallonie grâce au binôme WSL/Awex

1 Minute(s) de lecture
Triseum, une entreprise américaine de jeux éducatifs, et SDR Technologies, une société française de conception d’outils dédiés à l’analyse du spectre à…
NamurWallonie

2/3 des sites internet belges ne sont pas conformes à la législation RGPD

4 Minute(s) de lecture
Il y a exactement quatre ans, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entrait en vigueur. En conséquence, toutes les…
Wallonie

'Urgence Talents' pour lancer l’EU Biotech Campus : les biotechs se mobilisent

2 Minute(s) de lecture
Pour préparer le terrain en vue de l’ouverture en 2025 de l’EU Biotech Campus à Gosselies, un consortium public/privé lance Urgence Talents,…