Brabant wallon

Jean-Luc Tichoux – HANDSON & PARTNERS : l’outsider de la finance au grand galop !

4 Minute(s) de lecture

Handson & Partners offre une vaste gamme de services de Finance & Control qui s’étend de conseils concis à un outsourcing complet, en passant par un remplacement temporaire ou un projet tel que la mise en place d’un nouveau système comptable, de tableaux de bord. « Notre assistance peut en effet prendre plusieurs formes », nous précise Jean-Luc Tichoux en défendant l’approche « sur mesure » de chacune des missions confiées. Gratifiée par la Vlerick Management School, 6 années d’affilée, du prix « Great place to work », Handson & Partners a été fondée, en 2005, pour conquérir la partie néerlandophone du pays ; elle s’est développée sur la Wallonie, dès la fin de l’année suivante. Aujourd’hui, nonante personnes ont rejoint la société, des gradués et universitaires détenteurs de diplômes et compétences en comptabilité ou dans le contrôle financier. « Notre croissance s’est faite sans stress et à notre rythme puisque nous étions nos propres actionnaires… » certifie Jean-Luc Tichoux.

L’ingénieur commercial et ses 3 associés ont voulu une structure sans baronnies, une hiérarchie assez plate où le modèle collaboratif domine et où l’autonomie est une religion. « Ceux qui veulent un titre seraient déçus, chez nous », lâche-t-il. Mais pour gérer le curseur entre des électrons très libres et des profils rassurés par de la guidance, ils ont quand même ouvert 5 fonctions de Directeurs. Animés par la même fibre entrepreneuriale, ils ont pris le départ d’un marathon qu’ils courent, ensemble, coude à coude, depuis une décennie. Amateur de tous types de sports, Jean-Luc insuffle l’esprit de cohésion et de dépassement de soi à son équipe. Il la galvanise d’autant plus que des évolutions se profilent dans un avenir tout proche pour la société devenue membre du réseau PWC, depuis le mois de juillet 2016.

Coup de force

Le coup de force de la société, c’est l’association à 4. « Nous sommes de profils différents et complémentaires dans l’équipe que nous constituons, Peter Van Rooy, Geert Schellekens, Ive Van Wingene et moi. Ive présente les qualités d’un homme de gestion qui peut porter des projets à bout de bras. Pour les aspects de technicité, Geert a l’étoffe. Mon assurance de fonceur est adaptée au terrain. Quant à Peter, il vient la contrebalancer en prenant du recul, avec son côté toujours rassembleur. Il faut pouvoir s’associer avec des gens différents de soi. Nous quatre sommes vraiment une équipe unie, qui a confiance dans chacun de ses membres. C’est comme au foot : certains jouent bien à l’attaque, d’autres mieux en défense ; ils sont d’une efficacité renforcée s’ils peuvent agir dans leur zone de confort.

De ces dix années de fonctionnement, je me souviens de quelques coups de gueule, mais jamais d’une situation qui nous a bloqués. Handson n’est vraiment pas un one-man-show, personne ne veut tirer la couverture à soi. Et moi, le francophone, je suis tout à fait intégré au milieu de mes homologues néerlandophones ». Une à 2 fois par an, les 4 partenaires se réunissent à l’extérieur : « Lors de ces réunions Delta+ durant lesquelles nous listons les forces et faiblesses de l’entreprise, le droit d’écoute et de parole est canalisé… On ne se parle pas à la va-vite, entre deux portes. Sur base de ce que nous en aurons retiré, nous déterminerons alors les plans d’actions à mettre en place… »

Une entreprise de services est propulsée par le capital humain dont elle s’enrichit au fur et à mesure de son évolution. Chez Handson, les collaborateurs, appelés « professionnels » et non pas « consultants », « car nous sommes vraiment dans l’opérationnel et pas dans la conceptualisation (sic) » reçoivent très vite confiance et autonomie. Et l’état d’esprit collaboratif partagé par les 4 associés, ne peut que gagner les effectifs, estiment-ils.

Coup de génie

« Pour assurer une continuité et des perspectives de croissance de l’entreprise et de ses collaborateurs, nous venons de nous allier avec PWC. Qu’un groupe sérieux et reconnu comme celui-ci nous accorde sa confiance nous emplit, évidemment, d’une grande fierté. Nos Directeurs, notre personnel ont ainsi de belles perspectives d’évolution, de développement personnel. Des projets plus intéressants, des éventualités de formation renforcées pointent à l’horizon pour eux. C’est vraiment une deuxième étape de la vie du projet global « Handson », avec l’espoir réaliste d’atteindre les 150 à 200 personnes dans les 3 années qui viennent ». Le gâteau de mariage est-il empoisonné ? « En aucun cas, réfute Jean-Luc Tichoux. Si des synergies se dessinent, tant pour les ressources commerciales que les formations, PWC a respecté notre volonté de conserver notre nom, notre autonomie, notre culture, notre façon de gérer notre société. Une société de services comme la nôtre ne peut stagner. Aujourd’hui, nous apportons à nos collaborateurs l’assurance de renouvellements de projets… Cette alliance est une formidable opportunité pour tous… »

Coup de gueule

« Un coup de gueule, je ne sais pas, mais plutôt un signal d’alarme. Comment le monde politique et le monde financier, les banques, vont-ils suivre l’évolution du monde du travail et s’adapter ? Comment le cadre légal pourra-t-il s’adapter à la fracture qui se crée ?  Aujourd’hui, les jeunes, les décideurs de demain qui ont une capacité d’adaptation rapide n’hésitent pas à changer de job tous les 2,3 ans pour acquérir de l’expérience. Le modèle de l’obtention d’un CDI pour prétendre au droit à la propriété est obsolète ! Le financement participatif, « crowdfunding », illustre par exemple comment le cadre, les outils ont été adaptés. Nous sommes en pleine mutation sociale, pas une simple transformation. Les défis sont énorme d’autant que nos jeunes – qui évoluent dans le mode collaboratif et guère plus de subordination – sont les décideurs de demain et ne peuvent pas attendre ».

JL TIchoux

copyright photos : EH-Reporters

Route de Genval, 32 à 1380 Ohain – Tél : 02/653.25.99 – Internet : www.handsonpartners.be

194 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

EASI : 4è place parmi les meilleurs employeurs européens !

2 Minute(s) de lecture
 Ce mardi 21 septembre avait lieu la cérémonie organisée par l’institut Great Place to Work pour désigner les meilleurs employeurs au niveau…
Brabant wallonWallonie

Formation Forem/Ores débouchant sur engagements immédiats de "dessinateurs réseaux"

1 Minute(s) de lecture
Le Forem et ORES offrent la possibilité à des demandeurs d’emploi de se former au métier de dessinateur de réseaux de distribution….
Brabant wallon

MOBIBW : la mobilité autrement...

2 Minute(s) de lecture
La Semaine de la Mobilité en Wallonie touche à sa fin. Cette année, le focus a été porté sur l’intermodalité… De plus…