CCI

Plus et mieux d’emploi

2 Minute(s) de lecture

L’un des chevaux de bataille de la CCI Wallonie a été, est et sera toujours la simplification administrative. C’est ce que les entreprises attendent pour mieux préparer leur croissance, en adéquation avec leurs réalités et leurs besoins.

Les mesures prises la semaine passée par le Gouvernement Wallon, sur proposition du Ministre JEHOLET, vont certainement dans ce sens:

– le Plan Formation Insertion (PFI) va redevenir plus souple et mieux axé sur les besoins des entreprises (selon ce dispositif, l’entreprise forme un demandeur d’emploi à ses besoins techniques spécifiques et l’engage ensuite pour une durée au moins équivalente à celle de la formation  – 4 à 26 semaines ou 52 semaines en cas de faible qualification);

– la toute nouvelle action « coup de poing pénuries » permet une réponse rapide et flexible à la demande d’une ou plusieurs entreprises, qui cherchent au moins 8 travailleurs pour la même fonction dans les métiers en pénurie. Une formation spécifique sera organisée alors par le Forem dans le respect des préoccupations des entreprises et en liaison avec elles;

– le troisième volet du triptyque est constitué par l’incitant de 350 € accordé à tout demandeur d’emploi réussissant une formation dans un métier en pénurie.

Ces mesures sont utiles et impliquent les entreprises, ce qui doit leur permettre certainement de rencontrer pour une bonne part les problèmes de pénurie de main d’œuvre. C’est la raison pour laquelle, avec les autres organisations intersectorielles et sectorielles, la CCI Wallonie s’est engagée à:

– sensibiliser les employeurs aux mesures de lutte contre les pénuries;

– collaborer à la mise en œuvre de ces mesures avec les centres de compétences, le Forem, l’IFAPME et les entreprises (tant disposant de capacités et compétences en formation que recherchant du personnel).

Mais d’importants progrès restent à faire en termes d’employabilité et donc de développement de l’emploi, avec des chantiers comme:

– une meilleure efficience et une accentuation de la simplification administrative dans les services et organismes publics concernés;

– l’intégration de l’employabilité dans une vision commune des différents opérateurs de l’éducation et de la formation, au travers notamment du pacte d’excellence;

– une pédagogie globale de l’entreprise, afin que son image colle à sa réalité et soit donc plus attractive pour les jeunes, comme espace de lancement et réalisation de projets excitants, vecteur de réponse à des besoins sociétaux et communauté humaine de progrès et d’émancipation.

© ty

3045 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
CCI

EUROCHAMBRES Economic Survey 2021: les entreprises prévoient une année difficile

3 Minute(s) de lecture
La 28e édition du sondage économique annuel d’EUROCHAMBRES (EES2021) démontre que les entreprises européennes sont très préoccupées par l’année prochaine. Les résultats…
CCI

Une nouvelle version de DigiChambers mise en service

2 Minute(s) de lecture
Après plus de deux ans de préparation intensive, la nouvelle version de DigiChambers a été mise en ligne le 3/02. DigiChambers est…
CCI

Excellence Opérationnelle : sur le chemin du progrès permanent

3 Minute(s) de lecture
Digitalisation, innovations technologiques, nouvelles attentes de la clientèle… : ces évolutions multiples enjoignent les acteurs de l’assurance à repenser leur business. Bien décidé…