Wallonie

Publié le 02-04-2019 | CP.

La Croix-Rouge et PointCarré lancent une grande collecte de vêtements pour enfants

Chaque année, environ 5000 personnes dans le besoin en Wallonie et à Bruxelles se tournent vers les Vestiboutiques de la Croix-Rouge pour s’habiller. A travers ce réseau de magasins de seconde main, quelque 350.000 vêtements sont donnés ou vendus à un prix abordable.

Afin de mieux venir en aide aux personnes dans le besoin, l’enseigne de mode PointCarré et la Croix-Rouge lancent une grande collecte d’habits pour enfants.

Du mercredi 3 avril au dimanche 21 avril, chaque personne qui effectue un dépôt de vêtements pour enfant dans un des magasins de la chaîne PointCarrése verra offrir un bon d’achat de 5€ par vêtement rapporté. « En cette période de printemps propice au renouvèlement de sa garde-robe, nous avons souhaité mener une action de solidarité placée sous le signe de la famille, explique Xavier Goebels, CEO de PointCarré. L’idée a été de mettre notre capacité d’action au service d’une cause importante à nos yeux. Aujourd’hui, une personne sur cinq en Wallonie et à Bruxelles vit dans une situation de précarité. En mobilisant nos collaborateurs, en invitant notre clientèle fidèle à prendre part à notre action, nous espérons pouvoir soutenir un maximum de personnes qui, localement, sont dans le besoin. »

Agir localement pour venir en aide aux plus démunis
La récolte de vêtements pour enfants sera organisée à travers les 28 magasins PointCarré implantés un peu partout en Belgique francophone. « L’originalité de cette campagne réside dans l’ancrage local. Nous avons en effet pu constater que là où PointCarré est implanté, on trouve presque toujours une Vestiboutique de la Croix-Rouge, commente Marie Masset, Directrice du département communication et marketing de la Croix-Rouge de Belgique. Notre réseau compte en effet 92 points de vente. A travers chacun d’eux, nous pouvons venir en aide localement et de diverses manières à des personnes dans le besoin. »

Dans le cadre de cette campagne, ce sont les employés de l’enseigne qui, directement, veilleront à la qualité des habits déposés. Le responsable de chaque magasin apportera lui-même les vêtements récoltés à la Vestiboutique la plus proche. « C’est un projet fédérateur,précise Xavier Goebels. Au-delà de notre métier de commerçant passionné par la mode, nous sommes aussi fiers de pouvoir agir de cette manière au niveau local en impliquant à la fois nos collaborateurs et nos clients. »

Permettre aux familles de s’habiller à un prix abordable
Ce n’est pas la première fois que PointCarré s’engage au profit d’une cause caritative. Depuis 2011, chaque mois de septembre, l’enseigne organise une campagne de collecte de vieux jeans au profit de l’association Les Petits Riens. 220.000 vieux jeans ont pu être récoltés depuis la première édition de l’action.

Cette fois, la volonté est de mener une action plus orientée vers les familles. « Dans un nombre croissant de ménages, les parents sont aujourd’hui confrontés à des situations difficiles. Bien souvent, il faut faire des choix entre le voyage scolaire, l’achat d’une veste de saison ou l’acquisition d’une paire de chaussures à la bonne taille. L’action menée avec PointCarré doit permettre de mieux alimenter les Vestiboutiques en vêtements pour les plus jeunes, afin de permettre au plus grand nombre de trouver de quoi s’habiller à un prix abordable. »

Vestiboutiques, c’est 350.000 vêtements donnés ou vendus chaque année
Chaque année, à travers son réseau de Vestiboutiques, la Croix-Rouge permet à environ 5000 personnes en situation de précarité de trouver de quoi s’habiller gratuitement. « Quelque 350.000 vêtements sont donnés ou vendus chaque année à travers notre réseau de Vestiboutiques. Et nous peinons à répondre à la demande », précise Marie Masset.

La récolte de vêtements est essentielle pour la Croix-Rouge. D’une part, elle permet de répondre aux demandes de personnes dans le besoin rencontrées sur le terrain. D’autre part, la vente des vêtements à des prix abordables, en seconde main, contribue au financement des nombreuses autres actions menées par la Croix-Rouge.

 « La vente en Vestiboutique, dans une démarche d’économie circulaire et de circuit court, constitue d’ailleurs une source de financement essentielle pour les actions menées localement par la Croix-Rouge, confirme Marie Masset. Grâce à cet argent, nous pouvons venir en aide à celles et ceux qui peinent à se nourrir ou à se loger. L’ancrage local, cher à nos yeux, nous permet d’agir de la meilleure des manières en fonction des difficultés rencontrées par les personnes d’une même région. »

© Alinsa

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑