Wallonie

Publié le 22-10-2019 | CP.

Défi Mobilité des Entreprises 2019 et du Challenge Vélo de l’Opération Tous Vélo-Actifs : les gagnants…

Le bilan des actions menées pour les travailleurs dans le cadre de la Semaine de la Mobilité est plus que positif. Ce sont en effet plus de 153 employeurs wallons qui se sont mobilisés du 16 au 22 septembre pour valoriser et faire tester auprès de leurs collaborateurs des modes de transport alternatifs crédibles. Un chiffre croissant d’année en année et une implication des entreprises très significative, particulièrement en 2019 !

Pour améliorer la mobilité, l’engagement des entreprises est un facteur essentiel ! Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à prendre ce problème à bras le corps et la Semaine de la Mobilité en est l’illustration la plus visible. Derrière ce nombre record de 153 employeurs participants, ce sont plusieurs centaines d’actions de sensibilisation, des dizaines de tests grandeur nature, des campagnes de communication internes, des séances d’informations et des animations souvent ludiques qui ont été menées sur le terrain, au sein de petites et de grandes entreprises, à travers toute la Wallonie.

Cette année se tenait la 6e édition du Défi Mobilité des Entreprises organisé par le Service public de Wallonie et l’Union Wallonne des Entreprises. Aux côtés des entreprises publiques et des actions syndicales, 87 entreprises et Parcs d’activité économique y ont participé. Dans cette catégorie, trois entreprises (et un coup de cœur) ont été plébiscités et récompensés.

Les entreprises gagnantes du Défi Mobilité des Entreprises 2019

1.     EverZinc

En 3 ans d’existence, la jeune société EverZinc, ancienne filiale d’Umicore, n’avait jamais participé de façon active à la Semaine de la Mobilité. 2019 était donc une année test pour elle avec un ensemble d’actions prises au siège du groupe, à Liège. Un test réussi avec brio puisque ces actions variées ainsi qu’une communication exemplaire lui permettent aujourd’hui de remporter le Défi Mobilité des Entreprises 2019 !

–          Action de promotion du train : une vingtaine de tickets ont été mis à la disposition des collaborateurs. 5 personnes l’ont testé et 2 ont même décidé de s’abonner (mi-temps). Une suite est prévue dans les prochains mois avec l’action « le train, vous allez y prendre goût » à l’attention de tous les collaborateurs.

–          Présentation du système de leasing et essais de différents vélos : les travailleurs de l’entreprise ont eu à leur disposition 10 vélos (électrique, speedpedelec, mécanique) et 2 trottinettes. Une vingtaine de personnes ont participé aux tests et 2 d’entre elles ont déjà commandé un vélo. D’autres participants évaluent la possibilité de se joindre au mouvement.

–          Mise à disposition de deux abonnements TEC : à ce stade, peu de retours sur ce mode de transport.

–          Essai d’une voiture électrique : à Liège, au siège de l’entreprise, la plupart des collaborateurs ont une voiture de société. Pour leur présenter une alternative plus écologique à leur véhicule actuel, une BMW I3 était à leur disposition. Une dizaine de collaborateurs l’ont testée et plusieurs ont vraiment été séduits. La possibilité de recharger la voiture gratuitement sur place dans le parking, constitue également un « incentive » non négligeable.

–          En matière de communication, l’entreprise a fonctionné durant toute la Semaine de la Mobilité avec des « ambassadeurs » pour chaque mode de transport. La démarche permet de mieux sensibiliser. Le CEO a aussi joué le jeu en venant travailler en train et en le prouvant par un  selfie pris lors de son trajet.

EverZinc ne compte pas s’arrêter là puisque son objectif est d’étendre cette initiative à l’ensemble de ses sites européens en 2020, tout en poursuivant l’effort accompli lors de la Semaine de la Mobilité le reste de l’année.

2.     Maniet

Pour sa première participation, la société nivelloise Maniet a également séduit le jury avec des actions nombreuses, axées sur des modes de transport variés et une communication efficace tant à l’égard des travailleurs que vers l’extérieur. Le groupe familial a même annoncé que la mobilité s’inscrirait désormais dans la politique globale de l’entreprise grâce à des actions pérennes. C’est en tout cas ce qu’a expliqué la directrice générale dans une capsule vidéo concluant la Semaine de la Mobilité chez Maniet.

–          Adoption d’une mobilité plus verte grâce à l’InBW et son action Smart Mobility Nivelles, qui permet à Maniet de bénéficier de deux vélos électriques.

–          Aménagement du parking pour encourager les collaborateurs à covoiturer. Les meilleures places, à l’entrée du parking, sont réservées aux covoitureurs.

–          Pour les réunions, les conférences et les formations, l’utilisation de la vidéo-conférence est encouragée.

–          Maniet favorise aussi le télétravail, du moins pour les collaborateurs pour qui c’est possible.

Toutes ces actions qui étaient au programme de la Semaine de la Mobilité ont abondamment été relayées sur les réseaux sociaux de l’entreprise. Ce sont là les débuts prometteurs d’une nouvelle politique de mobilité.

3.     UPskill

UPskill est une société qui offre des services innovants et sur mesure en formation, coaching et coordination pour les particuliers et les entreprises. Pour sa première participation à la Semaine de la Mobilité, cette entreprise a valorisé différents modes de transport et communiqué de façon efficace (tant vers son propre personnel que vers l’extérieur). Enfin, élément non négligeable, c’est une très large partie de l’équipe qui s’est impliquée dans le Défi, chacun participant et testant différents modes de transport.

–          Mise en avant des possibilités de télétravail offertes aux employés (avantage octroyé toute l’année depuis plusieurs années)

–          Inauguration d’un nouvel espace de coworking rural à Jodoigne

–          Actions diverses de covoiturage

–          Présentation et essai de véhicules électriques peu polluants

–          Déplacements en train et à vélo pour plusieurs membres du personnel

–          Ajout des plans d’accès voiture et transports en commun sur les différents sites internet et distribution de ces plans aux clients

–          Installation d’un parking vélos et d’un espace douche dans l’espace de coworking pour y favoriser les déplacements à vélo

–          Location de vélos électriques pour permettre aux employés de tester les déplacements à vélo.

Covoiturage, vélo, transports en commun, mais aussi Segway ou voitures électriques, chaque mode de transport et chaque action menée fut l’occasion pour cette équipe jeune et dynamique de communiquer et de s’amuser !

4.     Les Hauts-Sarts, un coup de cœur ! 

Le coup de cœur de cette 6e édition du Défi Mobilité des Entreprises va sans hésitation au Club d’entreprises des Hauts-Sarts où le coordinateur, qui a aussi la casquette de Mobility Manager, n’a pas hésité à donner de sa personne pour parler de mobilité ! Xavier Ory s’est en effet lancé un pari fou : 5 jours pour tester et approuver (ou non) 5 modes de déplacement différents : le bus, le train, le vélo, la voiture et le télétravail. Grâce à un compte-rendu journalier, la communication s’est avérée efficace et percutante, et lui a même valu une interview sur RTL. Cette action originale qui de plus, renforce la démarche de mutualisation mise en œuvre dans ce PAE, a donc naturellement retenu l’attention du jury.

L’entreprise gagnante du Challenge vélo de Tous Vélo-actifs

Engie-Electrabel : Centrale Nucléaire de Tihange

Record battu, et largement ! Pendant la semaine de la mobilité, l’opération Tous Vélo-actifs voulait atteindre les 50.000 km parcourus à vélo par l’ensemble des participants lors de leurs déplacements domicile-travail ; or ensemble, ils ont encodé cette année 81.845 km à vélo. 228 entreprises, administrations communales, écoles, associations, hôpitaux… y ont participé tandis qu’étaient recensés 1.201 cyclistes différents (un chiffre en deçà de la réalité sachant qu’il y a eu des encodages collectifs). Un beau succès donc !

Chaque jour, un cycliste a été tiré au sort pour recevoir un pack vélo (sacoche, cadenas, cape de pluie et petits accessoires vélo) offert par la Wallonie. Il s’agit de Maxime Kekenbosch (Administration communale de Perwez), Florence Cols (Droits quotidiens), Pauline Themans (UNamur), Philip Adam (ISSeP) et Sabine Pierre (Province de Namur).

Le Challenge  vélo se veut aussi un challenge interentreprises. Cette année, l’entreprise gagnante a été choisie en fonction de son classement (elle devait figurer dans le top 10), du nombre de cyclistes participants (pondéré par le nombre de travailleurs) et de leur régularité. Selon ces critères, c’est Engie-Electrabel Tihange qui a été désignée comme l’entreprise gagnante de 2019. Elle recevra un prix vélo offert par Kameo Bikes.

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑