Hainaut

Publié le 04-11-2019 | Gaëtan Di Gravio

FIXINOX : ancrée dans l’avenir !

Fixinox fabrique, à Jumet, des systèmes d’ancrage d’éléments de façade minéraux comme la pierre, la brique et le béton. Proposer des solutions techniques sur mesure, livrées dans les temps et à bon prix est le credo de cette entreprise au sein de laquelle la nouveauté a de l’avenir !

Entreprise qui dédiait initialement son activité à la fabrication de systèmes d’ancrage pour pierres de façade, Fixinox a grandi en acquérant de nouvelles compétences et en se spécialisant également en matière de fixation pour briques, béton, etc. depuis son rachat par Richard Moos il y a près de 25 ans. Ce dernier en est toujours l’actionnaire majoritaire aujourd’hui, mais a laissé les rênes de Fixinox à son fils Mickaël Moos. « Notre belle progression nous a permis de doubler notre production ces cinq dernières années » explique le jeune CEO de Fixinox. « Ça n’a pas toujours été facile à suivre pour nos équipes, mais elles ont relevé ce défi qui nous permet de continuer notre développement tout en maintenant des délais de livraisons courts, ce qui contribue à la fidélité de nos clients. » Mais la rapidité d’exécution de l’entreprise est loin de constituer son seul atout… « Nos ingénieurs – près d’une personne sur cinq parmi la cinquantaine que nous employons – reçoivent des plans et étudient le positionnement des fixations d’éléments pouvant peser jusqu’à 11 tonnes. Notre atelier prend ensuite le relais pour fabriquer, sur place, ces solutions sur mesure. » Des solutions adaptées qui présentent également d’autres avantages que l’esthétisme… « En travaillant sur l’isolation thermique par l’extérieur des bâtiments, nous contribuons à ce que ces derniers fassent des économies d’énergie tout en leur garantissant une inertie thermique…  Aussi, chaque nouvelle contrainte réglementaire et chaque innovation technologique est considérée comme une nouvelle opportunité chez Fixinox ! C’est de cette manière que sont notamment nées nos solutions pour béton fibré ou que nous avons mis en place un partenariat avec Wienerberger pour l’homologation de produits parasismiques. »

Nouveaux horizons

Fixinox avance de belles références comme la MG Tower de Gand, la tour de Police de Charleroi, le village olympique de Londres 2012, le Conseil de l’Union européenne ou le Toison d’Or à Bruxelles, etc. – « une véritable consécration technique » – mais demeure une entreprise modeste. « Nous travaillons essentiellement sur les marchés belges, français et luxembourgeois car l’envoi de nos ingénieurs sur chantier est nécessaire, mais nous sommes aussi actifs dans les pays du Golfe et sommes en train de pénétrer en Espagne, en Irlande, en Suisse, au Portugal, etc. Si 30% de notre production est actuellement destinée à l’export, nous visons un taux de 50% pour les quatre à cinq années à venir. » Pour ce faire, Fixinox a mis en place une série de démarches en interne, comme la création d’un poste d’Export Manager ou l’organisation de cours de langues en soutien des équipes anglophones déjà présentes.

 

Signes d’une réelle volonté d’évolution de l’entreprise jumétoise, Fixinox a notamment agrandi ses bureaux et a acquis une nouvelle machine de découpe laser en 2018. Et le département RH a aussi été mis à contribution pour réorganiser les tâches de chacun, tandis que la communication interne a été réorientée vers la défense des valeurs de l’entreprise et la motivation du personnel en lui montrant les projets dans lesquels il est impliqué. De son côté, Mickaël Moos apprend le néerlandais « afin de renforcer la culture d’entreprise en atténuant nos différences culturelles », Fixinox possédant également une succursale à Schoten.

Fixinox – 1ère rue, n°8 à 6040 Jumet – Tél. : 071/81.05.26 – www.fixinox.com


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑