Lg-Verviers

Publié le 07-01-2020 | Guy Delville

La chronique gastronomique de Guy Delville

En collaboration avec Guy Delville, chroniqueur gastronomique bien connu, CCImag’ vous propose désormais  les dernières actualités de spécialistes des produits de bouche et de restaurateurs en vue de la région. 

LE CAMPUS

Sur les hauteurs du Sart-Tilman, Le Campus est la première brasserie restaurant en Wallonie à proposer des plats en circuit court en direct et collaboration avec des maraîchers éleveurs, producteurs « de la terre à l’assiette » : que du bonheur pour les clients ! Le pari de Christel Bustin (que l’on a connu à Tilff) est de faire découvrir des producteurs locaux et vous transmettre, au travers de ses plats, leur savoir-faire. Parmi ses fournisseurs, notons, pour l’instant, la présence de la boucherie Vanderbyse (Villers l’Evêque), du légumier « Jardin de la Fouarge » (Oneux), de la chèvrerie de Borlon, de la Fromagerie des Deux Monts, des champignons de l’Abbaye de Brialmont. D’autres vont venir s’y ajouter. « De la terre à l’assiette, une cuisine simple pour sublimer les produits » ajoute fièrement Christel.

Je ne peux résister au plaisir d’évoquer quelques fameux plats du jour : truite de la ferme aquacole aux amandes et pommes duchesse, cuisse de poulet et petits légumes de saison, filet de porc basse température et échalotes confites au vin rouge, cuisse de canard confite six heures à 90° accompagnée de potimarron farci au jambon fumé, pain de viande maison avec sa sauce aux agarics bruns. Les vendredis soirs, on vous propose des gourmandes planches de fromages et charcuteries et la « vraie » fondue au fromage. Le tout à des prix plus que démocratiques dans une souriante et dynamique ambiance bon enfant.

Le Campus :Rue du Sart-Tilman, 345 – 4031 Angleur – Tél. 04.361.26.16
Fermé les soirs (sauf vendredi), samedi et dimanche

Grâce à Saveurs de nos Régions, gagnez un repas pour deux personnes : plat et dessert (à votre choix) avec une bouteille de vin du patron. Envoyez simplement, avant le 30 janvier, un mail à lecampus345@gmail.com  en précisant « concours SDNR ». Cette offre est non cumulable avec d’autres. Un tirage au sort désignera l’heureux vainqueur.

PETITES BULLES

Situé dans le Zoning Industriel des Hauts-Sarts à Herstal, les Petites Bulles est installé dans ce qui fut les Trois Rivières fermé depuis quelques petites années. La salle a gardé le caractère initial de chaleur et de convivialité. Le restaurant propose quelque 150 places, mais des intelligents petits îlots vous permettent de préserver votre intimité pour un repas bien agréable dans un cadre résolument moderne et lumineux, sans être trop tapageur. Le bar lounge, dans une salle contigüe, est prévu pour venir se détendre dans une ambiance relax en sirotant son apéro ou en prenant une assiette apéritive (à partir de 7,50 €) : ribs de bœuf, salade César, capuccino de butternut à la truffe ou planches de fromages et charcuteries.

La salle est sous la conduite souriante et efficace de Sophie Maloir qui vous conseillera et vous guidera dans les arcanes de la carte, sans oublier de vous orienter vers le vin qui conviendra le mieux pour votre repas. Le chef, Jérémy Ceulemans, est un adepte des circuits courts et d’un certain raffinement dans ses préparations aussi goûteuses qu’innovantes. Le lunch s’articule en deux ou trois services (de 15 à 30 €). Les menus sont proposés en trois ou quatre services (35 ou 45 €). Un beau rapport qualité-prix avec la mise en évidence de beaux produits bien préparés : aile de raie, crème de topinambours, saumon au sésame, courgette farcie, parmi les entrées. Les plats de diversifient en ris de veau, quenelle de brochet, burger d’Angus, lapin façon tajine, au gré de l’imagination du cuisinier, une belle suite mettant en valeur ses qualités et ses recherches. Une nouvelle adresse à découvrir pour des moments bien sympathiques tout en finesse et gentillesse.

Les Petites Bulles – Première Avenue, 66 – 4040 Herstal – Tél. 04.232.10.22 – www.lespetitesbulles.be – Fermé samedi midi et dimanche

ILS OUVRENT

  • COTE COUR, COTE JARDIN : début janvier, Charlotte Depierreux et Maxime Daenen reprennent, après des travaux d’embellissement et de rénovation, le restaurant Côté cour, Côté jardin (boulevard de la Constitution, 48 à 4020 Liège) auquel ils vont donner un air de jeunesse et d’innovation. Je compte bien aller m’y attabler et vous en parlerai très bientôt.

  • ATELIER CUISINE : Marine Botson et sa dynamique équipe quittent Embourg, fin janvier, pour s’installer dans un nouveau cadre Voie de l’Air pur, 207 à Beaufays : Atelier cuisine. Le nom reste mais le cadre sera tout à fait mis aux goûts du jour. On y retrouvera les goûteuses préparations du chef. A découvrir.
  • QUARTIER LATIN : la rue Saint-Paul voit le retour du Quartier latinavec une toute nouvelle équipe et surtout un cadre rajeuni et bigrement lumineux. On vous propose des plats de brasserie auxquels on ajoute des spécialités roumaines. La famille Adrian Boran a de l’enthousiasme à revendre pour cette reprise tant attendue, rue Saint-Paul, au centre de la ville.
  • CAFE LEQUET : sur la Batte liégeoise, le célèbre Café Lequet a connu le départ de Guillaume Stockis et surtout l’arrivée du dynamique Marc De Bruyn qui vient avec ses recettes personnelles (tête de veau et boulets…) de la rue d’Harscamp qui complèteront la carte du « café ». Que les habitués se rassurent : l’ambiance gardera le haut du pavé

DÉCOUVERTES 2019

En quelques lignes pour chacun, le résumé de mes découvertes culinaires de l’année 2019 avec, pour le curieux, le numéro de renvoi au numéro concerné via un passage par mon site www.saveurs-regions.be. De janvier à juin 2019. La seconde partie paraîtra en février.

125 – JANVIER

  • A Ovifat, le Domaine des Hautes Fagnesvous reçoit, avec sympathie et grande classe, dans un ensemble de charme au cadre unique : centre de wellness, piscine, hôtel 4 étoiles, restaurant aux saveurs locales, salles de séminaires.
  • Gianni et Isabelle Caruso vous reçoivent dans leur Lucana (à Wanze) pour une suite savoureuse de plats mettant l’Italie à l’honneur, sans oublier d’évoquer une sympathique carte des vins transalpins de haut niveau.
  • Un restaurant qui porte bien son nom, c’est le Tout simplement (Liège, Sainte-Véronique), une friterie mettant en évidence tous les atours d’une cuisine simple peut-être mais qui n’oublie jamais de vous séduire dans une ambiance souriante.
  • Les Terrasses est d’abord un café à l’ombre de Charlemagne où l’on vous propose, avec autant de gentillesse que de convivialité, un choix éclectique de boissons et une carte de préparations aguichantes du type brasserie.

127 – FEVRIER

  • Dans l’ancienne gare de Rocourt, Rudy vous attend, avec le sourire, pour vous faire découvrir les mille et un charmes d’une cuisine mêlant goût et originalité, que ce soit dans le cadre douillet de la salle ou sur la sympathique terrasse du Rythme du rail.
  • A Lanaken (Limbourg), le restaurant gastronomique « La Source » arbore fièrement ses 2 étoiles Michelin et 17 points sur 20 au Gault-Millau pour découvrir des créations innovantes qui conjuguent audacieusement les oppositions de goûts avec raffinement.
  • A Liège, le quartier du Longdoz est fier du Piccolo Mondo. L’accueil et le service, sous la conduite du sympathique Rino, mêlent efficacité, attention et dynamisme souriant. Les spécialités du lieu sont diverses, hautes en goûts et généreuses.
  • Près de l’Université, Julie et son équipe (sourire et efficacité sont bien à l’ordre du jour) vous proposent de découvrir Et Cætera, un bistrot où chaque met est proposé « à partager » au centre de la table, la façon sans doute la plus conviviale de vivre un repas.
  • En plein centre de Liège, est installé un restaurant toscan : Il Campo qui vous propose une cuisine authentique. Le chef, Luca Bini, a déniché les meilleurs fournisseurs de là-bas et avec son savoir-faire il vous fera goûter les bonnes choses de son pays.
  • Ce que certains croient être un simple café est aussi un restaurant : L’Aigle d’or (Fragnée) qui se qualifie lui-même de bar à bières, bar à vins et bar à manger. La carte est (très) vaste : plats du jour, sandwiches, œufs, pâtes, salades ; le tout à des prix calmes.
  • Mais il n’y a pas que les couscous (leurs beaux effluves et leurs saveurs irremplaçables avec des jolies viandes et un bouillon aux charmes infinis), on déguste aussi des tajines coquins et autres qui recèlent les parfums de là-bas : le Berbère (Outremeuse).
  • En s’en allant des remparts de Liège aux quartiers résidentiels d’Embourg, le Jardin est devenu la Villa des Bégards. François Piscitello y décline une cuisine créative au mélange de saveurs subtil et surprenant inspiré par l’Italie.

128 – MARS

  • A Lanaye, L’Echappée Belle est installé dans une très jolie maison contemporaine. Aux fourneaux, Grégory Laeremans a l’intelligence et la passion comme buts de sa réussite : un bien beau programme qui ne vous laissera pas indifférent.
  • Vous connaissez tous le célèbre Wagon Léo de Bastogne qui, depuis 70 ans, vous invite à un voyage culinaire, dans le style Orient Express, avec des classiques de la bistronomie ainsi que des plats de saison à la carte ou au travers de menus.
  • La Trappola (à Embourg) est une véritable trattoria où la carte se décompose en antipasti, primi et secondi, dolci. Vous n’y trouverez pas de pizzas, ni pasticcio, mais des plats évoquant la vraie tradition transalpine dans une chouette ambiance conviviale.
  • En plein cœur d’Outremeuse, au folklore permanent et à l’accueil « le cœur sur la main », Vincent a ouvert son restaurant « Vincent est là ? ». Il vous aidera à vous retrouver dans les méandres de sa carte qui varie au gré des idées et des suggestions du chef.
  • Il y a tout juste deux ans qu’Alessandro Ciriello a ouvert, à Chaumont-Gistoux, son restaurant « L’Horizon ». Il prépare, avec autant de talent que de détermination, des plats marqués de son sceau personnel plein de fraîcheur et de sens de l’innovation.
 129 – AVRIL
  • Au bord du lac de Bütgenbach, il faut découvrir le Seehof et son délicieux charme suranné, dans une fraîcheur incroyable doublée d’un accueil des plus sympathiques d’Irène et Harald. Le repas  est une jolie mise en valeur du terroir local dans une suite de préparations pleines de saveurs, de couleurs et d’attraits.
  • L’Auberge de la Ferme (Rochehaut) n’a pas son pareil. La famille Boreux est toujours aux petits soins. A l’accueil familial, au grand confort des chambres, à l’offre unique des gîtes, à la gourmandise des repas, à la découverte du superbe parc animalier : une merveilleuse escapade !
  • Sur la route du Condroz à Angleur, le Sauvage est une nouvelle adresse où œuvre Hyun Frère, coréen d’origine, un chef aventureux qui vous propose un retour à la nature en utilisant réellement l’essence des produits dans une suite éblouissante de créations.
  • Il Cervinia à Nandrin : Sandro nous propose une cuisine italienne de beau niveau avec la mise en valeur des atouts de son pays d’origine, le Frioul. L’endroit est plaisant et avenant. Le patron se multiplie de la salle à la cuisine.

130 – MAI

  • J’ai eu le plaisir de revoir L’Isola à Omal, pas loin de Waremme. L’île en question c’est la Sardaigne et sa gastronomie mettant en valeur, avec un bel enthousiasme, les saveurs méditerranéennes de manière très personnelle et chouettement inventive.
  • Avec vue sur le lion de Waterloo et dans un superbe cadre de verdure, la Ligne rouge, ouverte depuis deux ans, connaît méritoirement un beau succès. Ses cuissons et ses jus attestent de son talent. Le reste n’est que passion et créativité.

131  -JUIN

  • A Ans, le restaurant Identita a déjà acquis une belle et juste réputation sous la conduite de Gianni Licata. Outre une originale carte de pâtes et risottos et un menu homard, vous retrouverez une jolie déclinaison de plats italiens généreux et inventifs.
  • Gérard et Mélissa ont quitté Nandrin pour se fixer au centre de Liège. Le concept de Paparazzi est unique en son genre : tout est désuet, atypique et généreux pour soutenir une carte riche de multiples références culinaires ayant marqué la cuisine populaire.

Plus d’infos gastronomiques : www.saveurs-regions.be  – guy.delville@saveurs-regions.be 

Copyright IVAN


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑