Namur

Publié le 13-03-2020 | CP.

Namur : Vésale Bioscience signe un accord majeur de Recherche et Développement avec l’Armée belge

Vésale Bioscience est une société namuroise active dans la Recherche et Développement en Phagothérapie (= utiliser des virus guérisseurs, pour lutter contre des infections bactériennes), notamment en matière de recherche de solutions alternatives aux antibiotiques et de développement de traitements des infections multi-résistantes.
Vésale Bioscience est également une société-sœur de Vésale Pharma , la société wallonne leader en matière de Recherches et Développement de solutions microbiotiques.

Vésale Bioscience et l’Armée belge ont décidé de mettre en commun leur expertise dans le cadre de la phagothérapie.

Voici quelques jours, elles ont signé une Convention Triple Hélix*encadrant leur coopération scientifique et opérationnelle à long terme en matière de phagothérapie.

La signature de cette convention Triple Hélix constitue une première en Belgique et marque une étape importante pour Vésale Bioscience. « Cet accord marque effectivement une étape primordiale pour Vésale Bioscience, souligne Jehan Liénart, CEO de Vésale Bioscience. Mais cela l’est tout autant pour la société en général. Et pas seulement la société belge. Imaginez un seul instant qu’à la place de ce qui retient aujourd’hui l’attention du monde entier avec le Coronavirus, nous ayons à affronter une épidémie due à une bactérie multirésistante ? La pandémie suivra lemême schéma de propagation qu’aujourd’hui. Et ce ne seront pas des milliers de décès etmalades que nous devrions déplorer ; nous parlerions en millions de cas, alerte-t-il. »

L’OMS souligne à cet égard qu’en 2050, la première cause de mortalité avant toute autre(Cancer, …) sera due à des bactéries multirésistantes ; l’OMS a d’ailleurs fait de la lutte contre ces infections multirésistantes (notamment en milieu hospitalier), un enjeu de santé majeur pour les dix années à venir.

« Ce que nous vivons donc aujourd’hui doit être pour nous tous un signal, plaide Jehan Liénart : il est urgent de se doter des capacités de combattre ces multirésistances et leseul moyen, ce sera l’utilisation de phages, la seule solution sera la phagothérapie. »

Dans le cadre de cet accord, Vésale Bioscience souhaite aussi concourir au développementd’un cadre législatif européen qui rende accessible dans un premier temps, la phagothérapie aux hôpitaux et aux centres de référence agréés et inclut cette dernière dans la pharmacopée en vigueur.

« En ce qui nous concerne, dans une première phase, nous développerons avec et grâce à lahaute expertise de l’Armée belge et de ses composantes (L’Hôpital Royal militaire et l’EcoleRoyale Militaire), une forme sèche de phages qui en faciliterait l’utilisation sous différentesformes galéniques (crème, nébuliseurs, …) ainsi qu’un « phagogramme » qui sera mis à disposition des hôpitaux et centre de références agréés et permettra une thérapie personnalisée, conclut Jehan Liénart »

(*) Une convention de type « Triple Hélix », est un accord de collaboration signé entre l’industrie, leGouvernement et le monde de la recherche universitaire.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑