Wallonie

Publié le 14-05-2020 | CP.

Une première mondiale pour la société liégeoise CERHUM

CERHUM est une PME installée sur les hauteurs de Liège, spécialisée dans l’impression 3D sur mesure de greffons synthétiques biocompatibles et durables.La société liégeoise est principalement active dans les secteurs médicaux orthopédique, dentaire, maxillo-facial ainsi que dans celui de la chirurgie réparatrice.

En mars dernier s’est déroulé à l’hôpital Saint-Luc de Bruxelles, une opération de chirurgie cervico-faciale qui fut une première mondiale.  Selon le corps chirurgical de Saint-Luc, cette première est une réussite. Elle confirme le caractère révolutionnaire de la technologie MyBone® développée par CERHUM et fait entrer la chirurgie cervico-faciale dans le XXIè siècle.

Lors de cette opération, un implant osseux réalisé par CERHUM a en effet été utilisé pour combler un défaut de l’os mandibulaire d’une patiente, sectionné en raison d’une tumeur. L’intervention a permis de reconstituer son os mandibulaire tel qu’il était avant l’apparition de la tumeur.

« Cette opération, menée en collaboration avec l’Unité de Chirurgie plastique de l’hôpital (avec le Pr. Dr. Lengele et le Dr. Maude Coyette), était totalement inédite, souligne le Pr. Dr. Sandra Schmitz, Chef de Clinique associée – Unité de Chirurgie cervico-faciale au CHU Saint-Luc à Bruxelles. Nous pouvons affirmer aujourd’hui, ajoute-t-elle, que l’opération est une réussite complète. Les résultats, comme le prouve un Scanner après 6 semaines, sont excellents. Le greffon est bien en place et s’adapte parfaitement au défaut découpé.  Et nous avons déjà des idées pour faire évoluer la technique chirurgicale », agrémente quant à elle, le Dr Maude Coyette, de l’équipe du Pr. Dr. Lengelé.

« Nous n’aurions pu mener à bien notre activité, précise Grégory Nolens, CEO de CERHUM, sans la grande expertise de la société néolouvaniste 3D-Side.  3D-Side est spécialisée dans le développement de dispositifs réalisés sur mesure grâce à la technologie 3D, notamment en matière d’ablation tumorale, d’implants crâniens et de fractures. »

« A partir d’images médicales (CT-Scan) de la patiente, notre société a développé le design du futur greffon que CERHUM, fort de son expertise, a pu ensuite fabriquer en 3D et contrôler », précisent de leur côté, Khanh Tran Duy et Laurent Paul, CO-CEOs de 3D-Side. 

« Cette première mondiale nous ouvre la voie pour d’autres applications, notamment en matière de chirurgie dentaire ou plastique, conclut Grégory Nolens. Sans l’expertise de 3D-Side, le haut professionnalisme chirurgical du Dr Sandra Schmitz et de son équipe, et sans le soutien de la Région wallonne (DGO6) qui a accompagné notre développement depuis le début, nous n’aurions pu aboutir à un pareil résultat. »


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑