Hainaut

PORTRAIT : Domaine du Chant d’Eole : un vignoble dans le vent…

3 Minute(s) de lecture

En dix ans, le Domaine du Chant d’Eole a été élu « Meilleure bulle du monde » à plusieurs reprises. Une reconnaissance qui a également mis en lumière la Belgique des vins. Appréciées bien au-delà de nos frontières, les bulles du Domaine du Chant d’Eole envisagent de s’exporter dans les années à venir, mais le vignoble doit d’abord investir pour augmenter sa capacité de production.

De la Grand Route, on aperçoit, quelques kilomètres au loin déjà, des éoliennes au milieu de terrains agricoles. En s’approchant, ce sont bien 20 hectares de pieds de vignes qui se dessinent au pied de ces géantes dont les pales s’agitent au gré du vent : ceux du Domaine du Chant d’Eole. Né voici dix ans de la rencontre des familles Remue-Gaspard – champenois passionnés de viticulture – et Ewbank de Wespin – agriculteurs depuis plusieurs générations – ce domaine viticole a mis toutes les chances de son côté pour élaborer des produits d’exception. « Nos coteaux, orientés plein sud, bénéficient d’une bonne pente, mais c’est surtout leur sol qui est idéal pour la culture de la vigne. Avec sa terre blanche, crayeuse, notre terroir est finalement similaire à celui des grands crus champenois… »explique Hubert Ewbank, CEO du Domaine du Chant d’Eole.

« Vu que nous ne partions de rien en matière d’infrastructures, nous avons pensé ce nouveau chai de la manière la plus logique qui soit pour garantir la qualité du raisin et l’avons équipé du mieux que nous pouvions, avec une cave thermorégulée, par exemple. La « Dream Team » que nous avons composée insuffle quant à elle son énergie au Domaine du Chant d’Eole : pour chaque poste, nous voulions la ou le meilleur(e) ! C’est ainsi que nous nous sommes entourés, par exemple, des plus grands conseils du monde en matière de vinification, tandis que les procédés de viticulture ont été confiés à German Mulet, qui avait déjà géré un gros domaine bordelais… Dès le départ, nous étions conscients des risques encourus, mais nous ne cherchions pas la rentabilité. Passionnés avant tout, notre volonté était de faire un super produit ! »

La Belgique, terre de vins

Et ce produit d’exception, dont le succès a contribué à placer la Belgique sur la carte des grands vins, c’est le Brut Blanc de Blancs. « Remporter de grands concours internationaux – Concours Mondial de Bruxelles, Frankfurt International Trophy et la London Wine Competition en juillet dernier – a été un boost énorme ! Quand nos bulles ont été élues les meilleures devant 1.000 autres vins, dont une majorité de champagnes, les vins belges ont été mis en lumière et ont rejoint le chocolat et les bières dont la renommée avait déjà largement dépassé nos frontières. C’est une belle reconnaissance pour le Chant d’Eole – que certains grands chefs « deux ou trois étoiles » veulent à leur table – mais aussi pour tous ces confrères qui sortent de grands produits : les Châteaux de Bousval, de Bioul, Bon Baron; les Domaines W, du Chapitre, de Mellemont, du Chenoy, le Vin de Liège, etc. »

Un futur pétillant

Le Rosé Brut, la Cuvée Prestige et la mistelle Elixir Saint-Georges – le « nouvel apéro des montois »développé en collaboration avec la Distillerie de Biercée – sont venus agrandir la famille. Selon les années, 65.000 à 150.000 bouteilles quittent le vignoble. Certaines sont destinées à l’export, mais le Domaine du Chant d’Eole privilégie avant tout le marché local et ne fonctionne que via un système d’allocation limité en nombre.« Nous n’avons pas encore la capacité de nous tourner vers l’international, mais des investissements (près de 8M€, ndlr)vont être consentis dès aujourd’hui pour les années à venir. En 2022, nous devrions exploiter 35 hectares de vignes, qui atteindront leur capacité maximale de production en 2028. Les effectifs – 12 personnes actuellement, en plus des saisonniers – et la capacité des installations seront doublés, etc. »Les installations viticoles ne sont pas les seules concernées, par ailleurs…

Déjà hôte régulier d’un marché gourmand qui met en avant les produits wallons, le Domaine du Chant d’Eole veut aussi mettre les bouchées doubles en matière d’accueil et d’évènementiel. « L’œnotourisme se développant très fort, nous agrandirons également nos salons de dégustation. Ceci nous permettra également de pouvoir accueillir les entreprises avec une offre plus variée, de la simple location de salle à l’organisation à la carte : assemblée générale, fête patronale, mise au vert, teambuilding, etc. »

Un écrin d’exception pour des produits d’exception…

Domaine du Chant d’Eole – Grand Route, 58 à 7040 Quévy-le-Grand – Tél : 065/22.05.00 – www.chantdeole.be

Vous pourriez aussi aimer
Carte blancheHainaut

Stratégie de changement des entreprises face aux enjeux climatiques et écologiques - Avec F. Mathot de CO2 Strategy

4 Minute(s) de lecture
Rencontre avec Frédéric Mathot, Directeur de CO2 Strategy et membre de la CCI Hainaut Propos recueillis par Tatiana Hamaide Frédéric Mathot a…
Hainaut

La Brasserie St-Feuillien lance la première bière fruitée bio sans alcool

2 Minute(s) de lecture
Deux ans après la mise sur le marché de la Grisette Triple Bio, la marque de la Brasserie St-Feuillien se dote d’une…
HainautWallonie

Ventil-Acteur, le spécialiste du rideau d’air chaud… ou froid !

1 Minute(s) de lecture
Fort de son expérience dans les rideaux d’air chaud, Ventil-Acteur développe aujourd’hui des rideaux d’air froid permettant eux aussi aux entreprises où…