Lg-Verviers

Publié le 10-12-2020 | CP.

Boissons sans alcool : le boom grâce au confinement

Si la crise du Covid-19 a fortement impacté de nombreux secteurs, le segment des boissons festives non-alcoolisées, pour sa part, affiche des chiffres plus que positifs. Depuis mars dernier, Night Orient, société liégeoise spécialisée dans les boissons festives non-alcoolisées a vu ses ventes augmenter de 40%.

Durant cette période maussade, qui limite toujours les sorties et activités sociales, une tendance s’est fait ressentir : l’envie de prendre soin de sa santé. Courir et mieux s’alimenter ont été de véritables déclencheurs de changement de consommation. Et qui dit prendre soin de sa santé, dit boire moins d’alcool.

« Les vins, pétillants et cocktails sans alcool ont pris plus de place dans les caddies. Nous percevons une vraie prise de conscience de nos clients vis-à-vis de leur santé et de leur consommation d’alcool en général. Ce contexte fut un vrai levier de ventes pour nous qui sommes leader du marché des boissons festives sans alcool en Belgique », explique Arnaud Jacquemin, Administrateur délégué de Night Orient.

Les Dry-drinkers qui s’assument

Commercialisée depuis 10 ans, la marque Night Orient fait figure de précurseur dans cette tendance « alcohol-free » qui connait aujourd’hui une croissance conséquente. Selon un rapport récent publié par Bacardi “diminuer la quantité d’alcool dans les boissons” apparait comme la tendance n°1 de l’année 2020 alors que les recherches sur Google pour « mocktail » ont augmenté de 42% pendant l’année écoulée (2020 Cocktail Trends report).

« Les boissons sans alcool sont, en quelques sortes, au même stade de popularité que l’explosion de la cuisine végétarienne il y a quelques années. Boire alcohol-free, soit 0% d’alcool, est devenu tendance et les gens ont de moins en moins de réticences à l’affirmer », constate Arnaud Jacquemin.

Une croissance internationale et un ancrage local
Si Night Orient affiche une belle progression, elle est belge certes, mais pas que : 40% des ventes sont réalisées à l’international. Après l’Europe du Nord et l’Asie – en particulier le  marché nippon – qui furent de belles révélations, Night orient s’ouvre en 2020 au marché américain, en mettant notamment en avant sa gamme biologique «Vendôme Mademoiselle ».

Une croissance internationale mais avec un ancrage qui reste profondément local. Aujourd’hui, l’innovation reste parmi les objectifs prioritaires de l’entreprise. Forts du succès engendré en 2020, les équipes planchent déjà sur de nouveaux projets et, parmi eux, de nouvelles recettes pour des mocktails, des bouteilles au look revisité et des saveurs toujours challengées.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑