Wallonie

Un nouveau prêt subordonné dédié aux acteurs de la santé et de l’action sociale

1 Minute(s) de lecture

Unique fonds public d’investissement wallon du secteur de la Santé et de l’Action sociale, WALLONIE SANTÉ vient de lancer un nouveau prêt. Baptisé « ProPulsion Santé », celui-ci se destinent aux structures fragilisées désireuses de renforcer leur solvabilité financière tout en bénéficiant de liquidités. Ce prêt subordonné d’un montant maximal de 1,8 Mio € et conjoint à un crédit bancaire équivalent est disponible dès à présent.

Dès le début de la crise sanitaire, le fonds d’investissement WALLONIE SANTÉ a mis en place une série d’outils pour soutenir les institutions : moratoires sur les prêts, nouveaux prêts, garanties, etc. Mais la durée de la crise nécessite aujourd’hui la mise en place de moyens complémentaires. Pour ce faire, WALLONIE SANTÉ a mis au point, avec la collaboration de la SOWALFIN, un nouveau type de prêt « ProPulsion Santé ». Il s’agit d’un prêt subordonné dont l’objectif est de consolider les fonds propres des institutions de la Santé et de l’Action sociale et contribuer ainsi à l’amélioration de leur solvabilité, tout en apportant les liquidités nécessaires.

Ce nouveau prêt « ProPulsion Santé » répond aux caractéristiques suivantes :

  • Montant du prêt de 100.000 à 1,8 Mio €, conjoint à un crédit bancaire d’un montant équivalent ;
  • Taux de crédit identique à celui de la banque ;
  • Destiné à reconstituer le fonds de roulement ;
  • Une même durée que le crédit bancaire (10 ans maximum) avec une franchise de 6 mois minimum et 2 ans maximum ;
  • WALLONIE SANTÉ ne demande aucune garantie ni de l’entreprise, ni del’entrepreneur, ni de la banque ;
  • Octroi: Via la banque ou sur demande auprès de WALLONIE SANTÉ (www.walloniesante.be) ;
  • Peut être combiné avec d’autres produits/solutions WALLONIE SANTÉ dont, notamment, le prêt Green Health.

Un prêt subordonné, c’est quoi ?
Le caractère subordonné signifie que WALLONIE SANTÉ accepte, en cas de concours avec d’autres créanciers non subordonnés, de ne prétendre au remboursement de son prêt en principal qu’après que ces autres créanciers aient pu faire valoir leurs droits, à l’exception – par exemple – des gérants, dirigeants et administrateurs, associés et actionnaires, des entreprises créditées.

Image par Michal Jarmoluk de Pixabay 

3045 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

PRIX CAÏUS 2021 : appel à candidatures

3 Minute(s) de lecture
Attentive à encourager le développement de partenariats en faveur de la culture et du patrimoine, Prométhéa organise depuis 1989 les Prix Caïus….
Wallonie

St’art lance l’Appel à projets « Rayonnement Wallonie » – 2ème édition

1 Minute(s) de lecture
« Financer, à travers des bourses, les acteurs des industries créatives qui contribuent par leur action, leur savoir-faire, leur projet, au rayonnement…
Wallonie

Une transmission réussie, cela se prépare - Etape 3 : la réalisation d’une due diligence

1 Minute(s) de lecture
Lors des deux précédents articles (1 et 2) de notre série sur la transmission d’entreprise, nous avons abordé les étapes du processus…