Liège-Verviers

Mertens-Mathy : des boissons pour les grands événements

3 Minute(s) de lecture

Gazelles Liège 2021 de Trends-Tendances dans la catégorie « petites entreprises », la société Mertens-Mathy à Malmedy est spécialisée dans l’exploitation de points de vente de boissons sur de grands événements sportifs et culturels, notamment à Spa-Francorchamps, au Standard de Liège, aux Francofolies de Spa…

copyright Trends Tendances

En pleine croissance entre 2015 et 2019, ce qui lui vaut sa distinction, la société est à l’arrêt depuis plus d’un an et avec des perspectives incertaines pour la nouvelle saison. « Une grosse partie de nos événements se déroule généralement durant la saison estivale », souligne Stéphanie Mathy, l’une des trois gérantes, avec Céline et Stéphanie Mertens, de Mertens-Mathy. Et difficile pour elles de trouver des alternatives. « Nous négocions des contrats pendant plusieurs mois, sur du moyen ou du long terme. »

Au départ de Mertens-Mathy, deux négociants en boissons de la région, Georges Mertens et Paul Mathy. Ensemble, en 1983, Ils ont l’opportunité de reprendre la gestion des points de vente des boissons et de nourriture sur le circuit de Spa-Francorchamps. Ils décident de créer une société spécialisée dans la gestion de boissons et nourriture lors de grands événements. Une activité dédiée à l’événementiel, mais alors accessoire à leur business principal. Depuis quelques années, la génération suivante est aux commandes.

Au départ de Mertens-Mathy, deux négociants en boissons de la région, Georges Mertens et Paul Mathy. Ensemble, en 1983, Ils ont l’opportunité de reprendre la gestion des points de vente des boissons et de nourriture sur le circuit de Spa-Francorchamps. Ils décident de créer une société spécialisée dans la gestion de boissons et nourriture lors de grands événements. Une activité dédiée à l’événementiel, mais alors accessoire à leur business principal. Depuis quelques années, la génération suivante est aux commandes. « Toutes trois, nous avons effectué des études orientées en ce sens, diplômées de HEC Liège avec une formation économique et commerciale. Dans nos deux familles, nous avons toujours connu cette activité de gestion des points de vente boissons et baigné dans ce domaine. » Progressivement, les parents se retirent. Leurs filles reprennent l’activité existante, en activité complémentaire, chacune ayant une activité professionnelle et des enfants. « A un moment c’est devenu compliqué, surtout que nous avons voulu continuer à développer et pérenniser cette entreprise. J’ai quitté mon emploi de salariée pour me consacrer uniquement à l’entreprise tandis que mes associées travaillent encore par ailleurs comme indépendantes, ce qui leur permet de se consacrer davantage à l’entreprise. Nous nous sommes recentrées sur cette activité dans le but de la professionnaliser. » 

On était un peu connues dans le secteur, mais il n’était pas question de nous reposer sur nos lauriers.

Au Standard depuis trois saisons
Les contrats, privés et publics, se renégocient tous les deux ou trois ans. « Depuis quelques années, le contrat de Formule 1 se négocie par un appel d’offres public européen, ce qui n’était pas le cas auparavant. » La donne a donc changé. « Nous avons hérité d’un fonds de commerce, mais à chaque fois remis en question, avec des contrats à renégocier. On avait déjà une expérience, on était un peu connues dans le secteur, mais il n’était pas question de nous reposer sur nos lauriers. Et par ailleurs, l’objectif est aussi d’aller chercher de nouveaux contrats. » Ainsi, Mertens-Mathy est active au Standard depuis trois saisons. « Nous nous concentrons essentiellement sur de gros événements, où se situe notre valeur ajoutée. Nous sommes équipées et organisées pour ce type d’événements. Cela nous permet d’avoir moins de concurrence que sur de petits événements. » Entre 2015 et 2019, de nouveaux contrats ont été signés, d’autres ont été renforcés. « De belles années aussi pour la Formule 1 et le Standard. Nous sommes souvent dépendants des résultats des équipes sportives, de la manifestation en tant que telle, de la météo également. Une multitude de facteurs sont intervenus et nous avons connu une belle croissance ces dernières années. Après 2020 année blanche, cette année nous sommes dans l’expectative totale… » En attendant des jours meilleurs, des contacts sont maintenus pour l’organisation d’éventuels événements lors de cette saison estivale.

Mertens-Mathy SPRL, avenue de Norvège, 17, 4960 Malmedy, 0473 88 81 03, mathy.stephanie@gmail.com

147 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

La distillerie Radermacher sort une première édition limitée

1 Minute(s) de lecture
Etablie à Raeren, la distillerie Radermacher est l’une des plus anciennes distilleries de Belgique. Fondée en 1836, elle est dirigée par la…
Liège-Verviers

“ELOIS”, l’instrument hyperspectral compact d’AMOS, embarquera bientôt à bord d’un microsatellite

2 Minute(s) de lecture
La société liégeoise AMOS, spécialisée dans le design et la fabrication d’instruments optiques à hautes performances, vient de signer un contrat avec…
Liège-Verviers

Cowboy (Bruxelles), eFarmz (Bruxelles), Elysia (Angleur), Netaxis (Bruxelles) et Urbantz (Bruxelles) finalistes de la « Scale-up de l’Année »

2 Minute(s) de lecture
EY organise, en collaboration avec L’Echo et BNP Paribas Fortis, la 9e édition de l’élection de la « Scale-up de l’Année ». Ce prix , qui récompense l’entreprise…