Liège-Verviers

Alboplast inaugure ses nouvelles halles de fabrication à Herstal : un investissement de 10 millions d’euros

2 Minute(s) de lecture

Active depuis près de 40 ans dans la fabrication de châssis en PVC et aluminium, la société Alboplast a inauguré, ce 1er octobre, ses nouvelles halles de fabrication. Résolument moderne, ce site de 6.000 m2 va permettre à l’entreprise d’augmenter sa capacité de production. 

A quelques mois de son 40ème anniversaire, Alboplast se porte bien. Très bien même. Spécialisée dans la production de châssis en PVC et aluminium, l’entreprise vient d’investir 10 millions d’euros dans l’équipement, la rénovation et l’agrandissement de ses halles de fabrication d’Herstal. Un investissement important – essentiellement réalisé sur fonds propres –  qui va permettre à la société de produire plus et mieux : « Grâce à ce nouvel outil, nous allons doubler, voire tripler, notre capacité de production de châssis en PVC », explique Denis Neuville, Administrateur délégué d’Alboplast.  « Répondre à la demande devenait en effet de plus en plus complexe. Cette augmentation était donc devenue nécessaire. Elle va nous permettre de toucher un plus grand nombre de clients professionnels en région liégeoise, mais aussi dans d’autres provinces wallonnes ainsi qu’en région bruxelloise. » 

Cette augmentation de la capacité de production ne constituait pas l’unique objectif de cet investissement : « Grâce à celui-ci, nous nous positionnons désormais comme l’une des sociétés les plus modernes de notre secteur, une entreprise capable de proposer des produits innovants qui n’existent pas encore sur le marché, ou alors de manière très confidentielle. Ce nouveau bâtiment, enfin, nous permet d’offrir un environnement de travail plus agréable à nos collaborateurs (ndlr : une cinquantaine au total). Tout l’agencement a été pensé dans un souci d’efficacité, mais aussi d’ergonomie. » 

Bien que dotée de machines high-tech, la nouvelle ligne de production voit encore la main de l’Homme intervenir à de nombreuses étapes. « Dans le secteur concurrentiel qui est le nôtre, notre savoir-faire constitue notre plus grande force »,insiste Denis Neuville. « C’est cette expertise qui nous permet de fabriquer des châssis très spécifiques. En ce sens, notre philosophie a toujours été de miser à la fois sur le savoir-faire local et sur l’évolution des technologies pour concevoir des produits à très haute valeur ajoutée. » 

1.600 mde panneaux photovoltaïques

De par son activité, Alboplast a des besoins conséquents en électricité. Pour satisfaire ceux-ci, près de 1.600 mde panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit du nouveau site de production. « Ceux-ci nous offrent une autonomie de 80% en électricité. Un résultat appréciable qui s’inscrit dans une démarche plus large de développement responsable. Nous avons, notamment, fait le choix de travailler avec des fournisseurs locaux, de renforcer l’isolation de nos bâtiments, de mettre en place un processus de recyclage de nos chutes de châssis… C’est une démarche globale.»

Le site d’Awans dans un an 

Installé à Awans, le site historique de l’entreprise va lui aussi connaître une profonde modernisation. « Le chantier devrait être clôturé pour l’été 2022 ». A la clé, une augmentation de la capacité de production qui devrait elle aussi tripler. « L’aluminium est un segment en pleine croissance. L’évolution de notre atelier awansois sera donc un élément déterminant dans le développement d’Alboplast », conclut Denis Neuville. 

363 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Liège-Namur)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Des personnalités économiques parmi les Citoyens d’honneur de la Ville de Liège

1 Minute(s) de lecture
La cérémonie officielle des Citoyens d’honneur de la Ville de Liège a eu lieu ce vendredi en fin de journée  à l’Hôtel…
Liège-VerviersNamur

Que faire s’il y a rupture du contrat de travail pour un motif grave ?

2 Minute(s) de lecture
L’employeur et le travailleur peuvent à tout moment mettre fin au contrat de travail pour un motif grave. Ce mode de rupture…
Liège-VerviersNamur

Et si la (dé)motivation des collaborateurs n’était qu’une conséquence de l’évolution de la société?

10 Minute(s) de lecture
En entreprise aujourd’hui, j’entends beaucoup de patrons se plaindre du manque de motivation de certains de leurs collaborateurs. Les jeunes parce qu’ils…