Wallonie

Effet du Brexit : une forte augmentation de la demande de fonctionnaires des douanes en Belgique en 2021

2 Minute(s) de lecture

Le Brexit a entraîné une augmentation soutenue de l’emploi dans le secteur douanier en 2021. C’est la conclusion d’Indeed, le plus grand site d’emploi au monde et en Belgique, sur la base du nombre d’offres d’emploi publiées sur le site.

« Dans presque tous les secteurs, il y a actuellement une pénurie de personnel. Aux douanes, outre le marché du travail tendu, nous voyons le Brexit comme une autre cause évidente du nombre de postes vacants », déclare Arjan Vissers, responsable de la stratégie chez Indeed. Le nombre d’offres d’emplois aux douanes belges avait déjà augmenté de 47 % à l’approche du Brexit. En 2021, l’année suivant la sortie officielle de l’Union européenne, le nombre d’emplois a encore augmenté de 67 %. « Cette augmentation doit toutefois, être relativisée, dans le contexte d’une reprise générale du marché du travail. Le nombre total d’emplois en Belgique a augmenté lorsque le marché du travail a repris après la pandémie. »

« L’introduction de nouvelles réglementations entourant les importations et les exportations vers le Royaume-Uni a entraîné une augmentation soutenue du nombre d’emplois dans le secteur des douanes », explique Arjan Vissers. « Les fonctionnaires des douanes sont notamment chargés de contrôler l’importation et le transit des marchandises, y compris les commandes en ligne en provenance et à destination du Royaume-Uni. Un manque de personnel aux douanes peut avoir des conséquences désagréables (retards, etc.) pour les entreprises et les consommateurs. »

Le Royaume-Uni a bien anticipé

Au Royaume-Uni, où l’on a enregistré l’année dernière une augmentation de 270 %, on constate cette année une diminution de près de 7 % des offres d’emploi dans le secteur douanier. 

«  Le Royaume-Uni semble avoir bien anticipé les changements dus au Brexit. Par exemple, le nombre d’offres d’emploi a presque quadruplé à l’approche du Brexit, aujourd’hui on constate une baisse. Cela signifie que les douanes ont mené une campagne de recrutement extrêmement fructueuse l’année dernière ou qu’elles se sont réorganisées pour réduire les postes vacants », précise Arjan Vissers.

Une hausse des postes vacants aux Pays-Bas, en France, en Belgique

Aux Pays-Bas et en France, comme en Belgique, on constate une augmentation continue du nombre d’offres d’emplois dans le secteur des douanes. En 2020, l’année du Brexit, le nombre d’offres d’emplois dans les douanes néerlandaises avait déjà augmenté de 67 %. Tendance qui s’est poursuivie en 2021 avec une augmentation de 49 %. En France, les chiffres sont respectivement de 16 % et 19 %. « En Belgique, aux Pays-Bas et en France, il y a eu un recrutement intensif de douaniers au cours des deux dernières années. Malgré cela, la pénurie de personnel reste considérable et les postes vacants sont encore nombreux. Ce n’est pas une coïncidence si ces trois pays importent et exportent beaucoup vers et depuis le Royaume-Uni », conclut Arjan Vissers.

238 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

Le Forem développe des "SmartCorners" pour lutter contre la fracture numérique des demandeurs d'emploi

2 Minute(s) de lecture
Aujourd’hui, la digitalisation bouleverse tous les secteurs. Manquer de compétences numériques s’avère être un frein à l’insertion sur le marché de l’emploi….
Wallonie

Le secteur du commerce adopte des mesures d'économie d'énergie sans précédent

1 Minute(s) de lecture
« Nous souhaitons agir sans plus attendre. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de prendre nous-mêmes des initiatives pour réaliser les…
Wallonie

CBC Banque : évolution du réseau de distribution avec des "agences hybrides" et "centres retail"...

3 Minute(s) de lecture
A mi-parcours de son Plan Expansion 2.0 qui prévoit notamment l’acquisition de 100.000 nouveaux clients entre 2019 et fin 2025 ​ et malgré un…