Namur

La Ferme des Arondes : Appel à coopérateurs pour créer une ferme partagée dans le namurois

2 Minute(s) de lecture

En région namuroise, 6 producteurs expérimentés non issus du milieu agricole lancent un appel aux coopérateurs pour racheter une ferme et 34 ha de terres dans le village d’Arbre (Profondeville). Via la coopérative Terre-en-vue, le collectif met en place une structuration juridique inédite et a pour objectif de rassembler 1,8 million €.

Des fruits et légumes, du pain, du fromage, des œufs, des champignons, des gelées et sirops… la future «Ferme des Arondes» devrait approvisionner 300 ménages de la région en circuit court d’ici 2026. C’est l’ambition d’un groupe d’ingénieurs agronomes et de gestion de formation. Certains d’entre eux travaillent depuis 6 ans dans la coopérative Jardins d’Arthey à Rhisnes, regroupant déjà 150 coopérateurs.
Afin de pérenniser leurs activités, ils ont identifié une ferme à reprendre, à Arbre (Commune de Profondeville). Pour les bâtiments et 34 ha de terrain, ils doivent rassembler 1,8 million €.

Une structuration juridique innovante
Les citoyens et pouvoirs publics sont invités à prendre des parts dans la coopérative Terre-en-vue qui elle-même acquiert les bâtiments et les terres de la ferme. Une fois la ferme achetée, un contrat à long terme sera signé entre Terre-en-vue et la coopérative d’exploitation Ferme des Arondes qui rassemble chaque producteur de la ferme. Chaque producteur dispose de sa propre structure d’exploitation et conclut des contrats avec la Ferme des Arondes pour les espaces (terre et bâti) qu’il occupera. Cette structure juridique permet de séparer les risques, de maintenir l’objectif nourricier de la ferme et offre une solution d’accès aux terres sur du long terme pour les producteurs.

Gestion collective de la ferme
Ce modèle de ferme partagée comprend à la fois une grande autonomie laissée aux producteurs pour gérer leurs activités de production et de transformation, ainsi qu’une mutualisation conséquente de certains volets de la production (gestion du lieu, investissements collectifs, ventes en commun, comptabilité et administration, communication…). La ferme est partagée, mais la production reste portée par des personnes distinctes et autonomes.
Ce modèle de ferme partagée permet d’avoir plus d’impact sur la région au travers d’une diversité de produits plus importante et augmente la résilience des projets de production (contrer l’isolement des agriculteurs, renforcement mutuel des activités, création de nombreuses synergies entre projets…).

« Le défi est important mais c’est une solution innovante face à l’impossibilité d’avoir accès à des terres agricoles en tant que personnes non issues du milieu agricole », explique Floriane Heyden, membre du collectif.

Flambée du prix des terres agricoles
En 2020, selon l’observatoire du foncier agricole wallon, le prix moyen de l’hectare agricole a atteint 30.521€. Ces 5 dernières années, c’est dans la province de Namur que le prix moyen a le plus augmenté. La Belgique a perdu 70 % de ses exploitations agricoles en près de 40 ans et ce phénomène s’est accompagné d’une forte augmentation de la taille des fermes qui a triplé. L’inaccessibilité de la terre bloque la relève à l’heure où l’agriculture wallonne en a besoin : 69% des agriculteurs installés ont plus de 50 ans et seulement un sur cinq a un repreneur.

Terre-en-vue est un mouvement qui existe depuis 10 ans et soutient déjà 28 fermes en Wallonie et à Bruxelles. Son objectif est d’acquérir des terres grâce à l’épargne citoyenne pour les mettre à disposition d’agriculteurs qui cultivent en respectant les principes agroécologiques. Pour la première fois, l’association acquiert bâti et terres, mettant ainsi à disposition des agriculteurs un outil complet de production. Pour présenter le projet au grand public, des visites de la ferme sont organisées jusqu’à la fin mai.

3662 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

21 entreprises à visiter ce dimanche en province de Namur

1 Minute(s) de lecture
La Journée Découverte Entreprises, c’est ce dimanche 2 octobre. Ce grand rendez-vous annuel offre l’opportunité au public de découvrir les coulisses d’une…
Liège-VerviersNamur

Le promoteur Unibricks constate un boom des investissements dans les Ardennes

3 Minute(s) de lecture
Depuis 2018, le promoteur flamand immobilier Unibricks a reçu 250 % de demandes en plus pour des biens immobiliers d’investissement dans les Ardennes.C’est…
Liège-VerviersNamur

John Cockerill au cœur du cocktail de rentrée de la CCILVN

2 Minute(s) de lecture
Le cocktail de rentrée liégeois de la CCILVN s’est déroulé mardi soir au château du Val saint Lambert à Seraing. Notre invité,…