Liège-Verviers

La spin-off biotech LiveDrop lève 2,3 millions d’euros

1 Minute(s) de lecture

La société LiveDrop, spin-off de l’Université de Liège (ULiège), vient de conclure une première levée de fonds importante afin de commercialiser un instrument de haute technologie pour le tri de cellules biologiques. Les fonds récoltés s’élèvent à 2,3 millions d’euros, dont 1,4 million d’euros de capitaux proviennent du fonds privé Innovation Fund, des fonds institutionnels Noshaq et W.IN.G., de la société liégeoise Trasis et de la famille Martial. Le reste consiste en subsides (Région wallonne) et avances récupérables.

LiveDrop, émergeant du Microfluidics lab de l’ULiège, développe des instruments de haute technologie permettant de détecter et de sélectionner des cellules biologiques vivantes à haut potentiel : cellules productrices d’anticorps thérapeutiques (par ex. anticorps monoclonaux), cellules immunitaires rares, cellules cancéreuses, cellules souches, cellules fragiles et difficiles à manipuler avec les techniques classiques telles que la plaque multipuits et les cytomètres en flux.

Le projet LiveDrop repose sur près de 10 ans de recherches menées par Stéphanie van Loo et le Professeur Tristan Gilet au Microfluidics Lab de l’ULiège. La spin-off est incubée au WSL depuis 2021.

Les clients de LiveDrop sont des sociétés de biotechnologies, des départements R&D de sociétés (bio)pharmaceutiques, des centres de recherche et laboratoires académiques actifs dans la biologie cellulaire, l’oncologie, l’immunothérapie et la thérapie cellulaire, la médecine régénérative et les cellules souches.

« Les technologies microfluidiques sont en pleine effervescence dans le secteur des sciences de la vie » souligne Stéphanie van Loo, fondatrice et CEO de LiveDrop. « On parle même de la ‘révolution microfluidique’. Tout le monde est convaincu du haut potentiel de ces technologies. Cette levée de fonds démontre l’enthousiasme et la confiance des parties prenantes qui croient en notre vision et en notre projet. Grâce à cette levée de fonds, nous avons déjà commencé à recruter une équipe de choc afin d’accélérer les nouveaux développements de l’instrument ModaFlowTM et répondre aux sollicitations des clients et des collaborateurs de l’entreprise ».

(Photo Pixabay)

3507 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Dim3, spécialisée en médecine connectée, décroche de nouveaux moyens

3 Minute(s) de lecture
Dim3 développe, produit et commercialise des plateformes cliniques expertes d’aide à la décision médicale dans la gestion de la nutrition des patients…
Liège-Verviers

HEC Liège a son nouveau campus

2 Minute(s) de lecture
A new campus for a bigger impact. C’est le leitmotiv qui prévalait ce jeudi dans le quartier Saint-Gilles à Liège lors de…
Liège-Verviers

Amos participe à la conception du télescope géant ELT, le plus grand actuellement en construction

2 Minute(s) de lecture
Voilà une nouvelle référence d’envergure pour la société liégeoise Amos : la spécialiste des télescopes d’astronomie professionnels dans le monde entier est en…