Liège-Verviers

John Cockerill : un exercice 2021 très honorables dans un contexte économique bousculé

2 Minute(s) de lecture

Un chiffre d’affaires proche du milliard d’euros (947,5 millions) et un résultat d’exploitation de 54,1 millions d’euros. Les résultats 2021 découlent des choix stratégiques opérés dès 2017 pour faire évoluer le portefeuille de technologies et combiner pérennité économique et contribution à un avenir décarboné et plus sûr.

Parmi les avancées majeures de 2021, les technologies dédiées aux énergies décarbonées occupent une place de choix. Dans l’hydrogène vert, John Cockerill confirme sa position de leader mondial dans la fabrication d’électrolyseurs de grande capacité avec 33% du marché mondial. Ses perspectives dans les marchés des énergies renouvelables sont majeures. Centrées sur l’hydrogène vert, le solaire et les solutions intégrées, elles devraient représenter un quart de son chiffre d’affaires à l’horizon 2025.

Optimiser l’empreinte environnementale de ses équipements

Les activités plus traditionnelles de John Cockerill ne sont pas en reste : après un début d’année très calme, des commandes significatives sont rentrées, que ce soit pour des lignes de traitement thermique ou de surface, des lignes sidérurgiques, des chaudières de récupération ou des équipements spécifiques. Le design avancé de ces équipements industriels intègre désormais l’optimisation de leur empreinte environnementale globale, qu’il s’agisse de leur rendement énergétique, de leurs émissions de CO2 ou encore du traitement de leurs effluents liquides, solides ou gazeux.

Les procédés dédiés à l’épuration des eaux usées et à la revalorisation des déchets ont également le vent en poupe, avec la mise au point de nouvelles applications.

Bernard Serin, Président et Jean-Luc Maurange, Administrateur délégué

En Afrique, l’entreprise liégeoise se félicite cette année de grandes avancées en Côte d’Ivoire, où elle prend en charge de vastes projets d’infrastructures : des échangeurs autoroutiers, des ponts, des dispositifs d’alimentation en eau potable, des stations de traitement d’eau…

Côté Défense, en 2021, les équipes de John Cockerill ont livré le dernier système tourelle-canon du contrat AB. Le volet formation et maintenance de ce contrat AB est entré en vigueur avec notamment les prestations sur le site de Commercy (France). L’exécution de ce programme constitue un succès à la fois technologique, logistique, humain et financier.

3600 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Des personnalités économiques parmi les Citoyens d’honneur de la Ville de Liège

1 Minute(s) de lecture
La cérémonie officielle des Citoyens d’honneur de la Ville de Liège a eu lieu ce vendredi en fin de journée  à l’Hôtel…
Liège-VerviersNamur

Que faire s’il y a rupture du contrat de travail pour un motif grave ?

2 Minute(s) de lecture
L’employeur et le travailleur peuvent à tout moment mettre fin au contrat de travail pour un motif grave. Ce mode de rupture…
Liège-VerviersNamur

Et si la (dé)motivation des collaborateurs n’était qu’une conséquence de l’évolution de la société?

10 Minute(s) de lecture
En entreprise aujourd’hui, j’entends beaucoup de patrons se plaindre du manque de motivation de certains de leurs collaborateurs. Les jeunes parce qu’ils…