Sponsorisé

Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : “CBC a un rôle à jouer”

3 Minute(s) de lecture

La crise environnementale et énergétique est devenue l’un des sujets de préoccupation majeurs de notre société. Tout le monde est concerné, y compris les entreprises. CBC les accompagne dans leur transition.

C’est un fait, les entreprises participent inévitablement à l’émission des gaz à effet de serre et au dérèglement climatique. La course contre cette réalité s’inscrit dans ce qu’on appelle la « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE), terme qui englobe également la gouvernance et le volet environnemental.

Aujourd’hui, face à cette situation, CBC Banque et Assurance devait agir et prendre des mesures. La banque a évidemment un rôle primordial à jouer, notamment au niveau du volet environnemental de la RSE. « On est obligé en tant que banque de s’interroger sur l’impact environnemental de notre portefeuille crédits. Les entreprises sont en première ligne dans les émissions de gaz à effet de serre : il est donc important de les sensibiliser », note Alain Plumier, Directeur du Développement Entreprises pour CBC Banque et Assurance. En effet, les actions menées par les entreprises pour limiter ces émissions nocives peuvent considérablement changer la donne dans la lutte pour le climat.

Le parcours RSE

« Dans chaque entreprise, il y a des coûts énergétiques qui peuvent être élevés et qu’on peut réduire. Mais cela coûte de l’argent et nécessite des investissements. C’est là que CBC peut intervenir. »

En mai 2022, CBC a lancé une nouvelle approche globale visant à accompagner les entreprises dans leur transition durable, le « Parcours RSE de l’entrepreneur wallon ». Ceci afin de répondre à la nécessité d’entreprendre des démarches pour anticiper les contraintes liées à la législation et au dérèglement climatique et surtout, de profiter de nombreuses opportunités stratégiques. Il s’adresse à tous les acteurs économiques, entrepreneurs, agriculteurs et ASBL.

Concrètement, quel est le rôle de CBC ? Alain Plumier explique :

1. Sensibilisation

« Il y a d’abord une phase de sensibilisation qui est menée sur base des faits et qui concerne les sujets de l’innovation, des projets de société, du traitement du personnel, etc. »

2. Diagnostic

« Ensuite, un diagnostic est posé pour aider le patron de PME à sortir de son mode de fonctionnement habituel. Ce « diagnostic stratégique » a été élaboré en collaboration avec la Louvain School of Management. L’objectif est d’attirer son attention sur les évolutions qui s’imposent à nous, que ce soit en matière sociale, environnementale ou de gouvernance. Si on est tout le temps le nez dans le guidon, on peut passer à côté de changements importants. »

3. Audit

« Un audit est enfin réalisé avec un des auditeurs énergétiques agréés par la Région wallonne avec lesquels CBC a noué un partenariat. Le résultat de cet audit sera un plan avec différentes actions possibles, visant à diminuer les coûts et les consommations, autrement dit, une liste d’investissements qui permettent à l’entreprise de diminuer sa facture énergétique.  »

4. Financement

« Le rôle de CBC est aussi de faire en sorte que le financement des investissements  qui seront réalisés par les entreprises soit le plus neutre possible au niveau de la trésorerie. Donc, faire en sorte que le coût des investissements soit inférieur aux économies réalisées. Vu les coûts actuels de l’énergie, ces économies sont généralement très importantes. Ce qui permettra aussi de financer d’autres volets de la RSE comme le volet social ou la bonne gouvernance. »

Un monde d’opportunités

Investir dans la durabilité ne doit pas être synonyme de diminution de la rentabilité. Bien au contraire ! Il faut garder en tête que c’est un monde d’opportunités qui s’ouvre. « C’est une manière d’attirer de nouveaux talents au sein de son entreprise, de lever plus facilement des fonds. Mais aussi de se prémunir des risques d’imposition de contraintes par la suite. Puis, on le voit bien à l’heure actuelle : des économies d’énergie sont indispensables à la pérennité de certaines activités. 

Alain Plumier
Directeur Développement Wallonie – Marché Entreprises
alain.plumier@cbc.be
cbc.be/entreprendre-durablement

97 posts

À propos de l’auteur
Publication par publireportage.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Sponsorisé

L’hôtel Van der Valk Nivelles-Sud joue aussi la carte du séminaire résidentiel

3 Minute(s) de lecture
L’hôtel Van der Valk Nivelles-Sud séduit depuis longtemps une clientèle de loisirs, le milieu sportif et bien sûr le monde de l’entreprise….
Sponsorisé

Vayamundo Houffalize : le joyau des séminaires en Wallonie

2 Minute(s) de lecture
Situé au cœur de la magnifique région de Wallonie, Vayamundo Houffalize brille comme un véritable joyau pour les entreprises à la recherche…
Sponsorisé

Folks : l’agence événementielle qui s’occupe de tout, jusqu’au bout

2 Minute(s) de lecture
Quel est le point commun entre Noshaq, Arcelor Mittal, Prayon, CMI, Toyota, John Cockerill, Stellantis, Porsche, Point Chaud, Sodexo, ou le Huggy’s…